• Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO

  • Yanik Comeau

15 janvier

Mis à jour : mars 21

Théâtralités propose ses Éphémérides du Théâtre québécois. Que s'est-il passé un 15 janvier dans notre histoire?


1930 : Naissance de Gaétan Labrèche

Déjà 30 ans que ce grand comédien et metteur en scène nous a quittés, mais Gaétan Labrèche aurait eu 90 ans aujourd'hui. Dans le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, Claire Dé nous rappelle qu'il a enseigné à l'École Nationale de Théâtre et qu'il était reconnu pour ses cours privés également. Il aura formé autant de comédiens que celle qui l'a formé lui, la célèbre Mme Audet. Il a joué pour tous les publics à la télé (téléthéâtres, téléromans, émissions pour enfants) et a été de la distribution d'une vingtaine de productions du Théâtre du Rideau Vert en plus de jouer sur toutes les scènes montréalaises et en tournée. Il excellait tout autant dans les rôles dramatiques que dans les rôles comiques et jouait avec une subtilité étonnante malgré ses airs de cabotin de la commedia dell'arte. Bien qu'il ait peu joué avec son fils, Claire Dé affirme que Gaétan retenait sa participation à la pièce L'Oiseau bleu comme un des moments les plus marquants de sa carrière parce qu'il y avait donné la réplique au jeune Marc, encore enfant. Peu de temps avant sa mort, il participait bien sûr à un mémorable épisode d'Avec un grand A de Janette Bertrand dans lequel ils jouaient père et fils. Personnellement, je retiens aussi sa mise en scène de Caviar ou Lentilles de Scarnicci et Tarabusi chez Duceppe, le «spectacle des fêtes» de la saison 1983-1984, ma première pièce au Théâtre Port-Royal de la Place des arts. Fauché par la maladie à seulement 60 ans, on ne l'oubliera jamais... et une rue de l'arrondissement de Saint-Laurent porte maintenant son nom. Justement pour qu'il reste à jamais dans nos mémoires.


1981: Création de C’était avant la guerre à L’Anse-à-Gilles de Marie Laberge dans une mise en scène de Lorraine Pintal à la Salle Fred-Barry de la Nouvelle Compagnie Théâtrale (Montréal)

Une des pièces les plus marquantes de Marie Laberge était créée le 15 janvier 1981 dans une mise en scène qui allait galvanisé la position de Lorraine Pintal dans le firmament des directeurs d'acteurs d'une nouvelle génération. Elle y dirigeait Christiane Raymond, Michel Daigle, Monique Spaziani et Luce Guilbeault. La production était reprise quelques mois plus tard au Théâtre Port-Royal de la Place des Arts dans le cadre de la saison 1981-1982 de la Compagnie Jean Duceppe. Pendant ce temps, à Québec, c'est Manon Vallée qui signait la première mise en scène de la pièce dans la Vieille-Capitale, une production de La Commune à Marie au Théâtre du Petit Champlain, dans laquelle Marie Laberge elle-même défendait le rôle de Marianna, entourée de Camil Bergeron, Andrée Vachon et Jeannine Angers. 16 ans plus tard, Michel Dumont programmait à nouveau la pièce chez Duceppe et, dans cette nouvelle production, Monique Duceppe dirigeait Guylaine Tremblay, Alain Zouvi, Suzanne Clément et Béatrice Picard.


2008: Création de Ce qui meurt en dernier de Normand Chaurette dans une mise en scène de Denis Marleau avec Pier Paquette et Christiane Pasquier à Espace GO (Montréal), une coproduction avec UBU compagnie de création et le Théâtre Français du Centre National des Arts (Ottawa)