• Yanik Comeau

27 mars

En cette Journée mondiale du Théâtre, vous voulez savoir ce qui s'est produit un 27 mars dans le merveilleux monde du théâtre québécois? Vous êtes au bon endroit.


1998: Création de La Peau d’Élisa de Carole Fréchette, mise en scène de François Barbeau, avec Michelle Rossignol et Gabriel Sabourin, au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui (Montréal)


La Peau d'Élisa sera la dernière pièce que jouera Michelle Rossignol pendant qu'elle est à la barre de la direction artistique du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, institution dont elle a piloté le déménagement vers la rue Saint-Denis. Carole Fréchette est une auteure qu'elle affectionne particulièrement et elle confie la mise en scène de cette pièce au concepteur de costumes (et metteur en scène) François Barbeau. Elle jouera aux côtés de Gabriel Sabourin. La Peau d'Élisa, c'est «une femme [qui] raconte avec délicatesse des histoires d'amour. Elle insiste avec minutie sur tous les détails intimes: le coeur qui bat, les mains moites, le souffle court, la peau qui frémit sous les doigts. Elle évoque le souvenir de Sigfried qui était fou, de Jan qui voulait tout et tout de suite, d'Edmond qui l'attendait sous les arbres et aussi de Ginette qui était boulotte et d'Anna qui lui a dit les choses qu'on rêve d'entendre. Elle parle avec fébrilité comme si elle était en danger, comme si son coeur, sa vie, sa peau en dépendaient. Peu à peu, à travers ses récits, elle révèle ce qui la pousse à raconter et livre le secret insensé qu'un jeune homme lui a confié, un jour, dans un café...» Une pièce toute en tendresse et en poésie comme seule Carole Fréchette sait en écrire.


2007: Création de Je voudrais me déposer la tête de Jonathan Harnois dans une mise en scène de Claude Poissant, une production du Théâtre PàP, présentée à Espace GO (Montréal)


Toujours à la barre de la direction artistique du Théâtre PàP à l'époque, Claude Poissant flanche pour le magnifique roman poétique et touchant de Jonathan Harnois et décide de le monter sur scène. L'auteur en signera l'adaptation avec l'aide du metteur en scène. La production sera d'abord présentée à Espace GO avant d'être reprise au Périscope de Québec pendant la saison 2008-2009. Annick Bergeron, qui joue la mère, sera remplacée par Chantal Baril à la reprise. Les autres comédiens, Sylvie De Morais-Nogueira et les trois Ludo, Christian Baril, Étienne-Pilon et François-Simon Poirier, seront des deux séries de représentations. Une belle pièce qui va droit au coeur.

https://www.theatrepap.com/je-voudrais/

  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO