top of page
  • Photo du rédacteurYanik Comeau

11 avril

Dernière mise à jour : 30 mars

Que s'est-il passé dans le monde du théâtre québécois un 11 avril? Vous êtes au bon endroit pour le savoir!


1948: Création de Hier, les enfants dansaient de Gratien Gélinas à la Comédie Canadienne (Montréal)


Troisième pièce de Gratien Gélinas (après Tit-Coq et Bousille et les Justes), Hier, les enfants dansaient n'est pas sans rappeler Bilan de Marcel Dubé, une autre pièce sur les conflits à l'intérieur d'une famille bourgeoise, créée 20 ans plus tard. Le succès critique de Hier, les enfants dansaient n'a pas été aussi évident que pour les deux premières pièces de Gélinas qui sont considérées comme des classiques et sont encore montées aujourd'hui. Hier, les enfants dansaient a quelque peu sombrée dans l'oubli. Gratien Gélinas dirigeait ses fils Alain Gélinas et Yves Gélinas ainsi qu'Yves Létourneau, Pierre Boucher, Gisèle Schmidt, Jean Lajeunesse et une très jeune Suzanne Lévesque. 25 ans après la création, une compagnie appelée Comédiens Associés du Québec, dirigée par Roger Garand, remontait la pièce au Théâtre Français du Centre National des Arts à Ottawa dans une mise en scène d'Yvan Canuel. Pierre Boucher et Gisèle Schmidt reprenaient les rôles des parents, entourés de Roger Garand, Gilbert Chénier, Lucille Papineau, Yvan Ponton et Paule Baillargeon.


1957: Naissance de Jasmine Dubé

Originaire d'Amqui, Jasmine Dubé termine sa formation en interprétation à l'École Nationale de Théâtre du Canada en 1978 et fait partie d'une génération d'artistes qui a grandement contribué à renouveler le théâtre québécois. Avec le Théâtre Pince-Farine, elle crée un spectacle qui s'intitule La Gaspésie quand on y vit et joue le solo de David Lonergan Caméléonne à plus de cent reprises. Elle est des premiers spectacles du Théâtre Petit à Petit avec Claude Poissant, René Richard Cyr, Annie Gascon et travaille avec des metteurs en scène comme Eudore Belzile, Gilbert Lepage, Pol Pelletier et Gill Champagne. Elle est de la création de Les paradis n'existent plus... Jeanne d'Arc d'Alice Ronfard à la Salle Fred-Barry, de La Déposition d'Hélène Pedneault au Théâtre Expérimental des Femmes (deux mises en scène de Claude Poissant) et de Baby Blues de Carole Fréchette au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Mais même si on a pu la voir à la télé, au cinéma, au théâtre pour adultes, c'est son travail comme auteure, metteure en scène et comédienne en théâtre jeunesse qui retient tout particulièrement l'attention. Dès sa première pièce, Bouches décousues, elle laisse sa marque et baptisera même sa compagnie du nom de cette première pièce. Suivront plus d'une vingtaine de pièces dont Petit Monstre, La Bonne Femme, Le Bain, La Couturière, L'Arche de Noémie, Marguerite, Lascaux, La Mère merle en forêt, Le Petit Capuchon rouge et Ma Petite Boule d'amour dont plusieurs qu'elle joue aussi jusqu'à aujourd'hui. Elle a aussi publié plusieurs romans jeunesse publiés aux Éditions La Courte Échelle et des albums aux Éditions de la Bagnole. Directrice artistique du Théâtre Bouches Décousues qu'elle a dirigé jusqu'en 2023, sa compagnie a reçu le Grand Prix du Conseil des Arts de Montréal en 2005 pour son apport au développement du théâtre québécois. Bonne fête, Jasmine!


1972: Création de Atelier 72 de Gilles Marsolais et Yvan Canuel dans une mise en scène d'Yvan Canuel au Gesù (Montréal), une production de la Nouvelle Compagnie Théâtrale


Ce spectacle destiné au public adolescent mettait en vedette Jean-Pierre Chartrand, Gilles Renaud, Hélène Loiselle, Louise Laprade, Jeanne LeRoux, Gilles Marsolais et Claude Préfontaine. La musique était signée Robert Charlebois !


Pour consulter le programme:


1975: Création de La Tragédie américaine de l’enfant prodigue du Grand Cirque Ordinaire au Théâtre de Quat’Sous (Montréal)

Qualifiée de tragédie-bouffe, cette grosse fresque, créée en collectif comme la majorité des productions du Grand Cirque Ordinaire, était d'abord présentée au Théâtre de Quat'Sous avant de se rendre à Québec pour quatre représentations produites par Le Trident au Palais Montcalm du 4 au 7 juin 1975. Le texte était signé par les acteurs, Frédérique Collin, Raymond Cloutier, Gilbert Sicotte, Paule Baillargeon, Jocelyn Bérubé, Pierre Curzi, Guy Thauvette, Louise Cuerrier avec les musiciens Jean-François Garneau, Louis Baillargeon et Serge Boisvert alors que Michel Hinton (bien connu pour sa participation au groupe Beau Dommage) agit comme musicien en direct au moment des représentations à Québec.



1979: Naissance d'Alexandre Goyette

Photo: Justine Latour


Acteur et auteur, Alexandre Goyette a fait des études en cinéma au Collège André-Grasset avant de se tourner vers l'interprétation. Il complète sa formation en théâtre au Cégep de Saint-Hyacinthe en 2002. Rapidement, il s'impose par ses interprétations variées et nuancées au théâtre, surtout, mais à la télévision et au cinéma également. Producteur, auteur et interprète de son solo King Dave, il remporte les prix du meilleur interprète et du meilleur texte original au gala des Masques en 2005 grâce à ce spectacle qu'il adaptera pour le cinéma et pour un retour à la scène chez Duceppe avec l'acteur Anglesh Major en 2020-2021. Sur scène, on a aussi pu voir Alexandre autant dans des créations (La Grande machinerie du monde de Patrice Dubois, Les Zurbains 2004, La Tour de Babel de Michel Monty, l'adaptation théâtrale du Déclin de l'empire américain de Denys Arcand...) que dans des classiques remis au goût du jour: Les Jumeaux vénitiens de Goldoni, Coriolan de Shakespeare, La Fausse Suivante de Marivaux, Bérénice de Racine. On le verra chez Duceppe dans la reprise de Le Chemin des Passes-Dangereuses de Michel Marc Bouchard et dans Match de Stephen Belder. Il foulera la scène d'Espace GO dans Manhattan Medea de Dea Loher. À la Salle Fred-Barry, il joue dans Méphisto, le roman d'une carrière dans l'adaptation d'Ariane Mnouchkine et, en 2014, à l'Espace 4001, il traduit, met en scène et tient le rôle principal dans Cock de Mike Bartlett en 2014. En 2024, il est de la distribution de Chimerica de Lucy Kirkwood chez Duceppe. À la télé, on le voit dans une multitude de rôles variés dans Providence, La Promesse, Musée Eden, 30 Vies, 19-2, C.A., Trauma, La Théorie du K.O., Feux, District 31, Le Siège, L'Échappée, Mensonges, Faits divers, C'est comme ça que je t'aime, La Confrérie et les séries pour la famille Six Degrés et Le Pacte. Au cinéma, il tourne dans Le Déserteur de Roger Lizotte, La Dernière Fugue de Léa Pool, Les Sept Jours du talion de Podz, Le Sens de l’humour d’Émile Gaudreault, La Peur de l’eau de Gabriel Pelletier, Mommy de Xavier Dolan, Les Scènes fortuites de Guillaume Lambert, Le Guide de la famille parfaite de Ricardo Trogi et Les Tricheurs, un film de Louis Godbout sorti en 2022. Bonne fête, Alexandre!


2006: Création de Août, Un repas à la campagne de Jean-Marc Dalpé dans une mise en scène de Fernand Rainville, une production de La Manufacture, au Théâtre La Licorne (Montréal)


La Manufacture a connu un tel succès avec cette nouvelle pièce de Jean-Marc Dalpé que le Théâtre du Rideau Vert l'a programmée un an et demi plus tard dans sa saison 2007-2008. Fernand Rainville, un habitué de Dalpé, dirigeait Janine Sutto, Henri Chassé, Jacques L'Heureux, Catherine De Léan, Marie Tifo, Pierre Collin, Sophie Clément et Dominique Leduc. Seulement sept ans plus tard, comme deuxième spectacle de la saison 2014-2015, Duceppe confiait une reprise à Martine Beaulne qui y dirigeait Pierrette Robitaille, Michel Dumont, Chantal Baril, Frédéric Blanchette, Kim Despatis, Isabelle Roy, Gilles Renaud et Nicole LeBlanc.

Posts récents

Voir tout

9 avril

10 avril

12 avril

コメント


bottom of page