• Yanik Comeau

1er octobre

Chaque jour, Théâtralités souligne les naissances, les décès et les créations qui ont marqué le théâtre québécois. Que le rideau se lève!


1923: Naissance de Kim Yaroshevskaya

Photo: Jennifer Alleyn


comédienne et auteure



1947 : Naissance de Daniel Gadouas


Photo: Catherine Faucher

comédien


1953: Naissance de Michel Crête



scénographe


1970: Création de Joualez-moi d’amour de Jean Barbeau dans une mise en scène de Claude Septembre au Chanteauteuil de Québec par le Théâtre Quotidien du Québec.


Dorothée Berryman et Jean Guy créaient les personnages de Julie et Jules, la prostituée et son client timide, dans Joualez-moi d'amour de Jean Barbeau. Le 13 février 1972, Jean-Louis Roux montait la pièce au Théâtre du Nouveau Monde, inaugurant ainsi le programme Théâtre-midi, des courtes pièces présentées à l'heure du lunch. Guy Godin jouait alors Jules et Geneviève Deloir et Anne Caron jouaient toutes deux Julie. Après 25 représentations en théâtre-midi, la production reprenait du service à l'été en programme double avec une autre pièce de Barbeau, Manon Lastcall. Le spectacle connût un tel succès qu'il fut repris au TNM, au Patriote et au Centre National des Arts à Ottawa jusqu'au 1er mai 1975.


Par la suite, à l'été 1979, Andrée Lachapelle et Bernard Meney reprenait la pièce dans un nouveau programme double avec Manon Lastcall produit par le Théâtre de Quat'Sous au Manoir Richelieu à La Malbaie. La mise en scène était signée Jean Dalmain. L'été suivant, le Quat'Sous, dans le cadre de son programme Le 4 Sous en vacances, offrait une nouvelle production de Joualez-moi d'amour au Cabaret-théâtre Belle Montagne de Saint-Jean-de-Matha. Anouk Simard et Carl Béchard étaient dirigés par Jean-Pierre Ménard et les décors et les costumes étaient signés Paul Buissonneau!


En mars 1987, La Troupe Entre Nous, ma première compagnie professionnelle, montait Joualez-moi d'amour et Goglu de Jean Barbeau au Théâtre du Vieux-Laprairie. La mise en scène était signée Dominic Trudel, Jacinthe Larivière et Martin Fillion incarnaient Julie et Jules alors que Goglu et Godbout étaient joués par Martin Fillion et moi. De beaux souvenirs!


1986: Création de Garrochés en paradis d’Antonine Maillet dans une mise en scène de Roland Laroche au Théâtre du Rideau Vert (Montréal).


Un an avant la création de Margot La Folle, la prolifique Antonine Maillet arrivait avec Garrochés en paradis au Théâtre du Rideau Vert. Roland Laroche dirigeait Gilles Pelletier (Don L'Orignal), Yvette Brind'Amour (La Veuve du docteur), Diane Lavallée (Mariaagélas), Alain Lamontagne (Noume), Hélène Loiselle (La Sagouine), Janine Sutto (La Sainte) et Roger Blay (Gapi). La pièce était ensuite présentée au Centre National des Arts à Ottawa et au Grand Théâtre de Québec.


2001 : Décès de Guy Beaulne


Né à Ottawa, le 23 décembre 1921, fils de Léonard Beaulne et père de Martine Beaulne, Guy Beaulne mourait à Montréal à l'âge de 79 ans après avoir eu une carrière théâtrale bien remplie. Diplômé en enseignement de l'École Normale, bachelier-ès-arts et bachelier en philosophie de l'Université d'Ottawa, il a été critique dramatique au journal Le Droit et réalisateur à CKCH-Hull en plus d'être animateur, comédien et metteur en scène. En 1948, le Gouvernement français lui offre une bourse en art dramatique qui lui permet de faire des études au Conservatoire national supérieur d'art dramatique de Paris où il étudie avec Denis d'Inès et à l'Institut de phonétique de la Sorbonne. Pendant deux années en Europe et à Paris, il est correspondant canadien de la Radiodiffusion française et délégué canadien aux congrès de l'Institut international du théâtre à Zurich et à Paris.

De retour au Canada, il est réalisateur aux émissions dramatiques à Radio-Canada (1950-1963) où il fonde Nouveautés dramatiques, un laboratoire de théâtre radiophonique pour auteurs, techniciens et comédiens. Premier réalisateur de La famille Plouffe de Roger Lemelin, il dirige plusieurs séries consacrées au roman, au conte et au théâtre canadien.

Comédien et metteur en scène, il est associé au Caveau et au Canadian Repertory Theatre d'Ottawa; au Montreal Repertory Theatre, au Mountain Playhouse, à la Jeune Scène, au théâtre Chantecler et au Théâtre du Rideau Vert. C'est d'ailleurs avec le théâtre d'Yvette Brind'Amour et Mercedes Palomino qu'il crée le rôle du Curé dans Sonnez les matines de Félix Leclerc. Gouverneur du Festival d'art dramatique du Canada à partir de 1951, il fonde il fonde l'Association canadienne du théâtre amateur en 1958 et devient animateur et chargé de cours du Camp Orford des Jeunesses musicales du Canada (1958-1964). Il assumera la présidence du Centre du théâtre canadien (I.I.T.) en 1961 en plus d'être membre du conseil d'administration du Centre dramatique du Conservatoire (Théâtre populaire du Québec) de 1964 à 1976. Le ministère des Affaires culturelles l'invite à mettre en place le Service du théâtre en 1963. Il est nommé directeur général de l'enseignement artistique (Conservatoires) en 1965 et directeur général du théâtre et des conservatoires d'art dramatique en 1967. Il conduit plusieurs missions culturelles en France, en Allemagne, à Monaco, en Angleterre, en Norvège et en Tchécoslovaquie. Premier directeur général du Grand Théâtre de Québec, en 1970, il est aussi membre du conseil de l'Opéra de Québec en 1971. Nommé conseiller culturel à la Délégation générale du Québec à Paris (1979), il devient directeur du Conservatoire d'art dramatique de Montréal en 1981. Président du comité de fondation du Musée de la marionnette (1988), il est aussi membre du comité de rédaction de l'Annuaire théâtral (S.Q.E.T.) et du conseil d'administration de l'École supérieure de danse du Québec (1992). Élu membre de la Société royale du Canada (1972), membre de l'Ordre du Canada (1975). membre d'honneur de l'Association for Canadian Theatre History (1982) et membre d'honneur de la Société québécoise d'études théâtrales (1990), il a été une figure déterminante dans le monde du théâtre québécois mais bien au-delà.

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO