• Yanik Comeau

16 septembre

Dernière mise à jour : août 17

Bonne fête aux comédiens Marc Legault, Jocelyn Bérubé et Patrick Goyette... et à quelques créations qui ont foulé nos scènes pour la première fois un 16 septembre.


1936: Naissance de Marc Legault

Le comédien Marc Legault est particulièrement connu pour son mémorable rôle-titre dans le film Le Frère André. Il joue aussi beaucoup au théâtre et à la télévision, favorisant souvent les créations. Il est notamment des créations de Charbonneau et le Chef de John Thomas McDonough, de Goglu et de 0-71 de Jean Barbeau, de L'Homme gris de Marie Laberge, d'Un Pays dont la devise est je m'oublie de Jean-Claude Germain, de Celle-là de Daniel Danis, de Dans l'ombre d'Hemingway de Stéphane Brulotte, de La Traversée de la mer intérieure de Jean-Rock Gaudreault, de La Répétition de Dominic Champlain, de Le Soir de la dernière d'Isabelle Doré, de Les Yeux de Martin Faucher et Claude Poissant, de 24 poses (portraits) de Serge Boucher, de Les Rues de l'alligator d'Abla Farhoud, de Sainte-Carmen de la Main de Michel Tremblay, entre autres. Il joue beaucoup chez Duceppe, au Quat'Sous et au Trident mais foule à peu près toutes les scènes. En plus des créations québécois, il joue Shakespeare, Molière, Brecht, Marivaux, Beaumarchais, Tennessee Williams, Dario Fo... Au cinéma, on le voit dans Cordélia, Ding et Dong le film, La Grande Séduction alors qu'au petit écran, il est de Mont-Joye, Les Brillant, Une Vie, La Montagne du Hollandais, Marilyn, Parents malgré tout, Si la tendance se maintient, Rivière-des-Jérémie, Série Noire, Lourd, Le Chalet et plus. Bonne fête, monsieur Legault!


1946: Naissance de Jocelyn Bérubé

Formé au Conservatoire d'art dramatique de Montréal, le comédien et conteur Jocelyn Bérubé devient un maillon important du Grand Cirque Ordinaire, troupe de théâtre engagé et expérimental qui sillonnera tout le Québec avec ses créations collectives inoubliables. On le voit dans T'es pas tannée, Jeanne D'Arc?, Avec Lorenzo à mes côtés, La Tragédie américaine de l'enfant prodigue... Bien qu'il se spécialise rapidement dans le conte et devienne sollicité partout pour ses spectacles de contes et ses conférences sur les histoires traditionnelles québécoises, on le voit quand même au théâtre dans La Nuit des rois de Shakespeare, mise en scène par Brassard et Tit-Gars et Tite-Fille au Pays de Partout dans une mise en scène de Claude Laroche au Trident, dans Cinq Nô modernes de Yukio Mishima et Gilmore. Que vaut la vie d'un homme de Pierre Legris et Gary Gilmore, deux mises en scène de Martine Beaulne, Amours passibles d'amende de George F. Walker au Théâtre Denise-Pelletier et L'Histoire du soldat de Charles Ferdinand Ramuz par le Théâtre de la Récidive à la Salle Fred-Barry. Avec le Théâtre Les Gens d'en Bas du Bic à Rimouski, il joue aussi dans Chaud Lapin de Gilbert Dupuis et La Raccourcie de Jean-Rock Gaudreault. On l'a bien sûr vu aussi à la télé et au cinéma, tant comme conteur que comme comédien, que ce soit dans Le Plaisir croit avec l'usage, Race de monde, Bonheur d'occasion, Les Tisserands du pouvoir, Au nom du père et du fils, Le Sorcier, J.A. Martin photographe, Bach et Bottine, Les Fous de Bassan et La Maison du pêcheur, entre autres. Bonne fête, monsieur Bérubé!


1965: Naissance de Patrick Goyette

Patrick Goyette gradue du Conservatoire d'art dramatique de Montréal en 1990. Il fait carrière principalement comme comédien mais aussi comme scénariste depuis plus de 30 ans maintenant. Au petit écran, on se souvient de son Ovide Pronovost dans Les Filles de Caleb et de son Jerzy Pawlowski dans Ces enfants d’ailleurs, rôle pour lequel il recevra une nomination aux Gémeaux. Depuis ce temps, on a pu le voir dans TAG, La Promesse, O’, Mon Meilleur Ennemi, Tout sur moi, Clash, District 31, M'entends-tu?​, Plan B, Blue Moon et Cheval Serpent, entre autres. Au cinéma, il travaille avec Robert Lepage dans Le Confessionnal et Le Polygraphe, participant au scénario de ce dernier, avec Rodrigue Jean dans Lost Song en plus de se faire remarquer dans Coyote, Sans elle, Nouvelle-France, La Mystérieuse Mademoiselle C et La Cicatrice, notamment. Au théâtre, il est de la création des Sept branches de la Rivière Ota, toujours avec Robert Lepage, et travaillera avec Robert Bellefeuille (Jouliks de Marie-Christine Lê-Huu), René-Daniel Dubois (Being at Home with Claude), René Richard Cyr (La Ménagerie de verre de Tennessee Williams, Cul sec de François Archambault), Martin Faucher (Les Quatre Morts de Marie de Carole Fréchette, La Maison Amérique), Jean-Frédéric Messier (Helter Skelter), Claude Poissant (Les Grandes Chaleurs de Michel-Marc Bouchard) et André Melançon (La Promesse de l'aube) pour n'en nommer que quelques-uns. Bonne fête, Patrick!


1976: Création de Ma Corriveau de Victor-Lévy Beaulieu dans une mise en scène d’André Pagé au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, rue Papineau (Montréal)


André Pagé dirigeait Françoise Berd, Evelyn Régimbald, Denis Chouinard, Yves Labbé, Pierre Lebeau, Gilbert Lepage, Guy Nadon, Diane Ricard, Jacques Rossi et Ernest Guimond dans ce nouveau texte de Victor-Lévy Beaulieu.




1982: Création de Mon Homme de Suzanne Aubry, Élizabeth Bourget et Maryse Pelletier dans une mise en scène de Gilbert Lepage au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, rue Papineau (Montréal)


Six ans après avoir joué Ma Corriveau, Gilbert Lepage dirigeait Louise Laparé, Nicole LeBlanc, Jean-Denis Leduc, Jacques L’Heureux et Lucie Routhier dans une création de trois jeunes auteures, Suzanne Aubry, Élizabeth Bourget et Maryse Pelletier, une pièce tricéphale, un tryptique, une comédie à sketches sur - vous l'aurez deviné - les relations hommes-femmes du point de vue... féminin.


2008: Création de Le Palier de Réal Beauchamp et Jean-Guy Côté dans une mise en scène de Frédéric Dubois, une production du Théâtre du Tandem au Théâtre La Licorne (Montréal) en codiffusion avec La Manufacture


La pièce mettait en vedette Marie-Ginette Guay et Lucien Ratio et était ensuite reprise au Théâtre Périscope de Québec du 31 mars au 18 avril 2009.


2014: Création de Le Prince des jouisseurs de Gabriel Sabourin dans une mise en scène de Normand Chouinard, une production du Théâtre du Rideau Vert (Montréal)


Alain Zouvi jouait Georges Feydeau dans cette création originale inspirée librement de la vie de l'auteur de boulevards français. Il était entouré de Frédéric Desager, Marie-Pier Labrecque, Hélène Mercier, Jonathan Michaud, Geneviève Rioux et Gabriel Sabourin. À partir de janvier 2016, la pièce faisait l'objet d'une tournée de 18 villes, 20 représentations.


34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout