• Yanik Comeau

28 septembre

Des naissances et des créations ont marqué le 28 septembre au fil des années. Levons le rideau sur le théâtre québécois!


1927: Naissance de Robert Gadouas

Le comédien et metteur en scène Robert Gadouas voit le jour à Montréal. Cofondateur du Théâtre du Nouveau Monde et fondateur du Théâtre du Demi-Siècle, il est un des comédiens les plus marquants de sa génération. «Surdoué», «génie peut-être mésestimé» écrira Claire Dé à son sujet dans le Dictionnaire des artistes québécois. Enfant, il est l'élève de Mme Audet avant de faire ses classes avec François Rozet. Il fera ses débuts professionnels à la radio et jouera beaucoup à la télévision aux débuts de celle-ci, tant comme acteur que comme metteur en scène puisqu'à l'époque, les réalisateurs se concentraient surtout sur la technique et n'avaient pas de temps à consacrer à la direction d'acteurs. Il commencera sa carrière théâtrale avec L'Équipe du jeune Pierre Dagenais dans le rôle de Puck dans Le Songe d'une nuit d'été de Shakespeare dans une mise en scène pour le moins non conventionnelle, la pièce étant proposée à l'extérieur, dans les jardins de l'Ermitage. L'agileté physique et l'intensité de l'interprétation de Robert Gadouas se feront tout de suite remarquer. En 1951, il est du groupe qui fonde le TNM et de la distribution de la première production, incarnant La Flèche dans L'Avare de Molière. On le voit aussi dans Un Inspecteur vous demande de John Boynton Priestley, Maître après Dieu de Jan de Hartog et Une Nuit d'amour d'André Langevin, une des deux premières pièces québécoises présentées par le TNM en programme double. Mais quand il sera hospitalisé pour dépression et sera retiré d'une production, il quittera le TNM et fondera son propre théâtre. Il montera Poil de carotte de Jules Renard, mais lorsqu'il tentera de faire jouer Le Voleur d'enfants de Jules Supervielle, les autorités religieuses retireront la pièce parce qu'elle traite d'adultère. Robert Gadouas continuera néanmoins à jouer, marquant tous les rôles qu'il interprète de son grand talent. Avec le Théâtre Club, il est le Caligula de Camus sur la scène de la Comédie-Canadienne qui, éventuellement, deviendra la résidence du TNM. Avec la comédienne Marjolaine Hébert, il a eu un fils, le comédien Daniel Gadouas. Avec Andrée Lachapelle, il a eu deux filles: la comédienne Nathalie Gadouas et la musicienne/compositrice Catherine Gadouas. C'est le 6 juin 1969 à l'âge de 41 ans qu'il met tragiquement fin à ses jours. Robert Gadouas souffrait de dépression.


1955: Naissance de Marie Gignac

Native de Québec, la comédienne et metteur en scène Marie Gignac restera fidèle à sa ville qui lui donnera toujours beaucoup de travail. Après ses études au Conservatoire d’art dramatique de Québec, elle rencontre Robert Lepage avec qui elle conçoit, écrit et joue La Trilogie des dragons, Les Plaques tectoniques et Les Sept Branches de la Rivière Ôta. Ces trois spectacles la mèneront en tournée mondiale pendant plusieurs années. Elle interprète aussi le rôle de Françoise dans le film Le Confessionnal, personnage qui lui décroche une nomination aux prix Génie, et celui de Patricia Hébert dans . Elle collabore à l’écriture du Projet Andersen et du collectif Lipsynch, toujours avec Robert Lepage. En plus des nombreux rôles qu’elle a tenus au théâtre, elle a mis en scène, au Théâtre de la Bordée, trois courtes pièces de Pirandello réunies sous le titre de Comédies siciliennes (1999) et Leçon d’anatomie de Larry Tremblay (2005); au Théâtre Blanc, elle a monté L'Effet Médée de Suzie Bastien; Au Trident, en plus du Henri IV de Pirandello et son Six Personnages en quête d'auteur (prix de la critique 2005), elle a monté L’Officier de la garde de Ferenc Molnar, Les Mains sales de Jean-Paul Sartre (2007, quatre Masques dont celui de la mise en scène), Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand (2008, Prix de la critique) et Vania de Tchekohov qu'elle a aussi participé à traduire. À Montréal, elle a été invité par Marie-Thérèse Fortin pour monter Je pense à Yu de Carole Fréchette lors de sa création au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, dirigeant une de ses grandes complices, la comédienne Marie Brassard. Depuis 1997, elle est directrice artistique du Carrefour international de théâtre. Au cinéma, en plus des films de Lepage, on l’a vue dans La Loi du cochon, Nez rouge, La Vie avec mon père, La Vie secrète des gens heureux et Gabrielle. Elle a également tourné régulièrement dans des séries télé dont Nos étés, Smash, La Chambre numéro 13 et Fortier où son rôle lui a mérité une nomination aux prix Gémeaux. Bonne fête, Marie!


1969: Naissance de Richard Bélanger (Larsen Lupin)

De 1994 à 2010, Richard Bélanger formait le duo Larsen Lupin avec le musicien Jean Gaudreau. Pendant cette période faste ils ont crée des musiques de théâtre, de danse (O Vertigo, ), de télévision (Soirée des Masques, téléfilm Trick or Treat à partir de la pièce de Jean-Marc Dalpé), de variétés (Arthuro Brachetti, Jean-Michel Anctil) et même de feux d'artifices! Leurs musiques ont été souvent primées et louangées pour leur originalité. Pour ce qui est du théâtre, on notera plusieurs collaborations avec Claude Poissant (Les Yeux, Le Cygne, Art, Les Sept Péchés capitaux, Les Enfants d'Irène), Serge Denoncourt (Teatr, Les Estivants, Décadence, La Grande Magia, Nocturne, Je suis une mouette (non, ce n'est pas ça), Gertrude (Le Cri), La Cerisaie, Les Règles du savoir-vivre ... et du Music-Hall), Martine Beaulne (Le Monument, Top Girls, Avaler la mer et les poissons, Blue Heart), Sylvain Bélanger (Cette fille-là, Moi chien créole, Félicité), Luce Pelletier (L'Homme en lambeaux, La Poste populaire russe, La Sirène et le Harpon, Les Trois Soeurs, Elektra, Under Construction, Comment j'ai appris à conduire), Martin Faucher (Une Musique inquiétante, Du vent entre les dents, Le Mystère d'Irma Vep, Les Femmes savantes, L'Échange, L'Affaire Dumouchon) et Louise Laprade (Encore une fois si vous permettez, Des fraises en janvier, Maudite machine, L'Été dernier, à Golden Pond, Deux sur une balançoire) et Fernand Rainville (Trick or Treat, Glengarry Glen Ross, Howie le Rookie, Août, un repas à la campagne) pour n'en nommer que quelques-uns. À partir de 2010, son partenaire Jean Gaudreau gardera le nom Larsen Lupin et fera cavalier seul. Bonne fête, Richard!


1978: Création de Le Bourgeois Gentleman d’Antonine Maillet dans une mise en scène de Paul Buissonneau au Théâtre du Rideau Vert (Montréal)


Pièce évidemment inspirée du Bourgeois Gentilhomme de Molière, cette création d'Antonine Maillet mettait en vedette Yvon Dufour, Viola Léger, Suzanne Langlois, Tom Rack, Claude Gai, Claude Saint-Germain, Terence LaBrosse et Suzanne Léveillé. La pièce a également été publiée dans la collection Théâtre Leméac.



1982: Création de la version finale de Grandir de Francine Tougas sous la direction d’Alice Ronfard au Théâtre Expérimental des Femmes (TEF) (Montréal)


Francine Tougas jouait elle-même dans ce solo dirigé par Alice Ronfard. C'était bien avant qu'elle se lance dans l'écriture télé (Bibi et Geneviève, Au secours de Béatrice). À l'époque le Théâtre Expérimental des Femmes habitait toujours son petit théâtre de la rue Clark.

12 vues0 commentaire
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO