• Yanik Comeau

16 juillet

Qu'ont en commun Marie-Laure Cabana, Linda Sorgini et Jean-Frédéric Messier? Leur date d'anniversaire et leur passion pour le théâtre!


1910: Naissance de Marie-Laure Cabana, costumière


Pionnière de la création de costumes de théâtre au Québec, Marie-Laure Cabana est née à Saint-Pie-de-Bagot. Elle sera, selon la regrettée Renée Noiseux-Gurik, celle qui jetera «les bases d'un nouveau professionnalisme dans le domaine du costume». Elle met l'accent «sur la création et l'unité scénique, et sur une interprétation plus personnelle des personnages». Elle signera des costumes pour le théâtre, la télé et le cinéma pendant quatre décennies, de 1933 à 1972. Elle dessine ses premiers costumes pour la Société Canadienne d'Opérette au Her Majesty's à l'automne 1933, habillant Le Pays du sourire, opérette romantique allemande, Le Grand Mongol d'Edmond Audran, Alfred Duru et Henri Chivot, Le Barbier de Séville de Rossini d'après Beaumarchais et Le Voyage en Chine. Après avoir reçu une formation théâtrale de Mme Audet, elle crée des costumes formidables pour les revues Les Fridolinades de Gratien Gélinas. Leur collaboration durera longtemps. Elle créera les costumes de Tit-Coq, entre autres. Elle sera de l'aventure de L'Équipe dirigée par Pierre Dagenais, signera les costumes des quatre premiers spectacles du TNM à partir de 1951 et sera des premiers génériques du cinéma québécois avec Un Homme et son péché, Le Curé du village et La Petite Aurore, l'enfant martyre. Dès la naissance de la télévision, c'est elle qui devient la première dessinatrice et créatrice de personnages de Radio-Canada tout en dirigeant son département de costumes et de maquillage pendant 20 ans. À sa retraite, elle est recrutée par l'Option-Théâtre du Cégep Lionel-Groulx où elle transmettra «son savoir, son talent, sa fantaisie, sa joie de vivre et, surtout, son amour du métier et du théâtre» aux élèves comme professeur de création de costumes, selon Renée Noiseux-Gurik qui y enseignait aussi.


1955: Naissance de Linda Sorgini

Formée à l'École Nationale de Théâtre, la comédienne-chanteuse trilingue Linda Sorgini est née à Sudbury, en Ontario, de parents italiens. En plus de jouer des rôles marquants dans des comédies (Manon dont elle tenait le rôle titre, Détect inc., Majeurs et vaccinés) et des téléromans/séries dramatiques (L'Auberge du Chien Noir, 30 Vies, La Promesse, Au secours de Béatrice, Les Simone et Cerebrum), c'est près de soixante productions théâtrales dont quelques «théâtres musicaux» (Avant la nuit... Offenbach de Michel Garneau au Théâtre du Rideau Vert et au CNA, Guys & Dolls au Centaur, Un Violon sur le toît au Rideau Vert, Judy Garland, la fin d'une étoile chez Duceppe, La Bonne Âme du Se-Tchouan de Brecht et la reprise de l'opéra Nelligan de Michel Tremblay et André Gagnonau TNM) dans lesquelles elle brillera, On l'appréciera autant dans des classiques comiques (L'Avare de Molière, La Double Inconstance de Marivaux) que des dramatiques contemporaines (Agnès dans Soeur Agnès de John Pielmier, Les Sorcières de Salem et Vu du pont d'Arthur Miller, Le Vrai Monde? de Michel Tremblay), des succès de la commedia dell'arte (La Serva amorosa de Goldoni) que des créations québécoises des plus variées (Addolorata de Marco Micone à La Licorne, J'ai beaucoup changé depuis de Jocelyne Beaulieu, Je vous écris du Caire et Les Reines de Normand Chaurette, L'Inconception de Robert Marinier au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, Fragments de mensonges inutiles de Michel Tremblay, En ville d'Élizabeth Bourget, Dans l'ombre d'Hemingway de Stéphane Brulotte chez Duceppe). Elle recevra le Masque d'interprétation ex aequo avec sa partenaire de jeu Viola Léger dans Grace et Gloria qu'elles joueront d'abord au Rideau Vert puis en tournée en anglais et en français pendant trois ans. On pourra aussi l'apprécier autant dans Le Dindon de Feydeau que La Chèvre ou Qui est Sylvia? d'Edward Albee au Rideau Vert, dans Quand la pluie s'arrêtera d'Andrew Bovell chez Duceppe et au Trident que dans Le Schpountz de Pagnol/Emmanuel Reichenbach au Rideau Vert et en tournée. J'ai eu la grand plaisir de la renocntrer dans les loges de l'ancien Théâtre d'Aujourd'hui quand elle avait joué L'Inconception de Robert Marinier avec Jacques L'Heureux, Larry-Michel Demers et Pierre P. Paquette dans une mise en scène de Michelle Rossignol et j'en garde un souvenir ému. Bonne fête, Linda!


1967: Naissance de Jean-Frédéric Messier

Crédit photo: Jean-Frédéric Messier


Né à Montréal, Jean-Frédéric Messier est un artiste atypique, c'est le moins que l'on puisse dire. Après des études en sciences pures et un passage à l'École de Mime de Montréal, il devient l'assitant de Robert Lepage. Son adaptation de L'Arrache-coeur de Boris Vian en 1988 attire l'attention. Cofondateur et codirecteur artistique de la troupe de théâtre Momentum avec huit autres membres, il a écrit et mis en scène Oestrus, Helter Skelter et Le dernier délire permis avec cette compagnie. Il a également écrit pour d'autres à la scène et à l’écran. Mentionnons Au moment de sa disparition (créée par le Théâtre Le Clou), Cabaret neiges-noires (avec Dominic Champagne, Jean-François Caron et Pascale Rafie), Un éléphant dans le cœur et Partie de quilles chez la reine de coeur (Théâtre des Confettis) et Le ciel vous baise et moi aussi dans une mise en scène de Claude Poissant. Il a aussi contribué comme auteur à plusieurs spectacles comme Contes urbains 1994 d'Urbi et Orbi, Passion fast-food du Théâtre Niveau Parking et Éclats et autres libertés du Théâtre Le Clou. Comme metteur en scène, on lui doit entre autres les créations de Buffet chinois (all you can eat) de Nathalie Boisvert, Venise-en-Québec d'Olivier Choinière et Mademoiselle Eileen Fontenot pour les dix sous de liberté d'Érik Charpentier au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Il a aussi monté Reste avec moi ce soir de Flavio de Souva au Rideau Vert, Wouf wouf d'Yves Sauvageau pour le Théâtre Repère et Partie de cache-cache entre 2 Tchécoslovaques au début du siècle de Wajdi Mouawad pour le Théâtre Ô Parleur. À titre de compositeur, il a créé plusieurs musiques pour la scène et l’écran, notamment pour la mini-série télé collective de Momentum États humains, Mon corps deviendra froid d'Anne-Marie Olivier au Quat'Sous, Dïskotek, Faut-tu que je tue mon père?, Madame Tutli-Putli (film d'animation de l'ONF), L’Hiver de force de Réjean Ducharme au TNM et Le Déclic du destin de Larry Tremblay pour Omnibus. Il a aussi écrit pour le groupe Hochelaga. Bonne fete, Jean-Frédéric!


1977: Création de 40-28-36 pas loin du pont, à vos risques (collectif) au Théâtre de l’Atelier (Sherbrooke)


Cette création collective était signée Louise Lussier, Lorraine Roy et Armand Laroche.

  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO