• Yanik Comeau

30 mai

Dernière mise à jour : mai 20

Qu'ont en commun André Montmorency, André Cailloux, Jean Bard, Marcelle Hudon, Sarah Berthiaume et Gabriel Gascon? L'amour du théâtre... et le 30 mai!


1920: Naissance d’André Cailloux

Né à Issoudun en France, le comédien, auteur, metteur en scène, animateur, scénariste André Cailloux s'est surtout fait connaître par le grand public par la télévision En fait, il s'est surtout fait connaître du PETIT public puisqu'il a beaucoup travaillé aux émissions jeunesse et en théâtre jeunesse avec les pièces que montait le Rideau Vert en matinées pour les tout-petits! C'est en 1951 qu'il s'installe à Montréal à l'invitation du Père Legault des Compagnons de saint Laurent. Frère de l'écrivain et magicien Michel Cailloux, André animera à la radio et à la télé des émissions comme Le Grenier aux images, Tic Tac Toc, Ulysse et Oscar, Le Grand Manitou et La Boutique de monsieur Nicolas. Il devient rapidement connu sous le nom de Grand-père Cailloux, personnage qu'il incarnera aussi dans La Boîte à surprises. C'est aussi ce nom qu'il donne aux ateliers qu'il fonde avec sa femme Jacqueline Mulberger. Ils donneront des cours de diction, de phonétique, d'expression corporelle, marionette, art dramatique pour les petits de 3 à 5 ans. Parmi ses pièces pour la jeunesse, mentionnons Frizelis et Gros Guillaume, Frizelis et la fée Doduche, L'Île-au-Sorcier, L'Enfant qui fait danser le ciel, François et l'oiseau du Brésil, Tombé des étoiles et Anémone et l'impératrice. Comme acteur, il joue au Théâtre du Nouveau Monde, à L'Arcade, au Théâtre-Club et, bien sûr, au Rideau Vert. On le voit dans des classiques (Molière, Musset, Marivaux, Shakespeare), des vaudevilles et des boulevards (Feydeau, Labiche, Achard, Guitry, Roussin, Barillet & Grédy). Il joue Jean Anouilh, Robert Thomas, Françoise Dorin, Françoise Sagan, Neil Simon, Goldoni, Pirandello, Tourgueniev, Tchekhov... Il participe aussi à quelques créations québécoises dont Une maison... un jour... de Françoise Loranger, Terre d'aube de Jean-Paul Pinsonneault, l'adaptation de Maria Chapdelaine par Loïc Le Gouriadec et Évangéline Deusse d'Antonine Maillet dont il participera aussi au téléthéâtre. André Cailloux est mort à Sherbrooke le 14 novembre 2002 à l'âge de 82 ans.


1939: Naissance d’André Montmorency

Natif de Montréal, André Montmorency est un de nos grands comédiens et metteurs en scène. Il débute sa carrière à l'âge de 19 ans avec le Théâtre du Nouveau Monde et le Théâtre du Rideau Vert qui n'ont pas encore pignon sur rue dans les lieux qu'on leur connaît aujourd'hui. Il joue donc dans La Reine Morte d'Henry de Montherlant avec le Rideau Vert au Gesù et dans Adorable Julia de Marc-Gilbert Sauvageon, la première production du Rideau Vert au Stella (son emplacement actuel). À la télévision, c'est d'abord les émissions jeunesse qui le rendront célèbre puisqu'il sera longtemps associé à l'attachant Friponneau de La Ribouldingue et sera Galopet, un des génies dans Les 100 tours de Centour. Dix ans plus tard, il trônera au sommet des palmarès télé avec sa complice Denise Filiatrault qui crée pour lui le personnage de Christian Lalancette dans Chez Denise. Après la fin de cette comédie de situation, il amènera le personnage de Christian à la scène avec le spectacle Souffrance que j'ai du fun qu'il présentera partout. Au théâtre, il sera de la création de Demain matin, Montréal m'attend et de Damnée Manon, sacrée Sandra de Michel Tremblay avec Rita Lafontaine au Quat'Sous (personnage qu'il avait créé dans le film Il était une fois dans l'Est) en plus de jouer Dario Fo (Les Archanges), Pirandello (Ce soir, on improvise), Françoise Sagan (Le cheval évanoui), René de Obaldia (Du vent dans les branches de sassafras) et Jean Giraudoux (La Guerre de Troie n'aura pas lieu), entre autres. Il sera inoubliable en Monsieur Jourdain dans Le Bourgeois gentilhomme de Molière et en Béranger 1er dans Le Roi se meurt d'Ionesco au TNM et créera comme metteur en scène des productions inoubliables du Malade imaginaire de Molière et de La Puce à l'oreille de Feydeau. En 1996, il créera une nouvelle mouture de La Duchesse de Langeais de Michel Tremblay adaptée par Michel Duchesne, un spectacle mémorable qu'il jouera 75 fois. Il aura aussi signé la mise en scène d'une mémorable adaptation de Wouf Wouf d'Yves Sauvageau et de plusieurs créations dont Faby en Afrique de Patrick Mainville, Coup de sang de Jean Daigle, La Famille Toucourt en solo ce soir d'Éric Anserson, La Trousse et Ma maudite main gauche veut plus suivre de Louis-Marie Dansereau et Aux hommes de bonne volonté de Jean-François Caron. À la télé, il a pu faire oublier son Christian Lalancette qui lui avait longtemps collé à la peau avec de beaux personnages dans Le Retour d'Anne Boyer et Michel D'Astous et Urgence de Réjean Tremblay et Fabienne Larouche. En plus d'être artiste-peintre, André Montmorency était aussi écrivain: De la ruelle au boulevard, La Revanche du pâté chinois, La Maîtresse de l'homme invisible, Gloire soit aux pères: Roman à l'index et Momo déménage! Il nous quittait le 5 juillet 2016 à l'âge de 77 ans.


1958: Naissance de Jean Bard

Gradué de l’École Nationale de Théâtre du Canada, le scénographe Jean Bard a travaillé sur toutes les scènes montréalaises et québécoises depuis plus de 30 ans signant près de 200 scénographies pour le théâtre (surtout), l’opéra, les spectacles de variétés et plus. On pourrait croire, pour plusieurs metteurs en scène, que travailler avec lui une première fois, c'est l'adopter. Qu'il s'agisse de René Richard Cyr (Belles-Sœurs - Théâtre musical de Tremblay-Cyr-Bélanger, Après de Serge Boucher, Contre le temps de Geneviève Billette, Demain matin, Montréal m'attend de Tremblay-Dompierre, ColoniséEs d'Annick Lefebvre), Robert Bellefeuille (Jouliks de Marie-Christine Lê-Huu, Caravansérail de Robert Claing, La Dame aux camélias d'Alexandre Dumas fils, L'Opéra de Quat'Sous de Brecht), Lorraine Pintal (La Charge de l’orignal épormyable de Claude Gauvreau, Wozzeck de Büchner adaptée par Alban Berg), Claude Poissant (Le Traitement de Martin Crimp, Abraham Lincoln va au théâtre et Le Ventriloque de Larry Tremblay, Marie Tudor de Victor Hugo), Normand Chouinard (Le Dindon de Feydeau, La Cantatrice chauve/La Leçon d'Ionesco, Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, Le Prince des jouisseurs de Gabriel Sabourin), Denise Filiatrault (Un Violon sur le toît de Sholem Aleichem, Une vie presque normale de Brian Yorkey, Je préfère qu'on reste amis de Laurent Ruquier, Qu'est-ce qu'on a fait au bon Dieu? de Philippe De Chauveron, Le Schpountz de Pagnol-Reichenbach), Martin Faucher (Les Femmes savantes de Molière, L'Échange de Claudel, Les 7 jours de Simon Labrosse et Le Collier d'Hélène de Carole Fréchette, Centre d'achats d'Emmanuelle Jimenez), Daniel Brière (Animaux, Bébés, Camilien Houde, le p'tit gars de Sainte-Marie) ou Geoffrey Gaquère (Les Exilés de la lumière de Lise Vaillancourt, Couche avec moi (c'est l'hiver) de Fanny Britt), sans passer sous silence ses nombreuses collaborations avec Robert Gravel, Dominic Champagne, Philippe Soldevila, Denis Bernard et Yvan Bienvenue, Jean Bard multiplie les récidives pour le plus grand bonheur du public et des critiques. Il figure clairement au palmarès de nos plus grands scénographes. Il a remporté plusieurs fois le prix de la meilleure scénographie de l'ACQT (notamment pour Le Bizarre Incident du chien pendant la nuit chez Duceppe en 2018), le Prix Duceppe pour le même spectacle, le Prix Gascon-Roux pour Don Quichotte, Durocher le milliardaire, L'Hôtel du Libre-Échange, Ubu-Roi... Jean Bard est membre du conseil d’administration du Centre du Théâtre d'Aujourd'hui depuis plusieurs années. Bonne fête! (Photo: Marie-Michèle Poulin)


1963: Naissance de Marcelle Hudon

Née à Saint-Jérôme, Marcelle Hudon est surtout connue comme conceptrice et marionnettiste interprète. De 1987 à 1991, elle était de l'émission Passe-Partout prêtant vie à Cannelle et Pruneau et aux autres marionnettes à gaine qui ont tant contribué au succès de la série jeunesse culte. Demeurant surtout dans l'ombre, elle a multiplié les formations variées et prestigieuses, apprenant le mime auprès des maîtres d'Omnibus, le jeu masqué au Théâtre du Soleil, la manipulation et la fabrication de masques et de marionnettes auprès de Félix Mirbt, la manipulation de la marionnette à fils en Allemagne... jusqu'au montage vidéo avec Manon Labrecque! Considérée comme une spécialiste du théâtre d'ombres, elle met néanmoins toutes ses connaissances et tous ses talents au service des spectacles qu'elle crée et auxquels elle participe, qu'il s'agisse de spectacles jeune public (Baba Yaga et Dragon Jaune, Dragon Bleu de Patrick Quintal avec le Théâtre du Double Signe de Sherbrooke, Wigwam de Jean-Frédéric Messier avec le Théâtre des Confettis, L'Épopée de Gilgamesh de Michel Garneau avec le Petit Théâtre de Sherbrooke pour n'en nommer que quelques-uns) ou le public pour adultes (Le Heurtoir de José Babin avec le Théâtre Incliné à Espace Libre, ou l'inoubliable et délicieuse série de spectacles de Kobol Marionnettes présentée à Espace GO, eKo - divertissements nocturnes pour marionnettes consentantes, iLo et Jolis deuils - petites tragédies pour adultes qui composaient la tri-KOBOL-ogie et TRIo ou La Marionnette vue par...). Elle a aussi collaboré avec le Théâtre de la Pire Espace sur Anatomie de l'objet, Gestes impies (et rites sacrés, cérémonie baroque en plusieurs tableaux) et L'Effet Hyde. Que ce soit comme auteure/créatrice ou coauteure, metteure en scène ou interprète, la participation de Marcelle Hudon à une production est un gage de qualité depuis plus de trois décennies. Plusieurs fois boursière du Conseil des Arts et des Lettres du Québec et du Conseil des Arts du Canada qui reconnaissent son innovation et son expérimentation formidable, Marcelle Hudon marie le théâtre d’ombres à la projection vidéo, explore l'intimité entre l’objet/marionnette et son manipulateur, l’ association entre le son et l'image, le langage des castelets. Bonne fête, Marcelle!


1983: Naissance de Sarah Berthiaume

Née à Québec, Sarah Berthiaume est auteure, scrénariste et metteure en scène, mais d'abord comédienne formée à l’Option Théâtre du Cégep Lionel-Groulx à Sainte-Thérèse. Elle jouera dans Comme vous avez changé avec les finissants de sa cohorte à la Salle Fred-Barry avant de jouer dans le solo Martine à la plage écrit et mis en scène par son ami Simon Boulerice avant de le diriger dans Simon a toujours aimé danser. Comme auteure, sa première pièce Le déluge après reçoit le Prix de L'Égrégore en 2006 et est présentée en lecture publique au Festival d'Avignon avant d'être créée par le Théâtre de la Rubrique de Jonquière. Elle est traduite en anglais et en allemand. Avec Villes mortes, présentée au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, elle est finaliste pour le Prix Michel-Tremblay. Yukonstyle, lauréate du prix Sony Labou Tansi 2015, sera créée simultanément au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui et au Théâtre de la Colline à Paris au printemps 2013 avant d'être traduite en plusieurs langues. L'adaptation cinématographique, que Sarah a scénarisée, sera réalisée par Anaïs Barbeau-Lavalette et cette collaboration s'étend aussi à l'adaptation que Sarah signe pour le théâtre du roman d'Anaïs La femme qui fuit. En plus d'être du iShow, un spectacle performatif sur les médias sociaux qui a remporté le titre du meilleur spectacle aux prix de la critique saison 2012-2013 à Montréal, Sarah collabore régulièrement à l'émission Plus on est de fous, plus on lit sur les ondes d’Ici Première, où elle assume, avec Alain Farah, le segment Écrivains sur le terrain. Sa pièce Nyotaimori a été créée au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui en 2018 et sa formidable Antioche, mise en scène par Martin Faucher pour le Théâtre Bluff, a triomphé à la salle Fred-Barry avant de connaître un grand succès au Festival d'Avignon en 2019. Son adaptation des Sorcières de Salem a vu sa production au Théâtre Denise-Pelletier être retirée de l'affiche à cause de la #covid19 mais osons espérer que la pièce sera reprise prochainement. Bonne fête, Sarah!


2018: Décès de Gabriel Gascon


Né à Montréal en 1927, Gabriel Gascon fera un bref passage chez les Compagnons de saint Laurent avant d'intégrer le Théâtre du Nouveau Monde que son frère vient de fonder avec Jean-Louis Roux, Guy Hoffmann, Éloi de Grandmont et compagnie. Il commence donc sa carrière en jouant le rôle de Cléante dans la production inaugurale du TNM, L'Avare, dans laquelle Jean est Harpagon... et le metteur en scène! Michel Vaïs, dans Le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, nous apprend qu'il y jouera plusieurs rôles secondaires dans les 14 années qui suivront, tout en y agissant en quelque sorte comme homme à tout faire: régisseur, assistant à la mise en scène, technicien. La meilleure façon d'apprendre, n'est-ce pas? Ça ne l'empêchera pas de partir en France où il jouera sous la direction de Jean Vilar, Gérard Philippe et Jean-Marie Serreault et d'être témoin de la création d'En attendant Godot de Beckett que monte Roger Blin. À partir des années 90, il multiplie les collaborations avec Denis Marleau et son Théâtre UBU, notamment dans La Dernière Bande de Beckett qu'il reprendra encore 2002. Il nous quittera en 2018 à 91 ans après avoir laissé sa marque sur notre théâtre, notre télé (l'Alexis des Belles Histoires des Pays d'en haut pendant 9 ans, Montréal P.Q.,...) et notre cinéma (Cosmos, Au fil de l'eau, Guide de la petite vengeance).

Gabriel Gascon et Monique Joly dans Le Médecin malgré lui de Molière au Théâtre du Nouveau Monde en 1963. (Photo: André Le Coz)

81 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout