• Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO

  • Yanik Comeau

13 février

Théâtralités vous présente ses éphémérides du théâtre québécois pour le 13 février. Levons le rideau sur notre riche culture théâtrale!

1968 : Naissance de François Archambault


Diplômé de l'École Nationale de Théâtre du Canada en écriture dramatique, François Archambault est aussi metteur en scène, scénariste et parolier. Il a écrit plus d'une vingtaine de pièces et participé à plusieurs collectifs d'auteurs. Sa pièce Cul sec a été son premier succès majeur. Présentée d'abord en lecture publique au Festival international des francophonies de Limoges (France), la pièce était présentée à Montréal par les finissants de l'École Nationale de Théâtre avant d'être créée professionnellement par le Théâtre PàP en février 1995. L'année suivante, sa pièce Les Gagnants était en nomination au Gala des Masques dans la catégorie Texte orginal. En 1998, il remportait le Prix du Gouverneur général catégorie Théâtre pour sa pièce 15 secondes alors que sa pièce Adieu Beauté remportait le Masque Production Régions en 1999. En 2003, sa pièce, La Société des Loisirs, un succès formisable du Théâtre de la Manufacture, recevait le Masque du texte original. Depuis ce temps, en plus de sa série comique Les Étoiles filantes à la télé, il ne cesse de multiplier les succès. Sa pièce Tu te souviendras de moi, créée à La Licorne, a connu une multitude de supplémentaires et de reprises. Sa pièce Quelque chose comme une grande famille a marqué l'anniversaire du Petit Théâtre du Nord en 2018 et sa résidence d'écriture en cours chez Duceppe donnera naissance à une nouvelle pièce bientôt. Bon anniversaire, François !


1979: Création de L’Androgyne de France Vézina dans une mise en scène de Sébastien Dhavernas présentée à la Salle Fred-Barry de la Nouvelle Compagnie Théâtrale (Montréal)


Première pièce de France Vézina, L'Androgyne était créée dans le cadre de ce que l'on appelait à l'époque Les Ateliers de la N.C.T., un incubateur de nouvelles pièces, de création. Sébastien Dhavernas dirigeait Michèle Deslauriers, Marc Béland, Lorraine Pintal, Francine Tougas, Jean Deschênes, Daniel Simard et Pierre Beaudry. La pièce était bien reçue par la critique et traitait d'un thème très peu touché dans la dramaturgie ou la littérature québécoise à l'époque.