• Yanik Comeau

1er septembre

Mis à jour : juil. 28

Tous les jours, Théâtralités célèbre les faits marquants du théâtre québécois. Aujourd'hui, nous soulignons deux naissances séparées par presqu'un siècle!


1889 : Naissance de Mme Jean-Louis Audet (Yvonne Duckett)


Au cours des années 1910, cette jeune Irlandaise étudie le chant, le piano et la diction. Tout en élevant sa famille avec son mari, le dentiste Jean-Louis Audet, elle commence à enseigner au Conservatoire de musique et d'art dramatique de Montréal puis à l'École supérieure de musique d'Outremont. Au milieu des années 30, elle ouvre une école de diction pour enfants et monte plusieurs spectacles d'envergure dans l'ancienne bibliothèque Saint-Sulpice et dans la salle du Gesù. Pionnière de l'enseignement théâtral au Québec et reconnue pour ses talents de professeure de diction, elle formera plusieurs des plus grands noms du théâtre québécois. Quand on parle de la célèbre Mme Audet, c'est elle, Yvonne Duckett!


1976: Naissance de Marilyse Bourke

Photo: Gracieuseté Sovimage


Marilyse Bourke est entrée dans le métier de comédienne par la porte d'en arrière mais y a rapidement gagné le respect de ses pairs malgré son syndrome de l'imposteure. C'est en remportant un concours pour jouer dans Watatatow qu'elle décroche son premier rôle (Maggie Malo) et qu'elle fait sa marque à la télé. Elle se taille aussi une place dans le coeur des téléspectateurs. Par la suite, elle décroche des rôles dans Diva, Virginie, KM/H, Caméra Café, Une Grenade avec ça?, Roxy, Les Invincibles, 450 chemin du Golf, Mauvais Karma, 30 Vies et bien sûr, O', dans lequel elle fait partie du fameux clan O'Hara. Elle jouera aussi dans Ruptures, District 31, Mes Petits Malheurs, Max et Livia et Les Mutants. Au théâtre, elle a été de quelques productions de théâtre d'été en plus de jouer dans le collectif J'aurais voulu être un artiste des Collègues précaires à La Licorne en 2009, dans Mort d'un commis-voyageur d'Arthur Miller dans une mise en scène de Serge Denoncourt en 2017 et dans Le Schpountz de Marcel Pagnol adapté par Emmanuel Reichenbach dans une mise en scène de Denise Filiatrault en 2019, ces deux dernières au Rideau Vert et en tournée. Bonne fête, Marilyse!

22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout