• Yanik Comeau

28 janvier

Mis à jour : avr. 16

Théâtralités propose ses Éphémérides du Théâtre québécois pour un 28 janvier. Découvrez ce qui a marqué cette journée dans l'histoire de notre dramaturgie, de notre théâtre.


1954: Naissance de Markita Boies


Formée à l'Option-Théâtre du Cégep Lionel-Groulx entre 1974 et 1977, Markita Boies est une de nos plus grandes comédiennes de théâtre. Très peu sollicitée par la télévision et le cinéma hormis quelques rôles marquants, notamment l'infirmière de Rémy dans Les Invasions barbares et le rôle principal dans Le Lys cassé d'André Melançon pour lequel elle remporte le Gémeaux du meilleur premier rôle féminin dans une émission dramatique, au théâtre, elle a multiplié les rôles et les prix d'interprétation. Elle a notamment fait partie de la troupe permanente du TNM qu'Olivier Reichenbach avait mis sur pieds de 1983 à 1990. C'est d'ailleurs au TNM qu'elle a joué ses plus grands rôles (Esmée dans La Passion de Juliette de Michelle Allen, Edward et Maud dans Cul-de-sac au 7e Ciel, Desdémone dans Othello de Shakespeare, Puck dans Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare monté par Robert Lepage et Coraline dans La serva amorosa de Goldoni mise en scène par Daniel Roussel, ces deux derniers rôles pour lesquels elle a gagné le Prix Gascon-Roux), mais elle joue aussi au Théâtre Expérimental des Femmes (TEF) et triomphe dans l'oeuvre de Réjean Ducharme avec deux solos montés par Martin Faucher, La Fille de Christophe Colomb et Autour du Lactume. Avec sa voix chaude et son énergie contagieuse, on ne se lasse pas de la voir sur scène. En plus de partager sa passion pour le jeu comme professeure à l'École Nationale de Théâtre, au Conservatoire d'art dramatique de Montréal et à l'Option-Théâtre du Cégep Lionel-Groulx pendant de nombreuses années, elle a aussi siégé comme membre puis présidente du comité sectoriel Théâtre au Conseil des Arts de Montréal. Bonne fête, Markita!


1968: Naissance d’Antoine Laprise


Comédien gatinois diplômé du Conservatoire d'art dramatique de Québec, Antoine Laprise a multiplié les rôles dans de grandes productions de la Vieille Capitale auprès de grands metteurs en scène (Claude Poissant, Roland Lepage, Serge Denoncourt, Jean-Frédéric Messier et Gérard Bibeau avec le Théâtre de Sable) avant de cofonder le Théâtre du Sous-Marin Jaune consacré à la marionnette pour adultes. Avec cette nouvelle compagnie, il met en scène Candide de Voltaire narré par le Loup Bleu, marionnette qu'il manipule à vue et qui devient le pseudo-directeur artistique de la compagnie. Il invente ainsi une forme de spectacle tout à fait délirant où Loup Bleu commente et revisite d'autres grandes oeuvres dont La Bible (L'Ancien Testament en fait) et Le Discours de la méthode de Descartes qui fera fureur partout, notamment au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui à Montréal. Il écrit ou coécrit plusieurs spectacles dont Vacarme, cabaret perdu avec Dominic Champagne, L'Autre monde avec Francis Monty à partir de l'oeuvre de Savinien Cyrano de Bergerac et Jango Renard pour le Théâtre de Sable. En plus de faire aussi de la mise en scène, il participe à la Course Destination Monde et signe Le Dernier Mot, un documentaire sur le critique de théâtre Robert Lévesque. C'est une carrière fascinante que celle d'Antoine Laprise à qui nous souhaitons un très joyeux anniversaire.


2016: Décès de François Barbeau


Grand maître designer de costumes, François Barbeau a marqué son époque. Il a non seulement créé certains des plus beaux costumes de notre histoire théâtrale, il a aussi formé plusieurs de ceux et celles qui ont suivi dans ses pas. C'est en 1952, après sa formation à l'école de haute couture Cotnoir-Caponi qu'il devient le costumier attiré de Paul Buissonneau à la Roulotte et au Quat'Sous. En 1958, il entre au Théâtre du rideau Vert comme assistant mais s'impose rapidement en signera les costumes de 185 spectacles entre 1962 et 2003. Tenter de nommer toutes les scènes sur lesquelles il a oeuvré serait une utopie, mais on peut dire qu'il a dessiné les costumes de plus de 25 productions pour la NCT, une soixantaine chez Duceppe, une quarantaine au TNM en plus de travailler avec le Théâtre d'Aujourd'hui, Espace GO, le Centre National des Arts, le Centaur... et plusieurs théâtres aujourd'hui disparus comme le TPQ, le Bois-de-Coulonge à Québec, le Café de la Place à la Place des Arts (maintenant la Salle Claude-Léveillée), Il a aussi travaillé en danse, à l'opéra, en télé et au cinéma, remportant des prix et multipliant les honneurs aux quatre coins de la planète. Bien qu'il ait aussi signé une quarantaine de mises en scène (notamment la production de Des Souris et des hommes chez Duceppe en 1987), c'est surtout pour ses costumes qu'il est passé à l'histoire.


2020: Inauguration de la Salle «Gravel-Ronfard»


Espace Libre, la maison fondée par Carbone 14, Omnibus et le Nouveau Théâtre Expérimental, réouvre ses portes après quelques mois de rénovations et rebaptise sa salle de théâtre Salle «Gravel-Ronfard» en hommage à deux de ses fondateurs disparus, Robert Gravel et Jean-Pierre Ronfard. Après avoir reçu le prix Gratien-Gélinas 2016 pour Histoire populaire et sensationnelle, Gabriel Plante et sa compagnie Création Dans La Chambre présente cette pièce comme production inaugurale de la salle rebaptisée.



  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO