• Yanik Comeau

29 septembre

Mis à jour : il y a 2 jours

Deux créations et une triste disparition dans les éphémérides du théâtre québécois aujourd'hui.


1946: Naissance d'Hubert Gagnon


Comédien d'une grande polyvalence, Hubert Gagnon se trouvera une affinité toute particulière pour le doublage qui deviendra son principal gagne-pain et une véritable deuxième passion. Il enseignera cet art en soi au Conservatoire d'art dramatique de Montréal et deviendra la voix québécoise de Robert De Niro, Mel Gibson, Christopher Walken et des dizaines d'autres. Pendant 27 ans, jusqu'à ce qu'il se retire pour des raisons de santé, il sera la voix d'Homer dans Les Simpson et deviendra aussi Abraham Simpson au moment du décès de Jean-Louis Millette. Mais Hubert Gagnon aura aussi été Picabo dans Les Oraliens pour plusieurs générations de jeunes Québécois. Bien qu'il jouera dans d'autres séries jeunesse, téléromans et films, c'est surtout au théâtre qu'il aura une carrière aussi impressionnante qu'en doublage. Il travaillera beaucoup avec Olivier Reichenbach (Tartuffe de Molière, le rôle titre dans Amadeus de Peter Shaffer au TNM et au Trident, La Balade des morts d'Irwin Shaw) et avec André Brassard qui le dirigera dans quelques créations de pièces de Tremblay (Sainte-Carmen de la Main, Les Anciennes Odeurs et la reprise de Bonjour, là, bonjour), dans celle des Feluettes de Michel Marc Bouchard (il sera Vieux Simon à la création à la Salle Fred-Barry et lors de la reprise au TNM) et dans des pièces de Genet (Le Balcon, Les Paravents), de Racine (Andromaque), de Joe Orton (Le Locataire au Quat'Sous), de Shakespeare (Richard III) et de John Herbert (Aux yeux des hommes). Il sera aussi de la création de Fugues pour un cheval et un piano d'Hervé Dupuis au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui dans une mise en scène d'Alain Fournier. Il jouera Arrabal, Corneille, Claudel, Beaumarchais, Goldoni, Wesker et Frisch en plus d'être des mémorables créations de L'Exécution de Marie-Claire Blais au Théâtre du Rideau Vert et d'Anaïs dans la queue de la comète de Jovette Marchessault dans laquelle il incarne Antonin Artaud. Il aura aussi prêté sa magnifique voix et sa diction impeccable au mémorable Seigneur des Anneaux du Théâtre Sans Fil. Il avait 73 ans au moment de son décès le 7 juin 2020 après avoir combattu le cancer pendant plus de trois ans.


1977: Création de Les Passeuses de Pierre Morency dans une mise en scène d’Yvan Canuel au Théâtre Port-Royal de la Place des Arts (Montréal), une production de la Compagnie Jean Duceppe

Cette pièce de Pierre Morency a été créée par la Compagnie Jean Duceppe et jouée en tournée par la suite. Elle mettait en vedette Dorothée Berryman, Anne Létourneau, Monique Joly, Denis Drouin, Jean-Louis Paris, Roger Garand, Gaston Lepage et Réjean Guénette. Lors de la tournée, le metteur en scène Yvan Canuel a repris le rôle de Gaston Lepage.


1981: Création de Faut divorcer! de Bertrand B. Leblanc au Théâtre du Petit Champlain (Québec) par la Compagnie La Commune à Marie


La pièce a été publiée aux éditions Leméac dans la collection Théâtre mais ne fait pas mention de qui a signé la mise en scène ou de qui jouait les trois personnages à la création.


1999: Décès de Jean-Louis Millette

Le grand comédien et pédagogue (il a enseigné à l'École Nationale de Théâtre pendant près de trente ans) Jean-Louis Millette nous quittait à l'âge de 64 ans. Né à Montréal le 4 janvier 1935, il a marqué notre théâtre, notre télé et notre cinéma. C'est à 15 ans qu'il montera sur la scène pour une première fois, embauché à La Roulette par Paul Buissonneau avec qui il cofondera le Théâtre de Quat'Sous (avec Yvon Deschamps et Claude Léveillée aussi, rappelons-le). Plus tard, il sera aussi à l'aise au Théâtre des Variétés que dans les créations de Carbone 14. À la télé aussi, il se métamorphosera, passant de personnages loufoques comme le Oscar Bellemare de Symphorien à des personnages plus sombres comme le Philippe Couture de L'Héritage, le Chanoine Odilon Couture de Montréal P.Q. ou le Manu Morency de Bouscotte, trois téléromans de Victor-Lévy Beaulieu pour qui il devient une véritable muse. Dans les dernières années de sa vie, il livre des personnages mémorables au théâtre, notamment l'Édouard de Michel Tremblay à la création de La Maison suspendue chez Duceppe (1990), son duo avec Monique Miller dans Décadence de Steven Bekoff au Quat'Sous (1997) et son incontournable Gaston Talbot du Dragonfly of Chicoutimi de Larry Tremblay au Théâtre d'Aujourd'hui (1995). Après son décès, le Théâtre de la Ville à Longueuil a rebaptisé sa salle principale la Salle Jean-Louis-Millette.

  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO