• Yanik Comeau

24 septembre

Chaque jour, Théâtralités célèbre les naissances et les créations qui ont marqué la scène théâtrale québécoise au fil des années. Suivez-nous!


1931: Naissance de Claude Pierrehumbert

Natif de Neuchâtel en Suisse, le maquilleur Claude Pierrehumbert faisait ses études en pharmacie quand il s'est inscrit à un cours intensif de maquillage à Paris par les produits Stendhal. Pendant ce séjour dans la Ville Lumière, il fait un stage à l'Opéra de Paris et se découvre une nouvelle passion. Il arrive à Montréal en 1956 et est tout de suite embauché par le service de maquillage de Radio-Canada. Pendant des années, il agira à titre de chef maquilleur et concevra les maquillages des téléthéâtres et téléséries dont Les Belles Histoires des pays d'en haut. C'est aussi à lui que l'on doit les visages des personnages de La Boîte à surprise. Avec l'arrivée de la télé couleur, il adapte ses maquillages à la suite d'une formation à New York. Comme il s'intéresse aussi aux nouveaux matériaux, c'est lui qui concevra les perruques de l'émission Nic et Pic. Il sera aussi sollicité par le théâtre et l'opéra. Recruté par l'équipe du TNM, il créera les maquillages et supervisera leur réalisation pendant 25 ans sur les scènes de l'Orphéum, du Port-Royal et de la Comédie-Canadienne (qui deviendra le TNM que l'on connaît aujourd'hui). Il travaille aussi avec le Théâtre-Club et avec le Studio-Théâtre de la rue Saint-Luc. On appréciera aussi son travaille à La Poudrière sur l'Île Sainte-Hélène et au Théâtre de la Marjolaine à Eastman. En plus d'être maquilleur en chef pour l'Opéra de Québec (1971-1975) et pour l'Opéra de Montréal de 1971 à 1991, il offre des ateliers au Festival du Théâtre étudiant de Lac-Mégantic (1969-1973) avec Blanche Pierrehumbert et des cours de formation au module d'art dramatique de l'UQAM. Il s'éteint le 23 janvier 2020 à Bassin, aux Îles-de-la-Madeleine à l'âge de 88 ans.


1951: Naissance de Lorraine Pintal


comédienne, metteure en scène, auteure, cofondatrice du Théâtre La Rallonge et directrice générale et artistique du Théâtre du Nouveau Monde

1961: Naissance de Luc Picard

Originaire de Montréal, Luc Picard a fait ses études au Conservatoire d’art dramatique de Montréal et a tout de suite commencé à se tailler une place importante dans le milieu artistique québécois dès sa sortie en 1988. Bien sûr, ses rôles au petit écran l'ont fait connaître du grand public (Omertà, L'Ombre de l'épervier, Chartrand et Simonne, Vice caché, Malenfant, Blue Moon, Sur-vie jusqu'à District 31, mais il s'illustre aussi au grand écran tant comme comédien, réalisateur et scénariste. Il écrit, réalise et joue dans L'Audition, un film acclamé partout. Il réalise les films inspirées des histoires de Fred Pellerin, Babine, Ésimésac, et tourne Les Rois mongols d'après le scénario de Nicole Bélanger inspiré de son roman, dans lequel il dirige aussi son fils Henri Richer-Picard avec la comédienne Isabel Richer. Comme comédien, il tourne autant avec des réalisateurs chevronnés que des plus jeunes, de Pierre Falardeau (15 février 1839, Octobre), Richard Ciupka (Le Dernier Souffle), Bernard Émond (20h17 rue Darling, La Femme qui boit), Jean Beaudin (Le Collectionneur), Robert Favreau (Un Dimanche à Kigali) et Alain Chartrand (La Maison du pêcheur) jusqu'à Sébastien Pilote (La Disparition des lucioles) et Jeanne Leblanc (Isla Blanca). Il joue aussi des rôles marquants sur toutes les scènes de la métropole, tant dans des créations que des pièces de tous les répertoires, travaillant avec nos plus grands metteurs en scène. Claude Poissant le dirige dans J'écrirai bientôt une pièce sur les nègres de Jean-François Caron au Quat'Sous, Le Prince travesti ou L'illustre aventurier de Marivaux au TNM, Lorenzaccio d'Alfred de Musset et Jeune homme en colère de John Osborne au Théâtre Denise-Pelletier. Pierre Bernard le met en scène dans Traces d'étoiles de Cindy Lou Johnson et Variations sur un temps de David Ives au Quat'Sous, René Richard Cyr le dirige dans L'Éveil du printemps de Frank Wedekind au Quat'Sous, O'Neill d'Anne Legault au Théâtre du Rideau Vert et dans Le Misanthrope de Molière au TNM. Denise Filiatrault en fait son Jean de Mademoiselle Julie de Strindberg au Rideau Vert, Lorraine Pintal lui confie le rôle de Leonard dans La Compagnie des hommes d'Edward Bond. Yves Desgagnés en fait son Joseph Latour dans la reprise d'Un Simple Soldat chez Duceppe et Brigitte Haentjens le dirige dans Caligula de Camus au Théâtre Denise-Pelletier et dans Un Oiseau vivant dans la gueule de Jeanne-Mance Delisle au Quat'Sous. Au Nouveau Théâtre Expérimental, Jean-Pierre Ronfard le dirige dans sa pièce Les Amours et Alexis Martin le met en scène dans sa création Sacré Coeur avec le Dr. Alain Vadeboncoeur. On a bien hâte de le retrouver sur scène. Bonne fête, Luc!


1972: Naissance de Patrice Dubois

Né à Jonquière et issu de l'Option-théâtre du Cégep de Saint-Hyacinthe, le comédien, metteur en scène, auteur/créateur et maintenant directeur artistique du Théâtre PàP Patrice Dubois compte maintenant plus de vingt-cinq ans de métier, Parmi ses projets les plus marquants, mentionnons Everbody's Welles pour tous et Les frères Laforêt. Aussi, Le Groupe Audubon marque une période importante dans son parcours. De 1995 à 2006, cette troupe a produit des œuvres chorales d’après les textes de Vian ou Handke. Viendra ensuite un vaste chantier artistique sur les pièces historiques de Shakespeare intitulé Five Kings, l’histoire de notre chute.  En 2008, il fait son entrée au Théâtre PàP à titre de codirecteur artistique. Pendant six ans avec Claude Poissant, il y développe des textes avec des auteurs soucieux d’emprunter de nouvelles avenues pour parler du monde dans lequel nous vivons. Depuis août 2014, il occupe seul le poste de directeur artistique. Dans la tradition de la compagnie, il y mène des projets dans leur entièreté, de la recherche dramaturgique à la production jusqu’à la diffusion nationale et internationale. Le déclin de l’empire américain d’après le scénario de Denys Arcand (2017), Porc-épic de David Paquet (Prix du Gouverneur général 2010), Dissidents de Philippe Ducros (finaliste au prix Michel-Tremblay 2012), Bienveillance de Fanny Britt (Prix du Gouverneur général 2013), Saint-André-de l’Épouvante de Samuel Archibald (2016) ou encore La Déesse des mouches à feu (2018) sont des exemples probants de l’esprit avec lequel il travaille au sein de cette compagnie. Dans le cadre de la résidence du PàP au Quat'Sous, il développe aussi Courir l’Amérique présentée dans le cadre de la saison 2019-2020 et dont les représentations seront interrompues par la pandémie de COVID-19. Comme comédien, on le verra aussi au Théâtre d'aujourd'hui et chez Duceppe dans Les Hardings d'Alexia Bürger, dans Abraham Lincoln va au théâtre de Larry Tremblay et Zazie dans le métro d'après Raymond Queneau, Le Roi se meurt d'Ionesco et la reprise de Vie et mort du roi boiteux de Jean-Pierre Ronfard, trois productions dirigées par son frère Frédéric Dubois, maintenant directeur de l'École Nationale de Théâtre du Canada. Notons aussi que c'est lui qui a coécrit avec Luc Michaud la pièce Laurel et Hardy qu'on joué André Robitaille et Louis Champagne un peu partout en tournée et qui devrait être reprise après le cauchemar de la COVID-19. On a aussi bien sûr pu voir Patrice dans plusieurs téléséries et au cinéma (Camion de Rafaël Ouellet, entre autres) en plus d'entendre sa voix dans plusieurs doublages. Bonne fête, Patrice!


2018 : Création de Youngnesse à La Chapelle, Scènes Contemporaines, une production de projets hybris


Spectacle multidisciplinaire de projets hybris mis en scène par Philippe Dumaine, Youngnesse mettait en vedette Maude Arès, Antoine Beaudoin Gentes, Angie Cheng, Sarah Chouinard-Poirier et Danièle Simon. La musique du spectcle, jouée en direct, était assurée par le groupe DRY SEC composé de Mathieu Arsenault, Laurence Gauthier-Brown, Samuel Gougoux et Simon Provencher. Les éclairages étaient d'Hugo Dalphond, Marilou Craft agissait comme conseillère dramaturgique et Nicola Dubois assurait la direction technique. Vous pouvez lire ma critique en cliquant ici.



24 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO