• Yanik Comeau

27 avril

En ce 27 avril, on souligne les anniversaires et les créations qui ont marqué le théâtre québécois. Suivez-nous !


1926: Naissance d’Yves Létourneau

Le comédien Yves Létourneau est né à Québec et a eu une carrière de journaliste sportif - à l'écrit (La Presse) comme à la radio (CKAC) et à l'écran (TVA et Radio-Canada) - tout autant qu'une carrière d'acteur. Avec sa voix chaude et sa diction impeccable, pas étonnant qu'il ait été apprécié comme commentateur des matchs de la Ligue Canadienne de Football et de la NFL (football américain). Comme comédien, on a pu le voir dans plusieurs séries comme La Côte de Sable et De 9 à 5 de Marcel Dubé, Duplessis de Denys Arcand, D'Iberville, Rue des Pignons, Septième Nord et Les Forges de Saint-Maurice de Guy Dufresne, La Famille Plouffe de Roger Lemelin, Sous le signe du lion de Françoise Loranger, Les Berger de Marcel Cabay ainsi que Le Survenant et Marie-Didace de Germaine Guèvremont, deux séries dans lesquelles il a joué le même personnage, Odilon Provençal. Il a aussi été de plusieurs téléthéâtres et adaptations cinématographiques de pièces de théâtre, notamment le Temps des Lilas et Les Beaux Dimanches de Marcel Dubé (cette dernière réalisée par Richard Martin). Au théâtre, il a été des créations de Les Grands Soleils de Jacques Ferron au Théâtre du Nouveau Monde, Les Crasseux d'Antonine Maillet chez Duceppe, le spectacle de commedia dell'art de Marc Favreau à la Nouvelle Compagnie Théâtrale en plus de jouer McDonaugh (Charbonneau et le Chef), O'Neill (Désir sous les ormes), Gélinas (Bousille et les Justes), Feydeau (La Dame de chez Maxim's), Sartre (La P... respectueuse), Labiche (Un chapeau de paille d'Italie), Molière (Don Juan), Shakespeare (Jules César) et Tirso de Molina (Le Timide au palais mis en scène par son frère, Jacques Létourneau, à la NCT). Il a succédé à Louise Deschâtelets à la présidence de l'Union des Artistes (1983-1984). Il célèbre ses 94 ans cette année.


1972: Création de Dédé Mesure de Jean-Claude Germain dans une mise en scène de l’auteur, une production Les P’tits Enfants Laliberté au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui, rue Papineau (Montréal)


Produite par Les P'tits Enfants Laliberté en coproduction avec le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, cette pièce de Jean-Claude Germain sur le thème de la haute-couture mettait en vedette Michelle Rossignol, Muriel Dutil, Nicole Leblanc, Jean-Pierre Piché, Claude Maher, Gilbert Lepage et Maurice Gibeau. Après cinq semaines de représentations au Théâtre d'Aujourd'hui de la rue Papineau, Kebec Spec se joignait aux deux compagnies productrices pour une série de représentations au Théâtre Port-Royal de la Place des Arts en janvier et février 1973.


1983: Création de Psi de Jacques Girard et Reynald Robinson dans une mise en scène de Reynald Robinson au Théâtre La Bordée (Québec)


Parmi les nombreuses créations des premières années du Théâtre La Bordée, Psi est une des collaborations de Jacques Girard avec Reynald Robinson. Pour celle-ci, Robinson a signé la mise en scène et Girard faisait partie de la distribution avec Denis Bernard, Lorraine Côté, Pierre Potvin et Pierrette Robitaille.


1983: Création de Ne blâmez jamais les bédouins de René-Daniel Dubois dans une mise en scène de Joseph St-Gelais, une création des Productions Nero Strassenbahn Endstation au Café-Théâtre La Licorne (Montréal)


René-Daniel Dubois jouait lui-même la version solo de sa pièce, donnant 50 représentations en deux mois à La Licorne de la rue Saint-Laurent à l'époque. La Nouvelle Compagnie Théâtrale reproposait cette même production au Théâtre Denise-Pelletier 12 ans plus tard en 1995 pour le grand public et le public scolaire.


Consultez le programme de la série de représentations à la NCT sur le site de BAnQ: http://numerique.banq.qc.ca/patrimoine/details/52327/3659808


1988: Création de Fugues pour un cheval et un piano d’Hervé Dupuis dans une mise en scène d’Alain Fournier au Théâtre d’Aujourd’hui (Montréal)


Ce huis-clos finement écrit d'Hervé Dupuis était mis en scène par Alain Fournier sur la toute petite scène du Théâtre d'Aujourd'hui de la rue Papineau. Le jeune comédien Éric Brisebois et l'acteur Hubert Gagnon composaient un duo électrisant et troublant. La pièce raconte «la rencontre d’un père et d’un fils. Michel (Eric Brisebois), qui a aujourd’hui dix-huit ans, vient de trouver Benoît (Hubert Gagnon), son père, pianiste de concert célèbre, qu’il n’a pour ainsi dire pas vu depuis six ans. Il veut savoir pourquoi il l’a quitté alors qu’ils avaient été si proches; il veut renouer, revivre avec lui. Benoît fuit les questions de son fils mais petit à petit, coincé par un adolescent qui veut savoir la vérité, il se révèle. Benoît n’aimait plus la mère de Michel. Oui, mais pourquoi l’avoir abandonné, lui? Benoît se voit obligé de lui avouer son homosexualité. Au coeur du conflit: le désir incestueux d’un père incapable de dissocier amour et sexualité.» La pièce a connu un tel succès que 8 supplémentaires ont été ajoutées. La pièce a été publiée chez VLB Éditeur.

  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO