• Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO

  • Yanik Comeau

7 mars

Mis à jour : mars 12

C'est le 7 mars. Qu'est-ce qui a marqué le théâtre québécois aujourd'hui? Lisez plus bas.


2004: Décès de Mimi D’Estée (Reine Leborgne)

Mimi D'Estée en 1941.


Une des doyennes de l'Union des artistes, Mimi D'Estée, née Reine Leborgne en Bretagne en 1908, est décédée à 96 ans à Montréal. Elle est arrivée au Québec avec ses parents à l'âge de 5 ans. Elle a commencé à jouer au Théâtre National à seulement 11 ans auprès de Pierre Durand, C'est à 16 ans qu'elle fait ses débuts comme comédienne professionnelle. Elle se fera remarquer rapidement dans des drames et des mélodrames, appréciée tant pour la profondeur de son jeu - si étonnant à un si jeune âge - que par sa diction et son élégance. Elle jouera sur toutes les scènes montréalaises et, dès le milieu des années 20, se retrouvera avec les vedettes de l'époque, Fred Barry, Albert Duquesne et Bella Ouellette. Elle sera la première épouse d'Henry Deyglun qui, plus tard, bien sûr, mariera Janine Sutto. Pendant les années 30, Mimi D'Estée est de l'aventure du Montreal Repertory Theatre français puis fait partie du groupe d'artistes qui fondera le Théâtre Stella qui, on le sait, deviendra l'emplacement du Rideau Vert dont elle sera aussi de l'équipe de fondation. En plus de jouer sur scène, elle fait de la radio, notamment dans les séries de Deyglun, et de la télévision (La Pension Velder, Le Clan Beaulieu). Au cinéma, on la verra dans quelques films américains (Agnes of God auprès de Jane Fonda, notamment) et deviendra une sorte de muse pour Léa Pool qui la fera jouer dans Mouvements du désir et À corps perdu.


1985: Création de Le Facteur Réalité de René Gingras dans une mise en scène de Daniel Roussel au Théâtre d’Aujourd’hui, rue Papineau (Montréal)

Après ses études en interprétation à l'École Nationale de Théâtre et en traduction à McGill, René Gingras a écrit sept pièces (dont Syncope qui a remporté le Prix du Gouverneur Général), mais est surtout devenu un de nos grands traducteurs de théâtre, adaptant Williams, Miller, Stoppard, Elton et Strickland de l'anglais au français, et Gorki et Tchekhov du russe au français en collaboration. Avec sa pièce Le Facteur réalité, Gilbert Lepage le fait entrer par la grande porte du tout petit Théâtre d'Aujourd'hui, pas encore déménagé sur Saint-Denis. Le metteur en scène Daniel Roussel s'entoure d'une équipe de concepteurs et de comédiens de feu: Claude Goyette (décor), Mérédith Caron (costumes), Claude Accolas (éclairages), Michel Robidoux (musique, sons et bande sonore à partir des musiques de Nina Hagen, Keith Jarrett et Philip Glass) et Martin L'Abbé (vidéo). Sur scène? Lothaire Bluteau, Robert Lalonde, Sylvie Léonard, Adèle Reinhardt et Marthe Turgeon. La pièce a été publiée dans la collection Théâtre Leméac.