• Yanik Comeau

2 décembre

Dernière mise à jour : avr. 13

La naissance de la comédienne et chanteuse Frédérike Bédard et le décès du metteur en scène, auteur et réalisateur Louis-Georges Carrier ont marqué le 2 décembre dans les éphémérides du théâtre québécois.


1956 : Naissance de Frédérike Bédard


Formée en clavecin et en chant au Conservatoire de musique de Montréal et en interprétation à l'École Nationale de Théâtre du Canada, la comédienne/chanteuse Frédérike Bédard a travaillé sur des créations marquantes avec Robert Lepage, Edouard Lock, Marc Drouin, Dominic Champagne tout en excellant à la Ligue Nationale d'Improvisation et en ponctuant sa belle carrière de rôles à la télé et au cinéma. À peine sortie de l'École Nationale, elle est de la création d'Appelez-moi Stéphane de Claude Meunier et Louis Saïa avant de devenir la groupie, la soeur de Geneviève Lapointe dans la création du théâtre rock & roll Pied de poule de Marc Drouin et Robert Léger. Ce spectacle la mènera dans une folle tournée qui durera plus de deux ans. Elle plongera ensuite avec Edouard Lock et La La La Human Steps dans Business Man in the Process of Becoming an Angel, spectacle dans lequel elle est choriste et claviériste et qui lui vaut le prestigieux Bessie Shoenberg Award à New York en 1985. Elle aura souvent la chance d'exploiter sa voix chantée au fil des années, tant dans Un Chapeau de paille d'Italie de Labiche au TNM que dans Busker's Opera en tournée mondiale avec Robert Lepage et ExMachina de 2002 à 2008, le collectif Lipsynch auquel elle participe aussi à l'écriture, Le Chant de Sainte-Carmen de la Main de Tremblay-Cyr-Bélanger, Mary Poppins avec Juste pour rire dans lequel elle incarne Miss Andrews et Le Fantôme de l'opéra d'Andrew Lloyd Webber dans lequel elle incarnera Carlotta en décembre 2019 et janvier 2020. Au théâtre, on la voit aussi dans Vague de chaleur de Louis Saïa et Lise Mauffette au Théâtre d'Aujourd'hui, En découdre de Luc Tartar au Théâtre de Quat'Sous, Sylvie aime Maurice de Florence Longpré et Nicolas Michon au Théâtre La Licorne et Cour à scrap: portrait d'une famille reconstituée de Marie-Ève Milot et Marie-Claude Saint-Laurent à la salle intime du Théâtre Prospero, toutes des créations. On entend parfois que sa voix dans des spectacles comme c'est le cas dans le Moby Dick de Bryan Perro et Dominic Champagne au TNM, Cantate de guerre de Larry Tremblay et La Délivrance de Jennifer Tremblay au CTD'A, entre autres. À la télé, après avoir été Johanne Turgeon dans la quotidienne Marilyn de Lise Payette et Hélène Bernier dans Sous un ciel variable d'Anne Boyer et Michel D'Astous, on a pu la voir dans Là tu parles, Histoires de filles, Maman chérie, Fortier, Rumeurs, Grande Ourse, Jean Duceppe, O', L'Âge adulte et 5e Rang, télésérie dans laquelle elle joue Clothilde Lapointe. Au cinéma, elle était au coeur du Tryptique de Pedro Pires et Robert Lepage. Bonne fête, Frédérike!


2016 : Décès de Louis-Georges Carrier


Metteur en scène, réalisateur et auteur, Louis-Georges Carrier avait 89 ans au moment de son décès. Né le 25 juin 1927 à Détroit, au Michigan, il est arrivé au Québec à l'âge de six ans. Il fait ses études au Collège Sainte-Marie avant d'obtenir une maîtrise ès arts à l’Université de Montréal. Son mémoire s'intitule Le Théâtre de Jean Anouilh dont il réalisera plus tard l'Antigone en téléthéâtre à Radio-Canada avec Louise Marleau. Réalisateur à la radio et à la télévision de Radio-Canada, il mettra en valeur les textes de dizaines d'auteurs québécois tout en montant à la scène et à la télé des pièces d'auteurs étrangers et des classiques, notamment Au retour des oies blanches de Marcel Dubé et Le Misanthrope de Molière. Ami d'Hubert Aquin, il réalisera le premier texte original de celui-ci à être diffusé à la radio de Radio-Canada (La toile d’araignée, radiothéâtre en 1954) et son dernier texte original (Double sens, téléthéâtre en 1972). Il coécrira et mettra en scène plusieurs des premières comédies musicales jouées au Canada français tant avec Aquin qu'avec Jean Barbeau, Marcel Dubé, Claude Léveillée et d'autres pour le Théâtre de la Marjolaine à Eastman où il agira aussi comme directeur artistique. Sur les scènes montrélaises, il dirige Jean-Louis Millette, Catherine Bégin et Pascal Rollin dans Le Cosmonaute agricole d'Obaldia au Théâtre Denise-Pelletier, Jean Duceppe, Roger LeBel, Monique Miller, Véronique Le Flaguais et Marjolaine Hébert dans Le Dernier des Don Juan de Neil Simon ainsi que Gérard Poirier et Monique Miller dans Deux sur une balançoire de William Gibson, Denise Filiatrault et Jacques Godin dans la mémorable production du Sea Horse d'Edward J. Moore et Gérard Poirier et Marjolaine Hébert dans Qui a peur de Virginia Woolf? d'Edward Albee en plus de la création de Le Jugement dernier de Jean Daigle chez Duceppe; il signe la création de Encore cinq minutes de Françoise Loranger au Rideau Vert, dirigeant toujours Marjolaine Hébert, Jean Duceppe auxquels s'ajoutent Benoît Girard et Michèle Deslauriers. Louis-Georges Carrier a été un des passeurs importants de notre théâtre.

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout