• Yanik Comeau

15 mars

En ce 15 mars, nous voulons souligner les naissances et les créations qui ont marqué le théâtre québécois au fil des années. Venez voir !


1958: Naissance de Marc Béland

Comédien, danseur et metteur en scène, on parle souvent du fait que Marc Béland est de la même cohorte de l'Option-Théâtre du Cégep Lionel-Groulx que Normand Brathwaite (1978) et que leurs parcours ont été bien différents. Dès sa sortie, Béland s'illustre dans la création de L'Androgyne à la salle Fred-Barry de la NCT (Théâtre Denise-Pelletier) et dans celle de L'Hippocanthrope au TNM, deux pièces de France Vézina. Il reçoit les éloges de la critique partout où il passe: le Quat'Sous (La Métamorphose de Kafka), le Théâtre d'Aujourd'hui (Le Petit Prince de Saint-Exupéry, La Contre-Nature de Chrysippe Tanguay, écologiste de Michel Marc Bouchard), le TNM (Victor ou les Enfants au pouvoir de Roger Vitrac). Il joindra ensuite La La La Human Steps, la troupe de danse d'Edouard Lock et parcourra le monde avec Louise Lecavalier dans trois spectacles pendant cinq ans dansant même avec David Bowie lors de l'ouverture des Jeux Olympiques de Séoul en 1988. Au fil des années, sur scène, il joue Claudel, Müller, Camus, Racine, Sophocle, Goldoni, Tchekhov, Brecht, Pirandello, Dostoïevski, Eric Emmanuel Schmitt, Shakespeare et Gauvreau sans oublier Wajdi Mouawad et Normand Chaurette. À la télé, il a été John Fisher dans Emma de Danielle Trottier aux côtés de Geoffrey Gaguère, le mémorable Renaud dans Annie et ses hommes de Bernard Dansereau et Annie Piérard aux côtés d'Émilie Bibeau et Mathias dans Les Bobos avec Marc Labrèche et Anne Dorval, entre autres. Encore plus récemment sur scène, on a pu le voir dans un spectacle avec Alix Dufresne à La Chapelle, Scènes Contemporaines, Hidden Paradise. Bonne fête, Marc!


1973: Création de Le Chant du sink de Jean Barbeau par le Théâtre Populaire du Québec (TPQ) dans une mise en scène de Pierre Fortin au Cégep Maisonneuve (Montréal)


C'est Jean-Guy Sabourin qui était à la tête du TPQ quand il a créé Le Chant du sink de Jean Barbeau. Maurice Gibeau, Muriel Dutil et Claude Préfontaine en étaient les interprètes principaux accompagnés de Dorothée Berryman, Nicole LeBlanc, Han Masson et Andrée St-Laurent. Le texte a été publié dans la collection Répertoire québécois des éditions Leméac.


1978: Création de Un cœur de pierre trop poilu (collectif du Théâtre de la Bordée) présentée au Théâtre du Vieux Québec


Jean-Jacqui Boutet, Pierrette Robitaille, Jacques Girard, Ginette Guay, Johanne Émond, Claude Binet et Gaston Hubert créent ensemble Un coeur de pierre trop poilu deux ans après avoir fondé leur Théâtre de la Bordée. Issus du Conservatoire d'art dramatique de Québec, ces comédiens-créateurs de Québec ont à peu près tous connus des carrières enviables depuis leur sortie de l'école, certains en s'en venant à Montréal, d'autres en demeurant à Québec, d'autres en se promenant pas mal ! Dans Un coeur de pierre trop poilu, chacun des comédiens jouait 2, 3 ou 4 personnages... sauf Jean-Jacqui Boutet (Moumouth) et Ginette Guay (Ève, la brune). La pièce a été présentée pendant un mois jusqu'au 16 avril 1978. En novembre dernier, Ginette Guay, conjointe de Jean-Jacqui Boutet, mourrait subitement à l'âge de 63 ans.


1991: Création de Baby Blues de Carole Fréchette dans une mise en scène de Gervais Gaudreault au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui (Montréal)


Sous la direction artistique de Michelle Rossignol, dans une mise en scène de Gervais Gaudreault (co-fondateur et directeur du Théâtre Le Carousel), Baby Blues, la première pièce de Carole Fréchette, celle qui allait lancer sa carrière remarquable, mettait en vedette une distribution hallucinante: Monique Miller, Amulette Garneau, Kim Yarochevskaya, Christiane Proulx et Jasmine Dubé.


  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO