• Yanik Comeau

17 janvier

Mis à jour : févr. 2

Théâtralités présente Éphémérides du Théâtre québécois. Que s'est-il passé dans le monde du théâtre québécois un 17 janvier... ? Venez voir!

1946: Naissance de Michèle Deslauriers

En plus de ses nombreuses contributions à des émissions de variété comme le traditionnel Bye Bye, Samedi de rire, Samedi PM, Ici Laflaque et l'émission radiophonique À la semaine prochaine dans laquelle elle multiplie les imitiations de personnalités publiques du monde du spectacle et de la politique et pour laquelle elle a reçu quatre nominations aux Gémeaux pour le spécial télé À l'année prochaine, la comédienne et metteure en scène Michèle Deslauriers est très active au théâtre depuis plus de cinquante ans. Formée au Conservatoire d'art dramatique de Montréal et friande de stages de perfectionnement (mime et théâtre chez Jacques Lecoq, cirque chez Bonno à Paris, chant, ballet jazz, ballet classique, claquettes, danse folklorique....), on a pu la voir autant dans des créations comme Encore 5 minutes de Françoise Loranger au Rideau Vert, L'Androgyne de France Vézina à la Salle Fred-Barry mise en scène par son conjoint Sébastien Dhavernas et Les Nerfs à l'air au Théâtre Denise-Pelletier mise en scène de Robert Duparc que dans des pièces du répertoire classique (L'Avare de Molière aux côtés de Luc Durand) ou des comédies estivales (Les Pieds dans les plats, Un Amour de décorateur, La Grande Opération, Chérie, fais d'lair!, Pâté de campagne...). Au Théâtre Denise-Pelletier, elle a aussi joué L'Amour des trois oranges d'Alexandre Arnoux et Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme. Chez Duceppe, elle a été de Minuit Chrétien de Tilly mis en scène par René Richard Cyr, Ce soir, on danse de Richard Harris monté par François Barbeau et Histoire à dormir debout d'Alan Ayckbourn mis en scène par Claude Maher. Au Quat'Sous, elle a été mémorable dans Nature morte d'Emily Mann dans une mise en scène d'Yves Desgagnés et dans Névrose à la carte de Christopher Durang que montait Sébastien Dhavernas. En théâtre musical, elle a été des reprises de Demain, matin, Montréal m'attend de Tremblay-Dompierre (mise en scène de Denise Filiatrault), de My Fair Lady au Rideau Vert, de Grease, Les Nonnes III et La Cage aux folles. Pour le public scolaire, elle jouera et mettra en scène plusieurs pièces pour La Comédie Humaine, compagnie de tournée qui s'est donné comme mandat de faire découvrir les répertoires aux groupes du secondaire et du collégial. Notons ses mises en scène de Cyrano de Bergerac de Rostand, La Vie de Galilée de Brecht, L'Auberge des Morts Subites de Félix Leclerc, La Souricière d'Agatha Christie et Bousille et les Justes de Gratien Gélinas. Elle met aussi en scène des opérettes pour L'Opéra Bouffe du Québec, Ciboulette, La Périchole et La Chauve-Souris. Pour revenir à la télé, rappelons les voix de Ti-Brin, Zig Zag et Bijou dans Passe-Partout, Cornette le perroquet dans Cornemuse, Gertrude dans Marilyn, Madge dans Le Coeur a ses raisons, Monique dans Les Beaux Malaises, Corinne dans La Promesse et Viviane dans Le Phoenix. Il ne faut pas oublier que Michèle est aussi la voix du Métro de Montréal. Bonne fête, Michèle! (Photo: Pierre Dionne)


1957: Naissance de Bernard Fortin



comédien et metteur en scène

1968: Création de Hamlet, prince du Québec de Robert Gurik dans une mise en scène de Roland Laroche au Théâtre L’Escale (Montréal)

Les productions Deschamps-Lelarge étaient derrière la création de cette pièce de Robert Gurik, une satire politique dans laquelle les personnages de Shakespeare devenaient des personnalités québécoises et canadiennes. René Lévesque était Horatio, Pierre Elliott Trudeau Laërte, Lester B. Pearson Polonius, Jean Lesage Ophélie, Jean Marchand Guildenstern, Gérard Pelletier Rosencrantz et Pierre Bourgault l’officier du Rhin. On retrouvait même le général de Gaulle dans le rôle du Spectre alors que l’Église et l’Anglophonie étaient la Reine et le Roi. La pièce mettait en vedette Benoit Girard, Roger Blay, Gilles Renaud, Pierre Dufresne, Henri Norbert, Jean-Pierre Masson, Pierre Therriault, Marc Favreau, Jean-Pierre Saulnier, Paul Gauthier, Réjean Roy, Armand Labelle, André Muller et Jean-Pierre Cartier.


1969: Création de Double Jeu de Françoise Loranger dans une mise en scène d’André Brassard à la Comédie Canadienne (Montréal)

Précurseure du théâtre d'intervention, Françoise Loranger, appuyée du jeune André Brassard à la mise en scène, brassait les conventions avec cette pièce présentée à la Comédie-Canadienne, le théâtre mythique qui héberge maintenant le Théâtre du Nouveau Monde. Lors du décès de l'auteure en 1995, Michel Vaïs rappelait, dans la revue JEU, que «ce psychodrame construit autour d'un test de comportement psychologique, la pièce (...) comportait une invitation au public à venir improviser une scène. La participation préméditée d'un spectateur nommé Claude Paradis et de deux amies (ils seront plus tard connus comme le groupe Zéro qui créera La Charge de l'Orignal Épormyable au Gesù) qui, nus, égorgeront un coq et des colombes sur le plateau, déclencha un scandal que l'auteure applaudit. Le metteur en scène en fut désarçonné, mais les comédiens intégrèrent dans leur texte des réflexions sur la guerre au Viêt-nam.» Faisaient partie de la distribution: Louis Aubert, Dyne Mousso, Gérard Poirier, Lionel Villeneuve, Jacques Galipeau, Luc Cousineau, Lise Cousineau, Rita Lafontaine, Denise Proulx, Jean Archambault, Madeleine Langlois, Caroline Carel, Jean Langlois et Jacques Desnoyers.


1970: Création de Le Marquis qui perdit de Réjean Ducharme au Théâtre du Nouveau Monde (Montréal)

À l'époque où le Théâtre du Nouveau Monde n'avait pas encore de domicile fixe, la compagnie louait le Théâtre Port-Royal de la Place des Arts (maintenant Théâtre Jean-Duceppe) pour créer cette pièce de Réjean Ducharme mise en scène par André Brassard. Henri Norbert, Elizabeth Lesieur, Ginette Letondal, Edgar Fruitier, Rita Lafontaine, Marcel Sabourin, Lionel Villeneuve, Claude Gai, Luce Guilbeault, Frédérique Collin, Louisette Dussault et Normand Morin composaient la distribution. Photo: André Le Coz


1971: Création de Bouboule en Amérique de Charlotte Savary dans une mise en scène de Louis Lalande au Théâtre du Rideau Vert (Montréal)


Pendant quelques années, le Rideau Vert présentait des matinées pour enfants les dimanches. Cette pièce de Charlotte Savary s'inscrivait dans ce contexte. Mettant en vedette Serge Turgeon, Marthe Choquette, Louis Lalande, Francine Vézina et Jean Lelièvre, elle a été présentée jusqu'en mai 1971.


1985: Création de Duo pour voix obstinées de Maryse Pelletier dans une mise en scène de François Barbeau au Théâtre d’Aujourd’hui, rue Papineau (Montréal)


Hélène Mercier, Gilles Michaud et Paul Savoie défendaient ce drame psychologique de Maryse Pelletier.


1995: Création de 1968 (collectif) dans une mise en scène de Jean-Luc Denis à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier (Montréal), une production du Groupe Multidisciplinaire de Montréal


Cette pièce regroupait sur scène Caroline Lavoie, Catherine Lachance, Suzy Marinier, Luc Morissette, Jean-Stéphane Roy, Sophie Vajda et Benoit Vermeulen.


2006: Création de Visage retrouvé à partir du roman de Wajdi Mouawad, adaptiation par Marie-Louise Leblanc, dans une mise en scène de Marcel Pomerlo au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui (Montréal)


Marc Béland s'attaque à la très exigeante et très dense partition que concocte Marie-Louise Leblanc à la demande de Marie-Thérèse Fortin, alors directrice artistique du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Dirigé par Marcel Pomerlo, Marc Béland est époustouflant. L'univers de Mouawad est là, tout entier. Un moment de théâtre inoubliable.


2010: Décès d’Hugo Wuethrich


Né à Berne, en Suisse, Hugo Wuethrich a été un grand scénographe. Lorsqu'il est arrivé au Canada en 1951, il s'est d'abord installé à Toronto et Radio-Canada lui a ouvert ses portes avec l'avènement de la télévision où il sera assistant décorateur. Après 10 ans, il déménage à Montréal et obtient un poste de décorateur à Radio-Canada. Il mènera deux carrières de front, se partageant entre la télé et la scène (théâtre et opéra). Au théâtre, il signera une quinzaine de spectacles au Quat'Sous, une vingtaine au Rideau-Vert et participera aux débuts de la Compagnie Jean-Duceppe tout en travaillant à la Comédie-Canadienne, au Théâtre de la Marjolaine à Eastman, au Théâtre Populaire du Québec (TPQ) et à la Nouvelle Compagnie Théâtrale (NCT). Il a travaillé avec Louis-Georges Carrier, Yvette Brind'Amour, André Brassard et Paul Buissonneau, entre autres. Au moment de son décès, il avait 84 ans.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout