• Yanik Comeau

4 avril

Mis à jour : mars 7

Le 4 avril restera désormais un jour triste dans la mémoire du théâtre québécois. C'est aujourd'hui que nous avons perdu Rita Lafontaine.


1902: Naissance de Charles Goulet


Né à Liège en Belgique, Charles Goulet a eu un impact sur le monde théâtral québécois et montréalais en particulier de différentes façons. D'abord musicien, il touche le piano et l'orgue et joue le violon avant de devenir chef de choeur. Il fonde la chorale Les Disciples de Massenet qu'il dirige pendant 35 ans et qui existe toujours. En plus de participer aux spectacles de la Société canadienne d'opérette comme chanteur-acteur, il fonde les Variétés Lyriques avec Lionel Daunais en 1936. Ensemble, ils attirent quelque 14 096 abonnés, programment 84 oeuvres tirées des répertoires de l'opérette et de l'opéra et font travailler une impressionnante brochette de jeunes artistes qui en sont souvent à leurs débuts. Le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois nomme au passage Fred Barry, Juliette Béliveau, Yvette Brind'Amour, Jean Coutu, Jean Duceppe, Edgar Fruitier, Juliette Huot, Jean-Pierre Masson, Huguette Oligny, Béatrice Picard et Olivette Thibault qui sont tous montés sur la scène du Monument National pour jouer, chanter ou les deux sous leur houlette. En plus d'agir comme metteur en scène et chef d'orchestre selon les spectateurs, Goulet s'avère un administrateur redoutable. Après l'aventure des Variétés Lyriques, il deviendra secrétaire du Conseil des Arts de Montréal fondé par Jean Drapeau et partipera à la Commission Jeannotte qui mènera à la fondation de l'Opéra de Montréal, comme nous le rappelle Pascal Blanchet. Il meurt le 12 mars 1976.


1942 : Décès de Martha Allan

Dans le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, l'historien du théâtre Jean-Marc Larrue dresse un portrait fascinant de la Montréalaise Martha Allan née en 1895 et décédée à Victoria, en Colombie Britannique à l'âge de seulement 47 ans. On apprend qu'elle a fait des études en théâtre à Paris avant de se faire ambulancière pendant la Première Guerre Mondiale. Elle se rend ensuite en Californie pour étudier le jeu et la mise en scène auprès de Gilmor Brown qui vient de fonder le Pasadena Community Playhouse. «Le PCP est l'un des premiers community theaters des États-Unis,» explique Jean-Marc Larrue, «et fait partie du Little Theater Movement (LTM), mouvement né de l'opposition à la commercialisation du théâtre et à la domination presque monopolistique exercée par Broadway sur le marché théâtral nord-américain.» Comme le rappelle Jean-Marc Larrue, le théâtre anglophone montréalais aussi est en quelque sorte sous l'emprise de Broadway, qui si rien d'autre ne pouvait exister. L'expérience de Martha Allan au PCP lui fera voir une possibilité de «libérer les scènes anglophones de Montréal de cette emprise et, en même temps, de favoriser ici l'émergence d'une pratique théâtrale moderne, authentiquement montréalaise.» Martha Allan jouera et fera des mises en scène pour la troupe amateur Community Players avant de fonder le Montreal Repertory Theatre en 1930. Cette compagnie deviendra le haut lieu de la création, de l'expérimentation et de la formation théâtrale du Montréal anglophone. Cependant, comme Martha Allan est bilingue et francophile, elle ouvrira dès 1932 une section francophone au Montreal Repertory Theatre qui sera rebaptisé le Mont-Royal Théâtre Français six ans plus tard. Les comédiens bilingues de Montréal joueront des deux côtés et plusieurs des grands comédiens qui ont commencé leurs carrioères autour de la deuxième grande guerre, Jean-Gascon, Jean-Louis Roux, Janine Sutto, Gratien Gélinas, Pierre Dagenais, Huguette Oligny, Denise Pelletier étaient tous de ce nombre. Reconnue elle-même comme une excellente comédienne, Martha Allan marquera la scène théâtrale montréalaise avec deux rôles en particulier: la Candida de George Bernard Shaw et la Hedda Gabler de Henrik Ibsen. Elle a aussi écrit une pièce, All on a Summer's Day qui a remporté le Grand Prix du Dominion Drama Festival en 1936. Les théâtres montréalais d'aujourd'hui - tant les anglophones que les francophones - lui doivent donc beaucoup. Après le décès prématuré de Martha Allan, le Dominion Drama Festival a créé un trophée Martha Allan qui était remis à la production ayant offert la «meilleure présentation visuelle».


1955: Naissance de Johanne Fontaine


Native de Sainte-Thérèse, la comédienne Johanne Fontaine aura eu une belle carrière comme interprète avant d'être happée par un cancer qu'elle aura combattu longtemps et avec beaucoup de courage. En fait, elle ne laissera pas la maladie prendre le dessus sur elle et non seulement continuera-t-elle à travailler, mais elle écrira un livre et partira en tournée de conférences. Mais avant tout ça, elle fera ses études en théâtre au Cégep Lionel-Groulx en 1975 et retournera y enseigner de 1985 à 2000. À la télé, elle commencera dans Au jour le jour à Radio-Québec et Jeune délinquant à Radio-Canada, sera de quelques séries jeunesse (Robin et Stella, Les Aventures de la Courte Échelle) et de plusieurs séries et téléromans dont Ent'Cadieux, ZAP, Avec un grand A, KM/H, Réseaux, Fred-Dy, Les Invincibles, Les Bougons, 30 Vies, Les Pêcheurs, Ruptures jusqu'à L'Imposteur pour lequel elle recevra le Gémeaux du meilleur rôle de soutien féminin dans une série dramatique en 2018. Au cinéma, elle a tourné avec Yves Desgagnés (Idole instantanée, Roméo et Juliette), Jean Beaudin (Le Matou, Nouvelle-France), Brigitte Sauriol (Laura Laur), Luc Dionne (Aurore), Paule Baillargeon (Solo), Denise Filiatrault (C'tà ton tour, Laura Cadieux) et Éric Tessier (Vendus). Au théâtre, elle est cofondatrice avec son amie Danielle Proulx d'Organisation Ô, un théâtre de femmes qui monte une série de pièces et de créations collectives engagées dont Blanche de Sylvie Prégent, De force, je déchire ma camisole et Kié-Con-Pétan. Elle est de plusieurs autres créations marquantes sur différentes scènes, notamment Pleurer pour rire de Marcel Sabourin avec La Marmaille, Je ne t'aime pas de Louise Roy et Yves Desgagnés par Médium Médium à la Salle Fred-Barry, Fêtes d'automne de Normand Chaurette au TNM, Sauce brune de Simon Boudreault par Simoniaques Théâtre à Espace Libre et les solos Y a-t-il une guérilla dans la salle? d'Hélène Pedneault qu'elle conçoit avec l'auteure et Pirandella qu'elle conçoit avec Patricia Nolin. Elle travaille beaucoup avec Alice Ronfard qui la dirige dans La Tempête de Shakespeare, L'Annonce faite à Marie de Claudel, Henri IV de Pirandello et Électre, Électra qu'Alice Ronfard conçoit pour Artfacte et le Festival de Théâtre des Amériques. Elle a aussi été mémorable dans le rôle de la Femme de Curley dans Des Souris et des Hommes de Steinbeck chez Duceppe en 1987, Chute libre de Laura Harrington au Café-théâtre La Licorne et La Vie continue d'Yvan Bienvenue au Théâtre Prospero. Elle a été la conjointe du comédien Roger Joubert décédé en 2010. Johanne avait 63 ans lorsqu'elle s'est éteinte entourée de membres de sa famille en 2018.


1964: Naissance de Paula De Vasconcelos

Metteure en scène, chorégraphe, comédienne, danseuse et directrice artistique de Pigeons International qu'elle a cofondée en 1987 avec Paul-Antoine Taillefer, Paula De Vasconcelos est née à Lisbonne au Portugal. Pionnière de la danse-théâtre au Québec, la metteure en scène accorde autant d'importance à la poésie, au texte, qu'au mouvement, obstinée à ne pas laisser un prendre le dessus sur l'autre. Le premier spectacle de la compagnie, Du sang sur le cou du chat montre tout de suite cet équilibre entre la danse et le théâtre. Toutes les productions que pilotera De Vasconcelos par la suite lui permettront de préciser son langage scénique, parfois plus axé sur la danse, certes, mais toujours très structuré sur le plan dramatique. Elle explorera les plumes du dramaturge américain Sam Shepard, du poète portugais Fernando Pessoa mais favorisera aussi des formes de créations collectives en s'inspirant de textes écrits ou «témoignés» par les acteurs-danseurs des spectacles. Perdus dans les coquelicots, Savage/Love, Les Bacchantes et les trois spectacles qui composent la trilogie de la terre, Babylone, Cinq heures du matin et Demain seront présentés à Montréal, dans des festivals au Québec, au Canada et à l'international et seront toujours accueillis chaleureusement et très attendus. Au cinéma, on a pu la voir incarnant le rôle-titre dans Laura Laur de Brigtte Sauriol et dans le long-métrage de François Girard, Le Violon rouge. À la télé, elle était de la série diffusée à la CBC, Urban Angel. En plus de continuer à créer et d'assumer la direction artistique de Pigeons International, Paula De Vasconcelos donne des conférences et enseigne sa pratique, partageant son expertise développée au fil des années. Bonne fête, Paula!

1979: Création de Le Fou de l’île de Denis Chouinard d’après Félix Leclerc dans une mise en scène de Marie-Hélène Gagnon, au Théâtre pour Enfants (Québec) par Le Théâtre du Gros Mécano


1989: Création de La Grande Patrouille de Jacques Leblanc dans une mise en scène de l'auteur au Théâtre La Bordée (Québec) avec Jean-Jacqui Boutet, Ghislaine Vincent, Ginette Guay et Jack Robitaille


2000: Création de L'Hôtel des Horizons de Reynald Robinson dans une mise en scène de l'auteur au Théâtre La Bordée (Québec) avec Lise Castonguay, Marie Gignac, Hugues Frenette et Pierre Gauvreau


2016: Décès de Rita Lafontaine

Née à Trois-Rivières en 1939, Rita Lafontaine est de la première génération de comédiennes et de comédiens qui a reçu - pour la majorité - une formation formelle. Pourtant, elle est arrivée au métier comme autodidacte, un peu comme André Brassard qui, avec un talent certain, s'improvise metteur en scène. Elle joue dans Les Troyennes d'Euripide qu'il monte pour Les Saltimbanques, une compagnie qui rapidement se tournera vers la création québécoise et qui contribuera à la fondation du Théâtre d'Aujourd'hui. En 1968, elle est de la première lecture publique et crée le rôle de Lise Paquette dans Les Belles-Soeurs. Elle sera Manon la dévote à la création d'À toi, pour toujours, ta Marie-Lou, dans le film Il était une fois dans l'Est (le monologue où elle fustige sa soeur Carmen par la fenêtre pendant que celle-ci s'éloigne est une pièce d'anthologie - voir la vidéo) et à la création de Damnée Manon, Sacrée Sandra. Elle sera la tante Gilberte originale de Bonjour, là, bonjour, Lucille dans L'Impromptu d'Outremont, une mémorable Albertine à 40 ans à la création d'Albertine, en cinq temps et à la création de La Maison suspendue, la première Madeleine I dans Le Vrai Monde?, Rose dans Marcel poursuivi par les chiens, La Veuve dans Messe solennelle pour une pleine lune d'été et, bien sûr, Nana dans Le Paradis à la fin de vos jours d'abord et dans Encore une fois si vous permettez. Elle ne jouera pas que du Tremblay, évidemment, montant sur les scènes du Théâtre du Rideau Vert, de Duceppe, du Centre National des Arts à Ottawa, du Théâtre du Nouveau Monde, du Théâtre Denise-Pelletier, du Théâtre du Trident à Québec et de son Théâtre de la Chèvrerie à Saint-Fortunat dont elle fera l'acquisition et où elle signera quelques mises en scène, incarnant des personnages de Tchekhov, Feydeau, Marivaux, Neil Simon, Tennessee Williams, Marie Laberge, Françoise Loranger, Arthur Miller, Gratien Gélinas, Israel Horovitz... À la télé, elle triomphera dans le rôle de Rose dans le téléroman d'Anne Boyer et Michel D'Astous Le Retour à TVA, sera la mère de Normand Brathwaite dans le moins heureux Grosse vie, une des Super Mamies dans le téléroman de Lise Payette, la grand-mère dans Le Monde de Charlotte et Un Monde à part et tiendra des rôles inoubliables dans L'Homme de rêve de Robert Ménard et La Grande Séduction de Ken Scott au cinéma. C'est une perforation de l'intestin à quelques jours de la première de la reprise par Guylaine Tremblay du rôle de Nana dans Encore une fois si vous permettez chez Duceppe qui l'emportait à l'âge de 76 ans.



2017: Création de [Mal]heureuses d'Élodie Cuenot dans une mise en scène de l'auteure, une production Cargø Théâtre, présentée à Premier Acte (Québec)


Marie-Ginette Guay, Sophie Dion, Marie-Hélène Lalande et Gabriel Fournier étaient de la distribution de cette création.


2017: Création de L’Art de la chute de Véronique Côté, Jean-Michel Girouard, Jean-Philippe Joubert, Simon Lepage, Danielle Le Saux-Farmer, Marianne Marceau, Olivier Normand et Pascale Renaud-Hébert avec la collaboration de Claudia Gendreau et Valérie Laroche (création collective) dans une mise en scène de Jean-Philippe Joubert à La Licorne (Montréal), une production Nuages en pantalons, compagnie de création (Québec).

Un de mes coups de coeur de la saison 2018-2019, L'Art de la chute m'a vraiment tenu en haleine. Les comédiens de Québec, Jean-Michel Girouard, Simon Lepage, Danielle Le Saux-Farmer, Marianne Marceau et Pascale Renaud-Hébert, ont fait preuve d'une telle maîtrise de cette énorme fresque. Lisez ma critique ici.


2017: Création d'Antigone au printemps de Nathalie Boisvert à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier (Montréal), une production Le Dôme - Créations théâtrales


Mise en scène par Frédéric Sasseville-Painchaud, cette pièce de Nathalie Boisvert revisite les personnages d'Antigone et de ses deux frères, Étéocle et Polynice et, à sa création, mettait en vedette Léane Labrèche-Dor, Xavier Huard, Frédéric Millaire-Zouvi et Mykalle Bielinski (musicienne).



39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO