• Yanik Comeau

5 octobre

Mis à jour : janv. 4

Tous les jours, Théâtralités souligne les naissances, les créations, les disparitions qui ont marqué notre théâtre. Suivez-nous!


1939: Naissance de Marie-Claire Blais

Photo: Carol Tedesco

auteure


1944: Naissance de Louise Turcot

Photo: Monic Richard


Montréalaise de naissance, Louise Turcot est auteure et scénariste, mais c'est bien sûr surtout comme comédienne qu'on la connaît. Après avoir fait son cours classique jusqu'aux Belles-Lettres, elle fait le Conservatoire d'art dramatique de Montréal d'où elle sort avec trois prix. Figure marquante de notre télé, elle a joué dans plus d'une trentaine de séries et téléromans dont La Promesse (téléroman pour lequel elle a aussi été dialoguiste pendant quatre saisons), C.A., Grande Ourse, Le Grand Remous, Les Machos, 19-2, Mémoires vives, 30 Vies, Les Parent, Feux et elle était de la distribution de Sam Chicotte, émission jeunesse pour laquelle elle s’est méritée un Gémeaux. Il s'agissait là d'un retour aux émissions jeunesse pour elle qui avait incarné quelques princesses dont Cendrillon et Blanche-Neige dans Fanfreluche aux côtés de Kim Yaroshevskaya. Au grand écran, elle a marqué le cinéma du début des années 70 avec des rôles dans L'Initiation de Denis Héroux, Deux Femmes en or et Les Chats bottés de Claude Fournier et plus récemment on l'a retrouvée dans Liverpool de Manon Briand, Lost Song de Rodrigue Jean, Miraculum de Daniel Grou et Les Êtres chers d'Anne Émond. Au théâtre, c'est plus d'une cinquantaine de rôles des plus variés qu'elle a joués surtout au Théâtre du Rideau Vert, chez Duceppe, au Théâtre du Nouveau Monde et au Théâtre Denise-Pelletier. Parmi les créations, mentionnons La Petite Pièce en haut de l'escalier de Carole Fréchette, Les Manuscrits du déluge de Michel Marc Bouchard et Une Adoration de Nancy Huston au TNM, À coeur ouvert de Robert Gurik et Rêves de Wajdi Mouawad sur la scène du Quat'Sous, La Petite Scrap de Dominick Parenteau-Lebeuf sur la scène d'Espace GO, Juste un petit souvenir de Micheline Gérin au Rideau Vert, La Nostalgie du paradis de François Archambault au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, Descendance de Dany Boudreault et Maxime Carbonneau avec La Messe Basse à la Salle Jean-Claude Germain et Oublier de Marie Laberge et Messe solennelle pour une pleine lune d'été de Michel Tremblay chez Duceppe. Elle a aussi joué Genet (Les Bonnes), Beaumarchais (Le Mariage de Figaro), Marivaux (La Double Inconstance, L'Heureux Stratagème), Tennessee Williams (Un Tramway nommé Désir), Arthur Miller (Après la chute, Ils étaient tous mes fils, Mort d'un commis-voyageur), Edson (W;T, pièce pour laquelle elle s’est méritée le Masque de l’interprétation féminine), Molière (Les Femmes savantes), Edward Albee (Tout dans le jardin, Delicate Balance), Neil Simon (Pieds nus dans le parc, Chapitre deux, Bonjour Broadway!), Sacha Guitry (N'écoutez pas, mesdames!), Henrik Ibsen (L'Ennemi du peuple), Maxim Gorki (Les Estivants) et juste avant que la #COVID19 ne frappe au printemps 2020, elle se préparait à jouer À quelle heure on meurt? de Martin Faucher d'après les textes de Réjean Ducharme avec son conjoint Gilles Renaud. Comme écrivaine, elle a publié pour les adolescents (Un grand fleuve tranquille, Nous n’irons plus jouer dans l’Île, Le retour à l’Île aux cerises, Adieu mon beau chalet) et pour les adultes (Mademoiselle J.J.), Bonne fête, Louise!


1950: Naissance de Han Masson

Née à Chicoutimi, Han Masson est considérée comme une des plus grandes comédiennes de sa génération. Elle caressait le rêve d'être sur les planches dès sa petite enfance quand, à cinq ans, elle jouait au sein d'une troupe amateure du Séminaire de Chicoutimi. Après ses études à l'École Nationale de Théâtre, elle joue sans arrêt au TNM, à la Nouvelle Compagnie Théâtrale (Théâtre Denise-Pelletier) et au Théâtre d'Aujourd'hui. Le grand metteur en scène français Jean-Louis Barrault, en visite au TNM, la dirige dans Le Mariage de Figaro de Beaumarchais. Elle est la première Laura Pa de La Charge de l'orignal épormyable de Claude Gauvreau que crée Jean-Pierre Ronfard sur la scène du TNM. En 1976, elle est de la tournée européenne de Quatre à quatre de Michel Garneau, une production du Théâtre de la Commune d'Aubervilliers dirigée par Gabriel Garran, tournée qui durera deux ans et pendant laquelle elle sera tentée par une carrière en France. De retour à Montréal, elle jouera autant Molière (Le Misanthrope, mise en scène de René Richard Cyr), Marivaux (La Seconde Surprise de l'amour, mise en scène de Jean-Louis Roux), Pirandello (Henri IV, mise en scène d'Alice Ronfard), Racine (Andromaque, mise en scène de Lorraine Pintal) que Faulkner et Tchekhov adaptés par Pierre Yves Lemieux pour le Théâtre de l'Opsis ou Robert Lalonde (J't'aime mais c'est pas grave), Pan Bouyoucas (Nocturne) et Érik Charpentier (Mademoiselle Eileen Fontenot pour les dix sous de liberté). En plus de jouer à la télé et au cinéma, elle enseigne la respiration théâtrale et la diction à l'École Nationale de Théâtre. Bonne fête, madame Masson!


1975: Création de Le Chapeau magique de Pierre Régimbald et Nicole Lapointe, une production du Théâtre du Rideau Vert (Montréal)


Accompagnés sur scène par Michel Sébastien et Gaétan Gladu, Pierre Régimbald et Nicole Lapointe avaient été mandatés par le Rideau Vert pour créer plusieurs spectacles de marionnettes pour les matinées jeunesse du dimanche, présentées jusqu'au mois d'avril 1976. Puis, le spectacle a été repris dans le cadre du Programme Art et Culture de la XXIe Olympiade pendant tout le mois de juillet 1976 comme en témoigne cette affiche.



1975: Création de François et l'oiseau du Brésil d'André Cailloux, dans une mise en scène de l'auteur, une production du Théâtre du Rideau Vert (Montréal)


Créée le même jour que le spectacle de marionnettes de Pierre Régimbald et Nicole Lapointe, cette pièce d'André Cailloux mettait en vedette René Gagnon, Marthe Choquette, Jacques Lorain, Arlette Sanders et Serge Turgeon. Ce spectacle aussi avait été présenté par la suite dans le cadre du Programme Art et Culture de la XXIe Olympiade pendant tout le mois de juillet 1976 comme en témoigne cette affiche.



1976: Création de Mimi et Roussi au royaume des jouets de Nicole Lapointe et Pierre Régimbald, dans une mise en scène des auteurs, une production du Théâtre du Rideau Vert (Montréal)


Créé le même jour que la pièce Tombé des étoiles, ce spectacle de marionnettes de Pierre Régimbald et Nicole Lapointe, pour lequel ils étaient accompagnés sur scène de Gaétan Gladu et André Viens, était présenté les dimanches en matinées jeunesse à 14h.


1976: Création de Tombé des étoiles d'André Cailloux, dans une mise en scène de l'auteur, une production du Théâtre du Rideau Vert (Montréal)


Créée le même jour que le spectacle de marionnettes de Pierre Régimbald et Nicole Lapointe, Mimi et Roussi au royaume des jouets, cette pièce d'André Cailloux mettait en vedette Denis Gagnon, Marie Bégin, Marc Bellier et Michel Sébastien. Les représentations avaient lieu à 15h et se sont poursuivies jusqu'au 24 avril 1977.


1977: Création de Les Fiancés de Rose Latulipe (collectif du Grand Cirque Ordinaire) au Patriote-en-Haut


Jocelyn Bérubé, Pierre Curzi, Gilbert Sicotte et Claude Laroche étaient parmi les acteurs créateurs qui étaient de cette création du Grand Cirque Ordinaire, inspirée du conte traditionnel québécois.


1978: Création de Eh! Qu’mon chum est platte! d’André Boulanger et Sylvie Prégent au Café-Théâtre Le Pont-Tournant (Beloeil)

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout