• Yanik Comeau

3 juin

Mis à jour : mai 23

C'est l'anniversaire d'Alice Ronfard et de Maxime Denommée. Célébrons le théâtre québécois dans toute sa splendeur!


1956: Naissance d’Alice Ronfard

Photo: Dominique Malaterre


Née à Alger, en Algérie, fille du metteur en scène, acteur, auteur et cofondateur du Théâtre Expérimental de Montréal/Nouveau Théâtre Expériemental Jean-Pierre Ronfard et de la romancière Marie Cardinal, la metteure en scène et auteure Alice Ronfard fait des études en arts plastiques et en littérature tout en s'intégrant tout naturellement à des créations collectives du Théâtre Expérimental de Montréal où elle crée des décors, conçoit des éclairages et travaille en production dès l'âge de 19 ans. Elle acquiert une solide formation théâtrale en touchant à toutes les facettes de l'art. En 1987, elle signe sa première mise en scène au sein du NTE, Une Histoire qui se répète de Jean-Pierre Ronfard, Marie Laberge, Robert Claing, Anne-Marie Provencher et Marie Cardinal dans laquelle elle dirige Marc Labrèche, Danielle Bergeron, Marie Charlebois et Charles Vinson. L'année suivante, Ginette Noiseux l'invite à monter La Tempête de Shakespeare et l'audace du casting de Françoise Faucher en Prospero et la mise en scène des plus inventives attireront l'attention des critiques autant que du public. Depuis ce temps, c'est plus de quarante mises en scènes de théâtre, d'opéra, de spectacles de danse qu'a signé Alice Ronfard dont plusieurs qui ont remporté des prix. Mentionnons L’Annonce faite à Marie de Paul Claudel (Prix de l'AQCT), un Cyrano de Bergerac d'Edmond Rostand mémorable avec Guy Nadon au TNM et au CNA, Les Troyennes d'Euripide, La Seconde Surprise de l’amour de Marivaux, Dans la solitude des Champs de coton et Quai Ouest de Bernard-Marie Koltès, La Voix humaine de Jean Cocteau, Candide ou L'Optimisme d'après Voltaire de Pierre Yves Lemieux au TNM. Elle a aussi signé plusieurs mises en scène de textes de nouvelles voix, de jeunes auteurs, ou assisté certains d'entre eux à la mise en scène ou au soutien dramaturgique, notamment Sébastien Harrisson (Floes au Théâtre d’Aujourd’hui, La Cantate intérieure avec Les 2 Mondes), Évelyne de la Chenelière (L’Imposture au TNM, Désordre public et Une vie pour deux à Espace Go), Emmanuel Schwartz (Bérénice et L'Exhibition à La Chapelle, Scènes Contemporaines), Dany Boudreault (avec (e) à la Salle Jean-Claude-Germain du Centre Théâtre d'Aujourd'hui) et Mani Souleymanlou (avec Un et Deux aussi à La Chapelle). Alice Ronfard enseigne régulièrement en interprétation, en scénographie, en mise en scène et en production dans différentes écoles de théâtre. De 1994 à 2001, elle dirige la section française de l’École Nationale de Théâtre du Canada aux côtés d'André Brassard. Bonne fête, Alice!


1969: Création de Lysistrata de Michel Tremblay et André Brassard d’après Lysistrata d'Aristophane au Centre National des Arts (Ottawa)


Quelques mois après le triomphe de la création des Belles-Soeurs au Théâtre du Rideau Vert, le Théâtre du Nouveau Monde, sous la direction artistique de Jean-Louis Roux, inaugure la salle de théâtre du Centre National des Arts à Ottawa avec l'adaptation par Michel Tremblay et André Brassard de Lysistrata d'Aristophane.


Les pièces de Tremblay dégagent souvent de délicieuses effluves du théâtre grec alors cette adaptation de Lysistrata était toute naturelle pour le jeune auteur. La pièce, avec une immense distribution, a été présentée du 3 au 7 juin puis du 7 au 12 juillet à Ottawa avant d'être donnée 27 fois au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts à Montréal entre le 15 octobre et le 9 novembre 1969. Denise Filiatrault, Patrick Peuvion, Edgar Fruitier, Gilles Renaud, Louisette Dussault, Judy Jensen, Rita Lafontaine, Ginette Letondal, Madeleine Arsenault, Yvonne Laflamme, Elizabeth LesieurKim Yaroshevskaya, Benoît Marleau, Denise Proulx, Madeleine Langlois, Diane Pinard, Josée Beauregard, Michèle Magny, Joseph Saint-Gelais, Lucien Forget, Monique Bélisle, Nicole LeBlanc, Edmond Grignon, Jacques Thisdale, Normand Morin, Jacques Desnoyers, Jean-Pierre Cartier, Richard Vigneault, Gilles Dupuis, Pierre CollinJean-Denis LeducJean ArchambaultJean-Luc Bastien, Suzelle Collette, Jeanne LeRoux, Carole Lord, Marie Varesquier et Marcelle Pallascio étaient dirigés par André Brassard.


Denise Filiatrault mène le bal dans Lysistrata au Centre National des Arts à Ottawa et au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts à Montréal, une production du Théâtre du Nouveau Monde avant qu'il élise domicile à la Comédie-Canadienne. (photo: André Le Coz)


50 ans plus tard, deux jeunes auteures, Alexia Bûrger et Fanny Britt, proposaient à Lorraine Pintal, directrice artistique du TNM, une relecture de Lysistrata qui devait être présentée au printemps 2020. Malheureusement, à cause de la #COVID19, il faudra attendre pour voir Lysis, cette nouvelle mouture de l'oeuvre d'Aristophane que Lorraine Pintal aurait mise en scène.



1975: Naissance de Maxime Denommée


Photo: Rolline Laporte


Issu de la cohorte 1995-1998 du Conservatoire d'art dramatique de Montréal, Maxime Denommée est surtout comédien, bien sûr, mais aussi un metteur en scène de talent. Le Québec tout entier tombe amoureux de lui grâce au personnage de Simon, l'amoureux de Clara dans la série Rumeurs d'Isabelle Langlois. Par après, il sera mémorable dans Aveux de Serge Boucher. Au théâtre, il commence dans deux productions du Théâtre Le Clou!, Tu peux toujours danser de Louis-Dominique Lavigne et l'édition 1999 des Zurbains. Cette même année, il joue aussi au Théâtre Denise-Pelletier dans Chacun sa vérité de Pirandello, dirigé par son ancien professeur Benoît Dagenais, et à La Licorne dans Trick or Treat de Jean-Marc Dalpé dirigé par Fernand Rainville. Bien qu'il jouera autant au TNM (L'Avare de Molière, Danser à Lughnasa de Ben Barnes, L'Avalée des avalés de Réjean Ducharme, L'Importance d'être constant d'Oscar Wilde, Icare d'Olivier Kemeid) et chez Duceppe (Les Muses orphelines et Le Chemin des Passes-Dangereuses, deux pièces de Michel Marc Bouchard montées par Martine Beaulne) qu'au Rideau Vert (Au coeur de la rose de Pierre Perreault dans une mise en scène de Denis Marleau) ou avec Les Gens d'en bas (L'Hôtel des Horizons de Reynald Robinson et Le Baptême de la petite d'Isabelle Hubert), il développe une affinité et une complicité avec le Théâtre de La Manufacture et la scène de La Licorne où il signe toutes ses mises en scène professionnelles à ce jour (Tête première de Mark O'Rowe pour laquelle il remporte un Masque révélation, Après la fin et Orphelins de Dennis Kelly et Une mort accidentelle de François Archambault) et où il joue certains de ses rôles les plus mémorables: Maxime dans Cheech de François Létourneau, Rookie Lee dans Howie le Rookie de Mark O'Rowe pour lequel il remporte un Masque, Alex dans Les Points tournants de Stephen Greenhorn, l'étalagiste dans Félicité d'Olivier Choinière, Daniel dans Débris d'Ursula Rani Sarma et l'homme dans Des Arbres de Duncan McMillan qu'il jouera avec Sophie Cadieux d'abord et Éveline Gélinas ensuite, à La Licorne, au Périscope à Québec et en tournée. Il connaîtra aussi un beau succès dans Les Enivrés d'Ivan Viripaev au Théâtre Prospero, pièce qui sera présentée en 2017 et en reprise en 2019. Bonne fête, Maxime!


1977: Création de Finalement de Nicole Lecavalier, Anne-Marie Provencher et Alice Ronfard au Théâtre Expérimental de Montréal


Parlant d'Alice Ronfard le jour de sa fête, c'est aussi un 3 juin, en 1977, alors qu'elle n'a que 21 ans, que Finalement, «un des spectacles de femmes s'inscrivant dans une démarche résolument féministe [...] créés sous la bannière du TEM», auquel elle collabore, voit le jour. La pièce est présentée à la Maison Beaujeu deux ans avant la fragmentation du Théâtre Expérimental de Montréal qui se divisera en deux nouvelles entités, le Nouveau Théâtre Expérimental (dirigé par Jean-Pierre Ronfard, Robert Gravel, Robert Claing, Anne-Marie Provencher...) et le Théâtre Expérimental des Femmes (né du départ de Pol Pelletier du TEM). On connaît maintenant le NTE installé à Espace Libre et le TEF devenu Espace GO.

70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout