• Yanik Comeau

20 juillet

Mis à jour : juil. 21

Tout en souhaitant bonne fête à un de nos grands auteurs, nous soulignons les créations de deux autres de nos grands auteurs. Vive le théâtre!


1955: Naissance de René-Daniel Dubois


C'est à Montréal que le dramaturge, metteur en scène, comédien, traducteur, scénariste, professeur, poète et pamphlétaire René-Daniel Dubois voit le jour. D'abord formé en interprétation à l'École Nationale de Théâtre du Canada, il fonde la compagnie de théâtre La Gougoune de fantex qui crée ses pièces Panique à Longueuil et Adieu Docteur Münch. Il écrit et joue tous les personnages d'une première version de sa pièce Ne blâmez jamais les Bédouins qui lui mérite le prix du Gouverneur général en 1984. Sa pièce Being at Home with Claude - véritable chef d'oeuvre qu'il aurait écrit en quelques jours seulement - connaît un succès considérable tant à sa création avec Lothaire Bluteau et Guy Thauvette au Quat'Sous que lors des productions subséquentes avec Marc Béland et Benoit McGinnis dans le rôle principal. L'adaptation en noir et blanc pour le cinéma par Jean Beaudin avec Roy Dupuis et Jacques Godin est un bijou. René-Daniel Dubois a été traduit en anglais, en espagnol, en italien et en tchèque, lu et joué au Québec, au Canada anglais, aux États-Unis, en Amérique du Sud et en Europe. Sa pièce Le printemps, monsieur Deslauriers a été créée chez Duceppe, sa pièce Le Troisième Fils du professeur Yourolov par Les Productions Ma chère Pauline à La Licorne, sa pièce Et Laura ne répondait rien... a vu le jour au Quat'Sous et ses pièces Adieu docteur Münch, Panique à Longueuil et Bob ont été présentées au Théâtre d'Aujourd'hui. Il a lui-même signé de nombreuses mises en scène dont Les Guerriers de Michel Garneau au Centre Georges-Pompidou à Paris, Kean d'Alexandre Dumas et un inoubliable Roi se meurt d'Ionesco au TNM et La Demande d'emploi de Michel Vinaver à Espace Go. Il a adapté plusieurs pièces, traduit des auteurs tels que Timothy Findley, Moises Kaufman, Edward Thomas, Eric Overmyer et signé de nombreux articles et textes pour le cinéma, la télévision et la radio. En 2006, il publiait Entretiens chez Leméac et, l'année suivante, Le trajet d’un hobbit était un des deux textes composant Post-scriptum chez Dramaturges Éditeurs, livre qui accompagne le DVD du documentaire Un sur mille que Jean-Claude Coulbois a réalisé à son sujet. Comme interprète, René-Daniel Dubois a travaillé au théâtre, à la télé et au cinéma sous la direction d'André Brassard (Sainte-Carmen de la Main de Tremblay - voir plus bas, Le Balcon de Jean Genet) Jean Asselin (Voltaire Rousseau à Espace Go), Claude Poissant (Contes urbains), Daniel Roussel (Les Femmes savantes de Molière au Rideau Vert), Gilbert Lepage, Roland Laroche, Andrée Saint-Laurent, Marc Drouin (François Perdu, Hollywood P.Q.), Michel Marc Bouchard, Robert Morin (Le Neg', Que Dieu bénisse l'Amérique), Bernard Émond (Contre toute espérance), Anaïs Barbeau-Lavalette (Le Ring), Jacques Godbout et Gilles Carle (Les Plouffe). Bonne fête, René-Daniel!


1976: Création de Sainte-Carmen de la Main de Michel Tremblay dans une mise en scène d’André Brassard à la Compagnie Jean Duceppe (Montréal).


Créée par la Compagnie Jean Duceppe au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts dans le cadre du Programme Arts et Culture des Jeux de la XXIe Olympiade Montréal 1976, Sainte-Carmen de la Main était évidemment mise en scène par André Brassard.



Michelle Rossignol incarnait le rôle titre, Carmen Tremblay jouait Gloria, Amulette Garneau était la touchante Bec-de-Lièvre, Denis Drouin incarnait Maurice, Marc Legault jouait Tooth Pick, Normand Lévesque devenait Sandra et Louise Saint-Pierre incarnait Rose Beef. Le choeur des travestis et celui des putains de la Main étaient composés de jeunes comédiens inconnus à l'époque, mais vous reconnaîtrez plusieurs noms maintenant: Louis Amyot, René-Daniel Dubois (dont c'est l'anniversaire aujourd'hui!), Hubert Gagnon, René Gagnon, Michel-René Labelle, Normand Morin; Anne Caron, Muriel Dutil, Pauline Lapointe, Paule Marier, Suzanne Marie et Lorraine Pintal. À la reprise au TNM deux ans plus tard, la majorité des comédiens étaient toujours de la partie, mais Pierre Dufresne remplaçait Denis Drouin, Gilbert Lepage prenait la relève de Normand Lévesque dans le rôle de Sandra et quelques nouveaux noms s'ajoutaient aux choeurs dont Francine Ruel et Yves Desgagnés, Jean-Guy Viau et Nathalie Gascon! En 1980, Radio-Québec diffusait la pièce en téléthéâtre. En septembre 1991, dans le cadre du spectacle La Trilogie des Brassard, ce sont Élise Guilbeault et Rémy Girard qui reprennent les rôles de Carmen et Maurice.

Ce n'est pas avant 1993 que la pièce sera produite à Québec, sur la scène du Trident, dans une mise en scène de Lou Fortier, éternelle complice de Brassard. Josée Deschênes tiendra le rôle titre, Marie-Thérèse Fortin sera Rose Beef! En 2013, René Richard Cyr et Daniel Bélanger adaptaient la pièce en théâtre musical, présentant Le Chant de Sainte-Carmen de la Main sur la scène du TNM avec Maude Guérin, France Castel, Michelle LaBonté, Éveline Gélinas et Normand D'Amour, entre autres.




1981: Création de La Naissance, première pièce de Vie et Mort du Roi Boiteux de Jean-Pierre Ronfard à L’École Nationale de Théâtre (Montréal).

C'est dans les cours extérieures de l'École Nationale de Théâtre à Montréal que le Nouveau Théâtre Expérimental s'installe pour présenter la première partie de l'énorme fresque de 13 heures de Jean-Pierre Ronfard, Vie et Mort du Roi Boiteux, inspirée de Shakespeare, Racine et Eschyle, voit le jour pour la première fois. La distribution est colossale et jouera les différentes parties du puzzle pendant un mois. Lire les noms des participants est fascinant! Robert Gravel, Jean-Pierre Ronfard, Michelle Allen, Guy Beausoleil, Danielle Bergeron, Roger Blay, Moussia Cardinal, Claude Chamberlan, Robert Claing, Yves Desgagnés, Régis Gauthier, Diane Miljours, Dominic Philie, Anne-Marie Provencher, Christian Saint-Denis, Janou Saint-Denis, Paul Savoie, Marthe Turgeon, Alain Zouvi, Jackie Bosveuil, Claude Laroche, André Melançon, Hélène Mercier, Ginette Morin, Luc Morissette, Patricia Nolin, Pier Paquette, Danielle Proulx, Mitsu Tung et Alice Ronfard. Les musiciennes Catherine Gadouas, Céline Cléroux et Suzanne Nadeau participent également au spectacle. L'été suivant, le spectacle sera présenté intégralement avec un paquet d'entractes pendant lesquels les comédiens prennent leurs repas avec les spectateurs. Un événement incroyable qui sera présenté à l'Expo-Théâtre à côté d'Habitat 67, à Ottawa sur les terrasses du Centre National des Arts, près du canal Rideau et à Lennoxville sur le campus de l'Université Bishop.

  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO