• Yanik Comeau

26 mars

Mis à jour : avr. 12

En ce 26 mars, on célèbre des naissances et des créations dans le monde du théâtre québécois.


1954: Création de Une Nuit d'amour d'André Langevin (mise en scène de Jean Dalmain) et La Fontaine de Paris d'Éloi de Grandmont (mise en scène de Jean-Louis Roux) au Gesù (Montréal), une production du Théâtre du Nouveau Monde


Ce programme double, proposé au courant de la troisième saison du Théâtre du Nouveau Monde, marquait la toute première fois que le TNM présentait des pièces d'auteurs canadiens. Jean Dalmain dirigeait Robert Gadouas, Monique Miller, Henri Norbert, Gilles Pelletier, Rolland D'Amour et Gilles Rochette dans le drame en trois actes de Langevin (l'auteur du populaire roman Poussière sur la ville) et Jean-Louis Roux dirigeait Guy Hoffmann, Denise Pelletier, Jean-Louis Paris et Micheline Gérin tout en jouant lui aussi dans la comédie-farce en un acte de de Grandmont. Après une série de 14 représentations à Montréal, le spectacle était présenté un soir seulement à Québec.


Consultez le programme sur le site de la BAnQ: http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/3659596

1964: Naissance de Benoit Vermeulen


Formé à l'Option-Théâtre du Cégep Lionel-Groulx où il a été dirigé par Jean-Luc Bastien, Lorraine Pintal, Roland Laroche et Claude Poissant dans des textes d'Ibsen, Shakespeare, Orwell et Michel Marc Bouchard à sa dernière année, Benoit Vermeulen s'est rapidement fait remarquer sur scène dans Gil d'après Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué de Howard Buten dans l'adaptation de Suzanne Lebeau, dans À quelle heure on meurt de Réjean Ducharme adapté et mis en scène par Martin Faucher et dans Harold et Maude au Théâtre du Vieux-Terrebonne. Tous ces spectacles, branchés sur l'enfance et la jeunesse, l'amèneront vers le théâtre pour ado et la fondation du Théâtre Le Clou! avec deux autres finissants de Lionel-Groulx, Monique Gosselin et Sylvain Scott (de deux autres cohortes). Pour cette compagnie, il multipliera les mises en scène éclatées, esthétiquement et volontairement chaotiques: Jusqu'aux os! d'Alain Fournier, Noëlle en juillet de Louise Bombardier, Les Trains d'Olivier Choinière, Au moment de sa disparition de Jean-Frédéric Messier, Romance et Karaoké de Francis Monty, Éclats et autres libertés de Marie-Josée Bastien, Mathieu Gosselin, Étienne Lepage et Jean-Frédéric Messier, Assoiffés de Wajdi Mouawad et plusieurs des spectacles Zurbains annuels de la compagnie. Son travail de metteur en scène et de codirecteur artistique ne l'empêche pas de continuer à jouer pour des metteurs en scène à qui il est particulièrement fidèle: Claude Poissant (Volte-face ou la fameuse poutine, Les Enfants d'Irène), Gervais Gaudreault (Contes d'enfants réels, Petit Navire) et Jean-Luc Denis (Voici ce qui se passe à Orangeville, Un monde nouveau). À partir de 2007, il devient responsable de la programmation enfance-jeunesse au Théâtre français du Centre National des arts sans pour autant délaisser la mise en scène. Plus récemment, il montait Bilan de Marcel Dubé au TNM et Je cherche une maison qui vous ressemble de Marie-Christine Lê-Huu sur la vie de Pauline Julien et Gérald Godin à la salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier, deux spectacles qui ont aussi été présentés en tournée. Bonne fête, Benoît!


1970: Création de Le Chemin de Lacroix, texte et mise en scène de Jean Barbeau au Chantauteuil (Québec), une production du Théâtre Quotidien de Québec avec Marc Legault, Dorothée Berryman et Claude Septembre


1973: Naissance de Martin Desgagné

Diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Montréal en 1996 après avoir obtenu un D.E.C. en cinéma au Cégep de Saint-Laurent, Martin Desgagné est un artiste à tout faire. Comédien, metteur en scène, auteur, scénariste et réalisateur, il a joué sous la direction de grands comme Robert Gravel, Claude Poissant, Martine Beaulne et Antoine Laprise, aussi à l'aise dans des textes de Shakespeare, Brecht et Victor Hugo que dans les comédies de Josiane Balasko et Michel Marc Bouchard. Au cinéma, il joue Piston dans Full Blast de Rodrigue Jean, tient la vedette dans les films indépendants La planque et D'encre et de sang ainsi que dans Crème glacée, chocolat et autres consolations de Julie Hivon, Les Rois mongols et Gallant - Confessions d'un tueur à gages, deux films de Luc Picard. À la télévision, il joue Serge Fiori dans la télé-série Harmonium et Charles Gagnon dans Chartrand et Simonne. Cofondateur du Théâtre Officiel del Farfadet (TOF), compagnie qui remet constamment en question les règles du théâtre conventionnel, il y signe plusieurs mises en scène dont celle de 4 X 4 présenté à La Licorne dans le cadre du FTA. Il collabore aussi régulièrement au Théâtre Urbi et Orbi, notamment pour des mises en scène de la série Contes urbains puis pour ses descendantes, les Foirées montréalaises qui, chaque année, célèbre un arrondissement différent. Il a aussi été invité à signer des mises en scène à l'École supérieure de théâtre de l'UQAM, à l'École Nationale de Théâtre du Canada et au Cégep Saint-Laurent. Bonne fête, Martin!

  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO