• Yanik Comeau

18 septembre

Mis à jour : 28 déc. 2020

Bonne fête à la formidable Sophie Clément et à la version québécoise de L'Effet des rayons gamma sur les vieux-garçons de Paul Zindel adaptée par Michel Tremblay. Bon théâtre!


1943: Naissance de Sophie Clément

Photo: Mario Saint-Jean

Comédienne, metteure en scène, auteure et professeure, Sophie Clément fait ses débuts avec les Jeunes Comédiens de TNM dirigés par Jean-Pierre Ronfard après avoir été de la première cohorte de diplômés de l'École Nationale de Théâtre en 1965. Sa relation avec le TNM en sera une toute particulière. Sur cette scène prestigieuse, la comédienne montréalaise jouera plus d'une trentaine de personnages de répertoires variées en plus de participer à des créations québécoises marquantes (Bois-Brûlés de Jean-Louis Roux, Le Procès de Jean-Baptiste M. de Robert Gurik, Floralie de Roch Carrier, Ha ha!... de Réjean Ducharme, Les Fées ont soif de Denise Boucher dont elle signera la mise en scène de la reprise en 2018 au Théâtre du Rideau Vert). Elle participera aussi à des créations québécoises sur d'autres scènes, jouant autant à la Salle Jean-Claude-Germain du Centre du Théâtre d'aujourd'hui (Soupers de Simon Boudreault), La Licorne (Août, un repas à la campagne de Jean-Marc Dalpé, Coeur léger, coeur lourd, création collective à laquelle elle participe à l'écriture et de laquelle elle signe la mise en scène), Espace Libre (Atelier Aristophane: Les Clones auquel elle participe aussi à l'écriture), la Salle Fred-Barry (Tu faisais comme un appel de Marthe Mercure, une production de l'Atelier-Studio Kaléïdoscope), au Théâtre Denise-Pelletier (Le Théâtre de la Maintenance de Jean Barbeau, Eddy de Jean-Marc Dalpé), au Théâtre de Quat'Sous (Sur le matelas de Michel Garneau)... Comme membre de la troupe permanente du TNM pendant la direction artistique d'Olivier Reichenbach, elle jouera Molière (Tartuffe et L'Avare et, plus tard, Le Misanthrope), Goldoni (Arlequin, Serviteur de deux maîtres, Deux Jumeaux vénitiens et plus tard, La Trilogie de la villégiature), Michelle Allen (La Passion de Juliette), Shakespeare (Othello, Songe d'une nuit d'été, Roméo et Juliette) et Caryl Churchill (Cul-de-sac au 7e ciel). Elle sera mémorable dans le rôle-titre de La Médée d'Euripide de Marie Cardinal et participera à plusieurs reprises de pièces québécoises dont Le Temps des Lilas et Les Beaux Dimanches de Marcel Dubé, Ines Pérée et Inat Tendu de Réjean Ducharme et Albertine, en cinq temps de Michel Tremblay dans la mise en scène de Martine Beaulne à Espace GO et dans l'adaptation cinématographique d'André Melançon. Parlant de Tremblay, elle sera marquante dans le rôle de Carmen dans Il était une fois dans l'est, dans Françoise Durocher, Waitress, dans le téléthéâtre d'En pièces détachées et dans À toi, pour toujours, ta Marie-Lou pièce dans laquelle elle joue Marie-Lou dans une production et Carmen dans une autre. Elle est aussi de la création de l'adaptation théâtrale que fait Serge Denoncourt du roman Thérèse et Pierrette à l'École des Saints-Anges de Tremblay. Elle coécrit la comédie à succès Zaza d'abord avec Marcel Leboeuf et joue régulièrement au théâtre d'été en plus d'enseigner le théâtre à l'Option-Théâtre du Cégep Lionel-Groulx (1972=1997) et de jouer dans plus de 25 séries à la télé dont L'Héritage de Victor-Lévy Beaulieu, L'Arche de Zoé de Jean Barbeau, Les Super Mamies de Lise Payette, Virginie de Fabienne Larouche, Unité 9 de Danielle Trottier et 5e Rang de Sylvie Lussier et Pierre Poirier... Bonne fête, Sophie!


1970: Création de L’Effet des rayons gamma sur les vieux-garçons de Michel Tremblay d’après Paul Zindel dans une mise en scène d’André Brassard au Théâtre de Quat’Sous (Montréal).


Pour la création de la version québécoise de The Effect of Gamma Rays on Man-in-the-Moon Marigolds d'après Paul Zindel au Théâtre de Quat'Sous, André Brassard fait appel à Denise Pelletier pour jouer la mère, Béatrice, Rita Lafontaine et Frédérique Collin (la Lise Paquette d'Il était une fois dans l'Est) pour jouer ses filles (Rita et Mathilde), Anne-Marie Ducharme (la Angéline Sauvé de la création des Belles-Soeurs) pour incarner Mémère et Rina Cyr pour jouer Jeannine Trépanier. Le Quat'Sous se déplacera au Grand Théâtre de Québec et au Centre National des Arts à Ottawa pour présenter la pièce en janvier et février 1971, mais Béatrice Picard remplacera Denise Pelletier, Yolande Michot remplacera Frédérique Collin et Reine France remplacera Anne-Marie Ducharme.


Quand la Compagnie Jean Duceppe reprendra la pièce dans une mise en scène de Claude Maher douze ans plus tard, Anne-Marie Ducharme reprendra le rôle de Mémère mais Hélène Loiselle jouera Béatrice alors que Markita Boies et Esther Lewis joueront ses filles et Diane Hébert sera Jeannine.


En 2009, c'est René Richard Cyr qui remontera la pièce sous la direction artistique de Denise Filiatrault au Rideau Vert, dirigeant Sylvie Drapeau (Béatrice), Émilie Bibeau (Rita), Catherine De Léan (Mathilde), Geneviève Schmidt (Jeannine) et Suzanne Marier (Mémère).


Bien que je n'aie jamais vu la pièce sur scène, je l'ai lue lorsque j'étais adolescent et je me rappelle d'avoir pensé qu'elle avait des effluves de La Ménagerie de verre de Tennessee Williams, d'En pièces détachées de Tremblay (la relation entre Albertine et Thérèse) et quand je l'ai relue plus récemment, j'ai pensé aux Muses orphelines de Michel Marc Bouchard. Plus en j'en plus, plus j'ai envie de la relire... et de la voir montée à nouveau!



2012: Création de La Corneille de Lise Vaillancourt dans une mise en scène de Geoffrey Gaquère, au Théâtre du Rideau Vert (Montréal)



Cette pièce était jouée par Monique Miller, Annick Bergeron et Marie-Ève Trudel.

10 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO