• Yanik Comeau

29 juin

Jour doux-amer que le 29 juin dans l'histoire du théâtre québécois: une naissance, des créations et un triste décès.


1930: Naissance de Viola Léger

Née de parents acadiens à Fitchburg au Massachusetts, Viola Léger rentre au Nouveau-Brunswick pour faire deux baccalauréats à l'Université de Moncton, dont un en éducation. Elle retourne au Massachusetts au début des années 70 pour étudier le théâtre à l'Université de Boston puis s'envole vers Paris pour étudier avec Jacques Lecoq. Sa carrière professionnelle se partage entre l'enseignement du théâtre au secondaire, le jeu et la direction de sa compagnie qu'elle fonde en 1985 dans le but de diffuser et promouvoir le théâtre acadien. Dès 1971, moment où Antonine Maillet lui propose de revêtir les vêtements de la Sagouine, la vie de Viola Léger change pour toujours. Elle donnera près de 2000 représentations des différentes moutures de la pièce, en français et en anglais, au Canada, aux États-Unis et en Europe. Elle l'immortalisera dans un téléthéâtre inoubliable et le reprendra chaque été à partir de 1992, jusqu'à ce que des problèmes de santé l'en empêche, au Pays de la Sagouine, le village historique acadien à Bouctouche, village natal d'Antonine Maillet. Au Rideau Vert, elle sera de la création de plusieurs pièces d'Antonine Maillet: Le Bourgeois Gentleman, Évangéline Deusse (qu'elle reprendra aussi chez Duceppe et en téléthéâtre), La Veuve enragée, La Contrebandière, La Joyeuse Criée, Emmanuel à Joseph à Dâvit et Le Tintamarre. Elle ne jouera pas que Maillet cependant. Elle jouera, entre autres, la mère dans Coup de sang de Jean Daigle au Trident et la mère Chapdelaine dans l'adaptation de Maria Chapdelaine par Loïc Le Gouriadec au Rideau Vert. Au P'tit Bonheur de Toronto, elle jouera Michel Garneau (Quatre à quatre), Michel Tremblay (Albertine, en cinq temps) et Tom Ziegler (Grace et Gloria). Cette dernière pièce, adaptée par Michel Tremblay et mise en scène par Denise Filiatrault, l'amènera partout en tournée à travers le Canada pendant trois ans avec sa partenaire Linda Sorgini après un succès monstre au Rideau Vert. Les deux comédiennes se partageront d'ailleurs un Masque pour leur interprétation. Elles reprendront la pièce encore en 2005 au Théâtre de l'Île à Gatineau, remportant là le Masque du public. À la télé, on l'aura vue dans le téléroman Libre Échange à TQS et dans Bouscotte de Victor-Lévy Beaulieu. Récipiendaire de plusieurs doctorats honoris causa, Viola Léger est aussi chevalier de l'Ordre de la Pléiade, chevalier de l'Ordre français des Arts et des Lettres et officier de l'Ordre du Canada. De 2001 à 2005, elle a siégé au Sénat. En 2017, suite à un accident vasculaire cérébral, on apprenait qu'elle ne jouerait plus la Sagouine et se retirait de la vie publique. Nous espérons néanmoins qu'elle se porte bien et jouisse d'une belle retraite. Elle fête ses 90 ans aujourd'hui ! Bon anniversaire !


2001: Création de Trappe à rats de Simon Boudreault et Jean-Guy Legault, mise en scène de Jonathan Racine, par le Petit Théâtre du Nord à la Grange du Parc du Domaine Vert (Mirabel).

Présentée comme un thriller comique, cette pièce mettait en vedette Luc Bourgeois, Anne Casabonne, Sébastien Gauthier, Mélanie St-Laurent et Louise Cardinal.

2006: Création de Visite Guidée de Dominick Parenteau-Lebeuf, mise en scène de Sébastien Gauthier, par le Petit Théâtre du Nord à la Grange du Parc du Domaine Vert (Mirabel).

Marie-Ève Bertrand, Éloi Cousineau, Marie-Ève Pelletier et Simon Boudreault jouaient la nouvelle création de Dominick Parenteau-Lebeuf, une pièce sur le pouvoir de l'art et la place qu'on lui accorde.



2007: Création de Semi-détaché de Fanny Britt, Nico Gagnon et Stéphane Hogue, dans une mise en scène de Philippe Lambert, par le Petit Théâtre du Nord à la Grange du Parc du Domaine Vert (Mirabel).

Pour célébrer ses 10 ans, le Petit Théâtre du Nord présentait ce collectif composé de trois courtes pièces. Le spectacle mettait en vedette les trois codirecteurs artistiques du Petit Théâtre du Nord, Luc Bourgeois, Sébastien Gauthier et Mélanie St-Laurent avec Louise Cardinal. Cette pièce allait marquer un tournant dans l'histoire du Petit Théâtre du Nord puisque dès l'été suivant, la compagnie allait s'installer dans sa nouvelle salle à Blainville.


2019: Décès de Claude Lemieux

C'est à 67 ans que le comédien Claude Lemieux mourrait subitement, envoyant une onde de choc dans le monde du théâtre au Québec. Né dans la Vieille Capitale et formé à l'Option-Théâtre du Cégep Lionel-Groulx après avoir fait des études en lettres au Cégep de Trois-Rivières, Claude Lemieux a eu une belle carrière comme comédien, metteur en scène et formateur/professeur. Tristement, elle s'est terminée beaucoup trop rapidement et subitement. Il aura commencé sa carrière avec le Théâtre de la Semelle à Trois-Rivières, travaillant avec Jean Beaudry (qui deviendra réalisateur au cinéma) et Carmen Jolin qu'il retrouvera à La Veillée. Pendant plus de vingt ans, il sera associé à cette compagnie fondée par Gabriel Arcand. Il y travaillera étroitement avec Téo Spychalski, Carmen Jolin, Pierre Mainville et Gabriel Arcand aussi, bien sûr. Il siégera au conseil d'administration et en sera même le président pendant plusieurs années. Dans l'esprit de La Veillée, ancré dans la méthode Grotowski, Claude Lemieux montera des spectacles dépouillés où le corps est outil, le langage corporel incontournable, faisant découvrir au public Matéï Visniec et Lars Noren et adaptant des oeuvres de Thomas Mann et Ernst Jünger. Comme acteur, on l'appréciera dans Amerika d'après Franz Kafka, dans l'adaptation de Spychalski de L'Idiot de Dostoïevski, dans Le Retour de Pinter et une multitude d'autres productions de La Veillée. Mais il ne jouera pas exclusivement au théâtre de la rue Ontario. On le verra dans Roméo et Juliette de Shakespeare au TNM (mise en scène de Martine Beaulne), Elle est là de Nathalie Sarraute à Espace GO (mise en scène de Christiane Pasquier), Six personnages en quête d'auteur de Pirandello au Quat'Sous (mise en scène de Wajdi Mouawad) et Au coeur de la rose de Pierre Perrault, une production Théâtre UBU au Théâtre du Rideau Vert (mise en scène de Denis Marleau). À la télé, on le verra régulièrement dans toutes sortes de rôles, mais beaucoup dans les séries policières comme 10-07, Omertà, Le Négociateur... Ses derniers rôles au petit écran auront été un enquêteur dans Lâcher prise et Pierre Gendreau dans Cheval-Serpent. (Photo: Nancy Lessard)

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO