• Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO

  • Yanik Comeau

2 mars

C'est le 2 mars et Théâtralités vous présente les événements marquants de cette date dans le monde du théâtre québécois.


1923: Naissance de Françoise Berd (née Françoise Loranger)


La comédienne Françoise Berd était d'abord téléphoniste et a quitté cet emploi à 36 ans pour fonder un des premiers théâtres d'avant-garde de Montréal, L'Égrégore, en compagnie du peintre Jean-Paul Mousseau, des metteurs en scène Roland Laroche et André Pagé et de Gilbert Fournier. Autodidacte, elle change son nom pour éviter la confusion avec la dramaturge Françoise Loranger. L'Égrégore marque son époque et connaît du succès dès sa première production, Une Femme douce de Dostoïevski, qui remportera le premier prix du Congrès du spectacle en 1960. Pendant les cinq ans sous sa direction, L'Égrégore attire des comédiens comme Jacques Godin, Albert Millaire, Kim Yarochevskaya, Jean-Louis Millette, Paul Hébert qui joueront un répertoire dense: Beckett, Strindberg, Williams, Tchekhov, Jarry, Ionesco... Elle s'oppose à l'idée de présenter un répertoire plus populaire et quitte en 1965. L'Égrégore ne vivra malheureusement qu'un an de plus. Après L'Égrégore, elle ira faire ses classes en cinéma en Europe, travaillant comme technicienne-stagiaire auprès de grands comme Godard, Demy, Hossein et Bresson. Elle jouera elle-même pour la première fois au cinéma dans Le Temps d'une chasse de Francis Mankiewicz et multipliera les petits rôles dans les films de Jean-Claude Lord, Jean Beaudry, André Forcier... avant de jouer la concierge cassante dans Une journée particulière d'Ettore Scola en 1977. Entre 1974 et 1983, elle travaille à l'Office National du Film où elle est d'abord directrice de production, productrice associée puis productrice responsable du programme d'aide au cinéma expérimental, un poste très important pour le développement des carrières de plusieurs cinéastes dont Léa Pool et Jean-Claude Lauzon, apprend-t-on dans le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois. Lise Gagnon nous apprend aussi que Françoise Berd a légué à l'UQAM le fonds de L'Égrégore en 1988 et nous rappelle que le Prix Françoise-Berd du CEAD a été créé en 2005. Françoise Berd nous a quittés en 2001 à l'âge de 78 ans.


1971: Création de Si les Sansoucis s’en soucient, ces Sansoucis-ci s’en soucieront-ils? Bien parler, c’est se respecter! de Jean-Claude Germain, une production du Théâtre du Même Nom


Le Théâtre d'Aujourd'hui accueillait le Théâtre du Même Nom (une des trois compagnies qui a contribué à sa fondation) et coproduisait cette création de Jean-Claude Germain (texte et mise en scène) mettant en vedette Nicole Leblanc, Louisette Dussault, Marc F. Gélinas, Monique Rioux, Laurence Lepage et Maurice Gibeau. La pièce a également été publiée dans la collection Théâtre Leméac.


1978: Création de Il n’y a pas de pays sans grand-père de Roch Carrier dans une mise en scène d’Albert Millaire au Théâtre Port-Royal de la Place des Arts (Montréal), une production de la Compagnie Jean Duceppe


Adaptant lui-même son roman pour le théâtre à la demande de Jean Duceppe, Roch Carrier voit Il n'y a pas de pays sans grand-père prendre vie sous ses yeux dans une mise en scène d'Albert Millaire pour qui il écrira plus tard La Céleste bicyclette. Chez Duceppe, ce sont Roger Garand, Monique Joly, Lisette Guertin, Marcel Gauthier (pré-Broue), Benoît Girard, Vincent Bilodeau, Raymond Legault, Alpha Boucher, Jean Ricard et Jacques Galipeau qui feront naître les personnages sur scène.