• Yanik Comeau

10 juillet

Dernière mise à jour : 11 juil.

Théâtralités souhaite bonne fête à l'auteur et metteur en scène Olivier Choinière et à l'auteure et traductrice Élizabeth Bourget!


1953: Naissance d’Élizabeth Bourget

Première graduée du programme d'Écriture dramatique de l'École Nationale de Théâtre du Canada en 1978, Élizabeth Bourget s'est rapidement fait connaître avec sa pièce Bernadette et Juliette ou La Vie, c'est comme la vaisselle, c'est toujours à recommencer produite par Les Pichous et reprise par le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui avant de partir en tournée avec le Théâtre Populaire du Québec. En plus d'écrire une dizaine de pièces, explorant différentes formes (Bonne fête maman, comédie dramatique présentée au Bateau-Théâtre L'Escale et reprise chez Duceppe; Le Bonheur d'Henri, comédie; En ville, Duceppe; Appelle-moi, Centre du Théâtre d'Aujourd'hui; Une Maison, un bébé, un barbecue, Théâtre La Marjolaine) mais toujours riches en personnages féminins, elle collabore à des collectifs (Mon homme avec Suzanne Aubry et Maryse Pelletier; Coin Saint-Laurent ou Les Cinq Doigts de la Main avec François Archambault, Fanny Britt, Jean-Marc Dalpé et François Létourneau) et signe de mémorables traductions et adaptations d'oeuvres de Tchekhov et de Dumas (La Cerisaie, La Mouette, Oncle Vania avec René Gingras; Edmond Dantès, Le Comte de Monte-Cristo). Pour la télé, elle écrit des épisodes d'À plein temps. Elle milite pour les droits des auteurs dramatiques en siégeant aux conseils d'administration du CEAD et de l'AQAD et travaille comme conseillère dramaturgique pendant plus de 10 ans au CEAD. Toujours active, elle fait de l'accompagnement et du soutien dramaturgique aurpès de jeunes auteur.e.s. Bonne fête, Élizabeth!


1973: Naissance d’Olivier Choinière

Photo: Eugene Holtz


Né à Granby, l'auteur, metteur en scène et traducteur Olivier Choinière est diplômé de l'École Nationale de Théâtre du Canada en écriture dramatique depuis 1996. Codirecteur général et artistique de la compagnie de création L’ACTIVITÉ, il a été lauréat des prix Gascon-Thomas en 2015 et Siminovitch en 2014. Sa pièce Ennemi public s’est valu le prix Michel-Tremblay et sera produite en anglais à Toronto en 2021. Ses pièces Le Bain des raines (1998), Venise-en-Québec (2006), Nom de domaine (2013) et Autodafé (1999), mise en scène par André Brassard, et Zoé créée au Théâtre Denise-Pelletier en 2020, ont toutes été finalistes au Prix du Gouverneur Général. Félicité, créée en 2007 et présentée au Royal Court Theatre de Londres sous le titre de Bliss, a depuis été jouée au Canada anglais, en Écosse, en Australie et en Suisse. Mommy (2013) s'est valu quatre prix au gala des Cochons d'or, en plus d'être finaliste au prix Michel-Tremblay. À titre de metteur en scène, Olivier Choinière a créé plusieurs de ses propres pièces dont Manifeste de la Jeune-Fille, Jean dit et Chante avec moi dans laquelle il dirigeait 50 acteurs, production qui remportait un prix de l'Association québécoise des critiques de théâtre avant d'être présentée au Centre National des Arts à Ottawa, au Festival TransAmériques à Montréal et au Théâtre du Trident à Québec. Ses nombreuses traductions ont également connu beaucoup de succès. On pense à Cette fille-là de Joan MacLeod, Attends-moi de Kristen Thomson, Comment s'occuper de bébé de Dennis Kelly, Howie le rookie, Tête première et Terminus de Mark O'Rowe, et Contes d'un indien urbain de Darrell Dennis pour Ondinnok, entre autres. Bonne fête, Olivier!

41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout