• Yanik Comeau

5 juillet

Mis à jour : 19 août 2020

On souligne les naissances et les décès de plusieurs artistes qui ont marqué le théâtre québécois dans les éphémérides aujourd'hui. Suivez-nous pour en savoir davantage!


1934: Naissance de Guy Sanche

Né à Hull (maintenant Gatineau), Guy Sanche a bien sûr été Bobino à la télévision de Radio-Canada de 1957 à 1985 (avec des reprises jusqu'en 1989), mais il a eu une carrière de chanteur et a aussi beaucoup joué au théâtre, ayant contribué à La Roulotte de Paul Buissonneau, participé à des créations mémorables au Théâtre de la Marjolaine, à des télé-théâtres (dont Pauvre amour de Marcel Dubé), au téléroman En haut de la pente douce de Roger Lemelin et à l'adaptation cinématographique du roman d'André Langevin Poussière sur la ville dans laquelle il jouait le rôle principal. Il a aussi joué La Locandiera de Goldoni au Gesù avec la Nouvelle Compagnie Théâtrale et a scénarisé l'incontournable série jeunesse de Radio-Québec, Les 100 tours de Centour. Des rues portent son nom à Sainte-Julie et à Saint-Fabien-sur-Mer où il passait ses étés et où il a vécu les dix dernières années de sa vie. À Gatineau, une bibliothèque municipale porte son nom également. Guy Sanche a succombé à un cancer de la gorge à l'Hôpital de Rimouski en 1988 à l'âge de 53 ans. Il était marié à la comédienne Monique Chabot et a eu trois enfants, son fils Dominique et ses filles Isabelle et Catherine. Il aurait eu 86 ans aujourd'hui.


Guy Sanche et Élisabeth Chouvalidzé chantent Le Mot de passe de Louis-Georges Carrier et Claude Léveillée tirée de la comédie musicale Ne ratez pas l'espion d'Hubert Aquin, Louise-Georges Carrier et Claude Léveillée présentée au Théâtre de la Marjolaine.


1954: Naissance de Lise Vaillancourt

Auteure, metteure en scène, comédienne et romancière née à Montréal, Lise Vaillancourt a été une des figures dirigeantes du Théâtre Expérimental des Femmes dans les années 80. À partir de 1987, elle se concentre principalement sur l'écriture, publiant trois romans et signant une quinzaine de pièces de théâtre, tant pour le public jeunesse que pour le grand public. Avec le TEF, elle crée Si toi aussi tu m'abandonnes (coécrite avec Pauline Harvey), Amours imprévues, Ballade pour trois baleines, Marie-Antoine (opus 1), Martha Jenkins et collabore à Les Dandigores. Le Théâtre des Confettis à Québec produit Balade pour Fannie et Carcasonne, Une Histoire pour Édouard et Le Petit Dragon qui remportent un énorme succès. Pour Dynamo Théâtre, elle écrit Lili. À Espace Libre, Geoffrey Gaquère monte son énorme fresque Les Exilés de la lumière. Ce même metteur en scène crée sa pièce La Corneille au Rideau Vert et le Théâtre des Deux Mondes crée Tout est encore possible au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. C'est à La Licorne que Martin Faucher montera L'Affaire Dumouchon. Plusieurs fois auteure en résidence au Art Studio de Banff, au Festival International des Francophonies en Limousin et à La Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, elle a aussi fait une résidence de création à L'Illusion - Théâtre de marionnettes. Elle collabore aussi avec le chorégraphe Pierre-Paul Savoie à titre de dramaturge, collaboration qui a donné naissance au spectacle Les Chaises. Elle a été présidente du Centre des auteurs dramatiques de 1999 à 2003 et de 2007 à 2017, a dirigé le Théâtre de la Ville à Longueuil et a été présidente du comité théâtre au Conseil des arts de Montréal. Bonne fête, Lise!


1956: Naissance de Gill Champagne

Né à Saint-Gédéon, Gill Champagne est un homme de théâtre autodidacte et un des metteurs en scène les plus influents de sa génération. Ses réalisations sont présentées sur plusieurs scènes au Québec et à l’étranger. Issu des arts visuels, il a d'abord été comédien avant d’aborder la mise en scène. Il a fondé le Théâtre Blanc à Québec en 1980 et en a été le directeur artistique pendant 16 ans. Son travail sur Cendres de cailloux de Daniel Danis fut un tournant pour lui et le début d’une heureuse rencontre avec cet auteur dont il a monté presque toutes les pièces. Directeur artistique du Théâtre du Trident de juin 2003 à 2012, il y a signé plus d'une douzaine de mises en scène dont Le Faucon de Marie Laberge, Les Muses orphelines de Michel Marc Bouchard, À toi, pour toujours, ta Marie-Lou de Michel Tremblay, Marie Tudor de Victor Hugo, Le Langue-à-langue des chiens de roche de Daniel Danis, Aux hommes de bonne volonté de Jean-François Caron, Caligula de Camus et Le Projet Laramie de Moisés Kaufman. Il a aussi monté plusieurs pièces au Théâtre La Bordée, touchant les répertoires de Manuel Puig, Brad Fraser, Eugène Ionesco et Christopher Durang. Son talent a également pu être mis à profit en théâtre jeunes publics avec le Théâtre Bouches Décousues (L'Arche de Noémie de Jasmine Dubé), le Théâtre de la Pire Espèce (Léon le Nul de Francis Monty) et le Théâtre des Confettis (La Petite Fille qui sentait le papier d'Éric Charpentier) entre autres. Engagé auprès de la relève, il a également travaillé avec les finissants de l'École Nationale de Théâtre du Canada et l'Institut des Arts de Diffusion (IAD) de Louvain-la-Neuve en Belgique. Bonne fête, Gill!


1975: Naissance de Patrick Hivon

Né à Québec, Patrick Hivon s'illustre au théâtre, au cinéma et à la télé depuis sa sortie de l’École Nationale de Théâtre du Canada en 2000, Sur scène, il est des créations de Le Langue-à-langue des chiens de roche de Daniel Danis et Le Bruit des camions dans la nuit de Martin Pouliot au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, Hôtel Pacifique de Fanny Britt à la Salle Jean-Claude-Germain et Silence Radio, un collectif du Théâtre de la Banquette Arrière présenté à Espace Libre. Serge Denoncourt le dirige dans sa reprise des Feluettes à Espace Go et dans la création de La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé de Michel Marc Bouchard au TNM ainsi que dans Un Tramway nommé désir de Tennessee Williams. Patrick jouera aussi pour La Manufacture, Denis Bernard le dirigeant dans Ce moment-là de Deirdre Kinahan et Geoffrey Gaquere le dirigeant dans Amour/Argent de Dennis Kelly. Avec Denise Filiatrault, il jouera dans Je préfère qu'on reste amis de Laurent Ruquier au Théâtre du Rideau et avec Luce Pelletier, il jouera dans Le Bruit et la Fureur de Faulkner avec L'Opsis à Espace Go, pièce dans laquel il interprète Benji, un déficient intellectuel des plus touchants. Au cinéma, on l'a remarqué dans L'Origine d’un cri de Robin Aubert, L’Affaire Dumont réalisé par Podz et L’Ange gardien de Jean-Sébastien Lord, rôle pour lequel il reçoit le Jutra 2015 pour Meilleur acteur de soutien. Pour Ville Marie de Guy Edoin, il sera nommé Meilleur acteur de soutien au Gala Canadien Screen Awards 2016. On le verra aussi dans Les Mauvaises Herbes de Louis Bélanger et La Femme de mon frère de Monia Chokri. À la télévision, il a été de Lance et Compte: Nouvelle génération, Rumeurs, Providence, Vertige, 30 Vies, Nouvelle Adresse (pour laquelle il s’est mérité le Gémeaux du meilleur acteur de soutien série Dramatique en 2015), L'Échappée, Boomerang, Faits divers, La Faille et Cérébrum. Bonne fête, Patrick! Photo: François-Xavier Gaudreault


1982: Décès de Robert Prévost

Né à Montréal en 1927, Robert Prévost est considéré comme le père de la scénographie contemporaine au Québec. Entre 1947 et 1982, au moment de son décès à l'âge de seulement 55 ans, il a créé plus de 200 décors et dessiné des milliers de costumes. Pendant son cours classique, il est devenu membre des Compagnons de saint Laurent avec lesquels il a fait ses débuts comme acteur. Cependant, dès 1949, il choisit de se consacrer à la conception. Dès la fondation de la télévision de Radio-Canada, il crée des costumes et des décors pour des ballets, des téléthéâtres, des émissions de variétés et des téléromans. Il collabore à plus de 75 productions au Théâtre du Nouveau Monde et quelque 30 pièces au Théâtre du Rideau Vert dont plusieurs créations québécoises. Il a aussi travaillé aux décors et aux costumes du Festival de Stratford, de l'Opéra de Montréal, des Grands Ballets Canadiens et du Royal Winnipeg Ballet. Bien qu'il ait été considéré comme un spécialiste de Molière (comment ne peut-on pas le devenir quand on travaille autant au TNM à ses débuts?), Prévost a mis son talent au service du répertoire québécois tout autant que des classiques. En 1977, il s'est fait sculpteur et a créé les clôtures métalliques et les portes monumentales de l'Oratoire Saint-Joseph. Il a été reçu Officier de l'Ordre du Canada et académicien de l'Académie royale des arts du Canada.


2016: Décès d’André Montmorency

C'est le 5 juillet 2016 que le comédien, metteur en scène, écrivain et artiste peintre André Montmorency nous quittait à l'âge de 77 ans après avoir été hospitalisé pour des problèmes respiratoires. Natif de Montréal, il débute sa carrière à l'âge de 19 ans avec le Théâtre du Nouveau Monde et le Théâtre du Rideau Vert qui n'ont pas encore pignon sur rue dans les lieux qu'on leur connaît aujourd'hui. Il joue donc dans La Reine Morte d'Henry de Montherlant avec le Rideau Vert au Gesù et dans Adorable Julia de Marc-Gilbert Sauvageon, la première production du Rideau Vert au Stella (son emplacement actuel). À la télévision, c'est d'abord les émissions jeunesse qui le rendront célèbre puisqu'il sera longtemps associé à l'attachant Friponneau de La Ribouldingue et sera Galopet, un des génies dans Les 100 tours de Centour. Dix ans plus tard, il trônera au sommet des palmarès télé avec sa complice Denise Filiatrault qui crée pour lui le personnage de Christian Lalancette dans Chez Denise. Après la fin de cette comédie de situation, il amènera le personnage de Christian à la scène avec le spectacle Souffrance que j'ai du fun qu'il présentera partout. Au théâtre, il sera de la création de Demain matin, Montréal m'attend et de Damnée Manon, sacrée Sandra de Michel Tremblay avec Rita Lafontaine au Quat'Sous (personnage qu'il avait créé dans le film Il était une fois dans l'Est) en plus de jouer Dario Fo (Les Archanges), Pirandello (Ce soir, on improvise), Françoise Sagan (Le cheval évanoui), René de Obaldia (Du vent dans les branches de sassafras) et Jean Giraudoux (La Guerre de Troie n'aura pas lieu), entre autres. Il sera inoubliable en Monsieur Jourdain dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière et en Béranger 1er dans Le Roi se meurt d'Ionesco au TNM et créera comme metteur en scène des productions inoubliables du Malade imaginaire de Molière et de La Puce à l'oreille de Feydeau. En 1996, il créera une nouvelle mouture de La Duchesse de Langeais de Michel Tremblay adaptée par Michel Duchesne, un spectacle mémorable qu'il jouera 75 fois. Il aura aussi signé la mise en scène d'une mémorable adaptation de Wouf Wouf d'Yves Sauvageau et de plusieurs créations dont Faby en Afrique de Patrick Mainville, Coup de sang de Jean Daigle, La Famille Toucourt en solo ce soir d'Éric Anserson, La Trousse et de Ma maudite main gauche veut plus suivre de Louis-Marie Dansereau et Aux hommes de bonne volonté de Jean-François Caron. À la télé, il a pu faire oublier son Christian Lalancette qui lui avait longtemps collé à la peau avec de beaux personnages dans Le Retour d'Anne Boyer et Michel D'Astous et Urgence de Réjean Tremblay et Fabienne Larouche. En plus d'être artiste-peintre, André Montmorency était aussi écrivain: De la ruelle au boulevard, La Revanche du pâté chinois, La Maîtresse de l'homme invisible, Gloire soit aux pères: Roman à l'index et Momo déménage! Cet excellent reportage de Valérie-Micaela Bain à Radio-Canada à la suite de son décès résume vraiment bien sa carrière.


2020: Décès d’Aubert Pallascio

Photo: Serge Gauvin


Né à Montréal en 1937, le comédien Aubert Pallascio, fils du journaliste et écrivain Ernest Pallascio -Morin, a reçu sa formation théâtrale à Paris, principalement au Conservatoire national d'art dramatique. Avant de revenir au Québec, il jouera avec des grands de la Comédie Française et fera des rencontres mémorables. De retour au Québec, à cause de sa voix graveleuse et de sa carrure imposante, il jouera beaucoup de policiers et de bandits peu nuancés sur papier avant qu'on commence à lui confier des rôles à sa mesure. Pendant un moment, il jouera sous le pseudonyme Louis Aubert, sans doute pour éviter l'ombre de son célèbre papa. Il foulera les planches des plus grands théâtres autant que celles des petits, cherchant d'abord les rôles qui lui donneront un défi. Il sera de la création de Double Jeu de Françoise Loranger à la Comédie Canadienne, de celle de La Débâcle de Jean Daigle au Rideau Vert, de celles de Camille C de Jocelyne Beaulieu et René Richard Cyr, Je vous écris du Caire de Normand Chaurette et Jouliks de Marie-Christine Lê-Huu au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui ainsi que de celles de La Maison cassée et La Nuit de la grande citrouille de Victor-Lévy Beaulieu. On le verra au Rideau Vert dans La Collection de Pinter et La Mouette de Tchekhov, au Théâtre Denise-Pelletier dans Forence de Marcel Dubé et Le Cid de Corneille, au TNM dans Hamlet de Shakespeare et La Dame aux camélias d'Alexandre Dumas fils, au Théâtre Populaire du Québec dans Désir sous les ormes d'Eugene O'Neill (qu'il avait aussi joué 20 ans plus tôt au TNM) et Le Chandelier de Musset, au Trident dans Québec printemps 1918 de Jean Provencher et Gilles Lachance et Les Sorcières de Salem d'Arthur Miller, chez Duceppe dans Bonne fête maman d'Élizabeth Bourget (qu'il avait créé au Bateau-théâtre L'Escale) et dans Pygmalion de George Bernard Shaw. Il jouera autant Antonine Maillet, Wajdi Mouawad et Jean-Marc Dalpé que Milan Kundera, Marivaux et Dario Fo. À la télé, on le verra dans des téléthéâtres (La Pie-grièche de Joseph A. Kramm, Lorenzaccio de Musset, Trois Femmes, un homme de Frédéric Valmain adaptée par Jean-Louis Roux) et des téléséries comme Race de monde, Terre humaine, L'Héritage, Omertà, L'Auberge du Chien Noir et Unité 9. Au cinéma, il a tourné avec Claude Fournier (Les Chats bottés), René Clément (La Course à travers les champs), Roger Fournier (Les Aventures d'une jeune veuve), Robert Favreau (Nelligan), John Greyson (Lillies - Les Feluettes), Jean-Marc Vallée (Liste noire), Bernard Émond (La Donation) et Claude Miller (Voyez comme ils dansent), entre autres. Il est décédé des suites d'un cancer à 82 ans.

36 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO