• Yanik Comeau

«Tout inclus» de François Grisé: Milieux de vie, fin de vie

par Yanik Comeau (Comunik Média)

Ceux qui croyaient que le succès inespéré et colossal de J’aime Hydro était un coup de chance qui ne se répéterait pas, que le théâtre documentaire, c’était une affaire d’une fois, un spectacle qui n’en était pas un parce que ce serait juste un paquet de statistiques froides et monotones qui ne mèneraient à rien peuvent aller se rhabiller. Bien que J’aime Hydro soit un spectacle phare, brillant, intelligent, drôle, bien écrit, bien amené, pas ennuyeux pour deux sous, Tout inclus est tout aussi vibrant, intelligent, drôle, bien écrit, bien amené, pas du tout lassant mais incroyablement touchant en bonus.



Comédien et professeur d’art dramatique, François Grisé était confronté, il y a quelques années, au vieillissement et à la maladie de ses parents qui durent quitter la maison familiale pour élire domicile dans une RPA autonome. Résidence pour personnes âgées… autonomes. Sur un coup de tête, ne sachant pas trop dans quoi il allait s’embarquer, l’homme de théâtre décide de faire comme ses géniteurs. Il part pour Val d’Or et s’installe dans un bachelor au sous-sol d’une résidence pendant un mois. 30 jours pendant lesquels il tiendra un journal, rencontrera toute une faune qui lui était jusque-là inconnue et deviendra la Jane Goodall des résidents, les observant, les interviewant, se questionnant sur leurs conditions de vie et, plus globablement, sur notre façon de nous occuper de nos aînés au Québec.



Les quatre premiers chapitres de Tout inclus naîtront de cette expérience et verront le jour sur la scène de La Licorne en 2019. Plus de deux ans plus tard, ce qui est présenté ces jours-ci chez Duceppe et était présenté au Périscope au début du mois est un intégral qui comprend huit chapitres, les quatre derniers représentant toutes les démarches, réflexions, consultations du François Grisé indigné qui se demandait, à la fin de son séjour chez «les vieux» : «Qu’est-ce qu’on fait maintenant ?»



Avec la pandémie, les hécatombes dans les CHSLDs, le «scandale» de la résidence Herron, l’évolution des problèmes de santé de ses parents, François Grisé avait tout ce qu’il fallait pour parachever un spectacle de théâtre de plus de trois heures qui brosse un portrait éclairant des choix de société qui ont été faits et ceux qui devront être faits si on ne veut pas aller droit dans le mur. L’actualité aura donc nourri toute cette deuxième partie.


Au-delà du contenu riche, fouillé, fascinant, François Grisé et le metteur en scène Alexandre Fecteau, soutenus par celle qui est devenue la référence en théâtre documentaire Annabel Soutar et la jeune auteure Agathe Foucault, ont créé une véritable pièce de théâtre dans laquelle défileront des dizaines de personnages/vraies personnes interprétés par un trio d’acteurs septuagénaires d’une versatilité renversante.



Marie-Ginette Guay (la mère de François dans Discussions avec mes parents et la mère de François, entre autres, dans Tout inclus… mais pas le même François !), Marie Cantin (une des muses du duo Anne Boyer-Michel D’Astous) et Jean-François Gaudet (vous vous rappelez de Félix et Ciboulette ? C’était lui !) se transforment à la vitesse de l’éclair autour du personnage principal narrateur qui rebondit sur tout le monde. Une pléthore de personnages de 22 à 93 ans, jeune auteure, jeune amie, résidents âgés de tout acabit, directrice de centre, démographe, sociologue, psychologue, gériatre, spécialistes en marketing, animateurs de radio (Stéphan Bureau joué par Marie Cantin ? Oui, ça s’peut !)…


On ne s’ennuie pas une seconde et on est appelé à réfléchir aux véritables enjeux qui guettent le Québec avec le vieillissement de la population. On rit et on est ému aux larmes. Il faut voir Tout inclus dans la scénographie ingénieuse d’Odile Gamache, nombreux panneaux sur rails qui rappellent ceux de La Face cachée de la lune de Robert Lepage et qui font office de portes d’ascenseur, de chambres, de murs, d'écrans de projections, de tableaux, d'aquarium, de tout ! Une pièce de théâtre dont le titre fait un clin aux tout-inclus dans le Sud mais qui porte bien son titre parce qu’elle inclut tout un tout.



Tout inclus de François Grisé Dramaturgie: Annabel Soutar avec Agathe Foucault Mise en scène: Alexandre Fecteau Assistante à la mise en scène : Adèle Saint-Amand Avec François Grisé, Marie Cantin, Jean-François Gaudet et Marie-Ginette Guay Décor : Odile Gamache Costumes : Olivia Watson et Géraldine Rondeau Éclairages : André Rioux Musique : Alexander McSween Conception vidéo : Francis Laporte Une coproduction Porte Parole, Un et Un font Mille et Collectif Nous sommes ici Du 27 octobre au 6 novembre 2021 – 4 représentations + 1 supplémentaire (durée: 3h25 incluant l’entracte) Théâtre Jean-Duceppe, Place des Arts, Montréal. Info : https://duceppe.com/tout-inclus/

Photos: Danny Taillon

51 vues0 commentaire