• Yanik Comeau

3 août

Mis à jour : 15 août 2020

Deux auteurs de générations bien différentes sont tous les deux nés le 3 août. Apprenez-en davantage sur Claude Roussin et Fanny Britt!


1941: Naissance de Claude Roussin


Natif de Montréal, le pédagogue et auteur Claude Roussin a passé son adolescence à Saint-François-du-Lac avant de revenir dans la métropole où il ira chercher un baccalauréat en pédagogie à l'Université de Montréal avant de faire un baccalauréat en géographie à l'Université d'Ottawa. Pendant qu'il enseigne en Montérégie, dans l'Outaouais et en Estrie, il écrit trois pièces satiriques qui marqueront les années 1970: Une Job, Le Sauteur de Beaucanton et Marche, Laura Secord! La première sera créée à l'Option-Théâtre de la Polyvalente La Magdeleine de La Prairie, en Montérégie, en mai 1972, avec la complicité de son premier professeur de théâtre, le comédien Jean-Pierre Chartrand, et le pédagogue et metteur en scène James Rousselle qui deviendra éventuellement directeur et conseiller pédagogique à la Commission scolaire du Goéland (maintenant Grandes-Seigneuries). Une Job sera ensuite présentée en décembre 1972 dans le cadre des Lundis du TNM, puis traduite et publiée en anglais sous le titre Looking for a Job. James Rousselle met ensuite en scène Le Sauteur de Beaucanton au Théâtre de Quat'Sous en octobre 1974. Cette pièce aussi sera traduite et présentée cette fois à la radio de la CBC dans le cadre de l'émission CBC Stage. Puis, c'est en novembre 1975 qu'Albert Millaire monte Marche, Laura Secord!, une parodie musicale, coproduite par le Théâtre du Nouveau Monde, le Théâtre du Trident de Québec et le Centre National des Arts d'Ottawa. Claude Roussin proposera ensuite une pièce pour adolescents à la Nouvelle Compagnie Théâtrale, Moto Plus, présentée au printemps 1976. Il contribue par la suite à deux pièces collectives: sa courte pièce Qu'est-ce qu'on fait ast'heure? est intégrée au spectacle Pourquoi tu dis ça? du Théâtre de la Marmaille et Roussin sera un des auteurs du spectacle Les Maudits Anglais présenté au Théâtre Passe-Muraille de Toronto et au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui à Montréal en 1978. À la télé, il a contribué comme scénariste et recherchiste à diverses émissions de Radio-Québec (maintenant Télé-Québec) dont Le Procès d'Étienne, une dramatique sur l'adolescence, le magazine culturel BabillArt animé par Reine Malo et Visage, une série biographique. On lui doit les émissions sur l'écrivain Yves Thériault et sur le chanteur-animateur Jacques Normand. Toute une génération d'enfants se souviendra des 50 épisodes qu'il contribue comme scénariste à la série Iniminimagimo présentée à Radio-Canada entre 1987 et 1990 et qui remporte le trophée Gémeaux de la Meilleure série ou émission pendant trois ans consécutifs. Bonne fête, monsieur Roussin!


1977: Naissance de Fanny Britt

Bien qu'elle soit née à Amos, Fanny Britt a néanmoins grandi à Montréal. Écrivaine, dramaturge, traductrice et scénariste, elle obtient son diplôme en écriture dramatique de l'École Nationale de Théâtre en 2001 et s'intéresse rapidement à la traduction de pièces d'auteurs anglophones. On lui en doit plusieurs dont certaines de Martin McDonagh (La Reine de beauté de Leenane, L'Ouest solitaire et Le Pillowman), Dennis Kelly (Après la fin, Amour/Argent, Les Filles et les Garçons), Sarah Ruhl (Le Cellulaire d'un homme mort et Une Maison propre), Neil LaBute (Autobahn), Nina Raine (Consentement) et Patrick Marber (Closer). Sa première pièce, Honey Pie, a été créée à l'Espace Libre en 2003 dans une mise en scène de Claude Poissant, metteur en scène qu'elle retrouve par la suite au Théâtre PàP pour Bienveillance, lauréate du Prix du Gouverneur général, et au Théâtre Denise-Pelletier pour Hurlevents, pièce qui sera également présentée en tournée avec grand succès jusqu'à ce que la #covi19 interrompe sa lancée. On se rappellera aussi les titres suivants parmi les pièces de Fanny Britt: Couche avec moi (c'est l'hiver), Enquête sur le pire et Hôtel Pacifique, toutes des mises en scène de Geoffrey Gaquère à la création, les deux dernières étant créées par le Théâtre Debout qu'elle cofonde avec le metteur en scène. Ses pièces et ses traductions ont également été jouées à Québec (Théâtre La Bordée, Théâtre du Trident, Le Périscope) et ailleurs (Centre National des Arts à Ottawa, entre autres). Par ailleurs, Bienveillance a fait l'objet de lectures publiques en Allemagne et aux États-Unis. Paru en 2015, son premier roman, Les Maisons, a été finaliste au Prix France-Québec et au Prix des Collégiens, et a été publié en anglais sous le titre Hunting Houses. En plus d'écrire des essais, Fanny Britt s'adonne au roman graphique (Jane, le renard et moi aux Éditions de la Pastèque avec l’illustratrice Isabelle Arsenault), livre qui a été traduit en une douzaine de langues et qui a remporté de nombreux prix nationaux et internationaux, en plus d’avoir été classé parmi les dix meilleurs livres illustrés de 2013 selon le New York Times. En 2016, elles récidivaient avec Louis parmi les spectres qui a remporté le prix de l’ACBD en plus d’être finaliste pour le Prix du Gouverneur général du Canada. Notons enfin que Lysis, son adaptation de Lysistrata d'Aristophane avec Alexia Bürger, devait être présentée au Théâtre du Nouveau Monde dans une mise en scène de Lorraine Pintal lorsque la #covid19 a frappé. Bonne fête, Fanny!

13 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO