• Yanik Comeau

23 mars

Mis à jour : avr. 14

Découvrez les événements qui ont marqué le 23 mars au fil des années dans le monde du théâtre québécois.


1938: Naissance de Pierre Gobeil


Natif de Grand-Mère, le comédien, metteur en scène et cofondateur du Théâtre de l'Atelier de Sherbrooke a joué dans plus d'une trentaine de productions et signé 33 mises en scène au cours de sa carrière en plus de se faire connaître du grand public par ses performances mémorables dans trois téléromans de Lise Payette, Des Dames de coeur, dans lequel il remplace Raymond Bouchard dans le rôle de Roger Lamontagne, personnage qu'il reprend dans Un Signe de feu, puis dans la première quotidienne de Radio-Canada, Marilyn, dans laquelle il incarne Gilles Touchette aux côtés de Louisette Dussault. Au théâtre, il montera des auteurs aussi variés que Ionesco, Arrabal, Tremblay, Garneau, Albee, Schisgall, Vian et Saïa. Il dirigera le Théâtre de L'Atelier de 1968 à 1982, le Piggery de North Hatley pendant trois saisons et fondera le Festival de théâtre étudiant du Lac Mégantic. Au cinéma, il tournera avec Jean Beaudin (J.A. Martin Photographe, Cordélia), Anne-Claire Poirier (La Quarantaine, Mourir à tue-tête) et Léa Pool (À Corps perdu). En 1986, la Société Saint-Jean-Baptiste de Sherbrooke lui décerne son Prix littéraire et artistique et en 1994, il reçoit le prix Hommage de l'Académie Québécoise du Théâtre à titre de bâtisseur de notre théâtre. Il nous quitte en 2006 à l'âge de 68 ans.


1945: Naissance de Marco Micone

Né à Montelongo en Italie, Marco Micone est arrivé à Montréal à l'âge de 13 ans. En plus d'enseigner l'italien au Cégep Vanier pendant 30 ans, il a écrit des pièces (Addolorata, Gens du silence, Bilico, Déjà l'agonie) qui ont été très bien reçues du public et de la critique. Il a aussi livré des traductions mémorables du dramaturge italien Carlo Goldoni, notamment La Locandiera et L'Impressario de Smyrne, toutes deux montées au TNM. Son poème Speak What était une réponse au Speak White de Michèle Lalonde.








1947: Naissance de Jean-Maurice Gélinas



Comédien et metteur en scène reconnu pour son audace et son jeu intense, hors du commun, Jean-Maurice Gélinas fonde le Théâtre Acte 3 en 1983 où il travaille avec France Arbour et Odette Guimond, entre autre, montant des pièces hors norme souvent dans des lieux non théâtraux. Sa passion pour Handke est criante. Il joue le solo Introspection, Outrage au public (mise en scène de France Arbour au Centre d'essai de l'Université de Montréal), puis créera l'Événement Handke pendant lequel les quatre pièces dites «parlées» de l'auteur seront jouées en une journée, une représentation de sept heures. Il jouera et montera aussi Cocteau (La Voie humaine, Les enfants terribles, La Belle et la Bête), Racine, Vauthier, Gombrowicz... dans des lieux comme la piscine désafectée du Bain Laviolette, l'Atrium du Cégep Maisonneuve, le foyer de l'ancienne Bourse de Montréal... En 2007, il fera un retour sur scène dans le solo Vaslav Nijinski/Du feu dans la tête après une absence de 12 ans. Peu de temps après, il se retirera du théâtre pour son consacrer aux arts visuels.


1977: Création de Le Fonne c’est platte ou La Chair est triste et j’ai vu tous les films de Jerry Lewis (d’après L’Hiver de force de Réjean Ducharme) au Centre d’essai de l’Université de Montréal par le Théâtre de l’Université de Montréal (T.U.M.), mise en scène de Michèle Barrette et Ginette Beaulieu-Dumais


2004: Création de Les Survivants de Martin Genest, Sophie Martin, Stéphane Allard, Anne-Marie Olivier et Pierre Robitaille dans une mise en scène de Martin Genest et Patric Saucier, un spectacle de marionnettes, présenté au Théâtre Premier Acte (Québec), une production Théâtre Populus Mordicus, avec Martin Genest, Pierre Robitaille, Caroline Tanguay et Mathieu Doyon (musicien)

  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO