• Yanik Comeau

25 mai

Mis à jour : mars 25

Célébrons les naissances de Louis Saïa, Igor Ovadis, Judith Savard, Sébastien Ricard et Marc-André Thibault en ce 25 mai. Vive le théâtre!


1950: Naissance de Louis Saia


Né à Montréal, Louis Saïa est auteur, metteur en scène, comédien, scénariste et réalisateur. On lui connaît ses collaborations avec Jean-Pierre Plante, Claude Meunier, Francine Ruel, Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier sur les textes de Broue, avec Louise Roy sur Bachelor, Une amie d'enfance, Ida Lachance et Propriété privée, avec Claude Meunier sur Monogamy, Appelez-moi Stéphane et Les Voisins. Il a aussi écrit pour Paul & Paul et contribué aux émissions de fin d'année Bonne année, Roger et Bye bye 1982. À la télé, il a aussi travaillé comme réalisateur/metteur en scène/script-éditeur sur les méga succès comiques La Petite Vie, Histoires de filles, Le Monde merveilleux de Ding et Dong , Radio Enfer, Les Boys et Vice caché. Il a aussi remporté beaucoup de succès comme metteur en scène de spectacles de variétés (Les Lundis des Ha Ha! et Rock & Belles Oreilles) et de solos d'humoristes comme Jici Lauzon, Claudine Mercier et Pierre Verville... en plus d'être entraîneur de l'équipe des Noirs de la Ligue Nationale d'Improvisation pendant une saison. Bonne fête, monsieur Saïa!


1951: Naissance de Judith Savard

Née à Bégin dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Judith Savard est la cofondatrice du Théâtre des Confettis avec Hélène Blanchard et Réal Sasseville. Elle est diplômée en communications du célèbre programme du Cégep de Jonquière et a travaillé en radio de 1973 à 1982. C'est aussi pendant cette période qu'elle a collaboré avec la légendaire Troupe des Treize de l'Université Laval à Québec, compagnie de théâtre qui a créé quelques-unes des pièces de Jean Barbeau, notamment. Avec le Théâtre des Confettis, qu'elle codirige avec Hélène Blanchard depuis 1977, elle écrit, met en scène et joue dans plusieurs spectacles, notamment les cinq premiers de la compagnie avec l'aide de Michel Morency à la mise en scène et Réal Sasseville à la scénographie. À titre de comédienne, c'est 11 spectacles auxquels elle participe. À partir du sixième spectacle de la compagnie, les Confettis font appel à de nombreux artistes de l'extérieur, particulièrement des créateurs qui n'ont encore jamais travaillé pour le jeune public. Robert Lepage montera Partir en peur et Comment devenir parfait en trois jours et Brigitte Haentjens dirigera les deux directrices dans Hippopotamie qu'elles ont co-écrite avec Louise Bombardier. Judith Savard jouera aussi notamment dans deux autres beaux succès de la compagnie, la reprise de Pleurer pour rire de Marcel Sabourin et la création de Balade pour Fannie et Carcassonne de Lise Vaillancourt. Judith Savard a aussi siégé au Conseil d'administration de la Maison-Théâtre pendant plusieurs années. Bonne fête !


1952: Naissance d’Igor Ovadis

Né Kiev en Ukraine, Igor Ovadis est formé selon la méthode de Stanislavski par Zinovy Korogodsky. Il reçoit son diplôme en jeu et son diplôme en mise en scène de l'École supérieure d'art dramatique, de musique et de cinéma de Leningrad où il enseigne de 1975 à 1980. Il sera directeur artistique du Théâtre expérimental Cinquième Étage de Léningrad de 1975 à 1985 tout en travaillant aussi comme auteur, acteur, metteur en scène avec le Théâtre de marionnettes de Moscou. Il arrive au Québec en 1990 et se découvre rapidement des affinités avec le Théâtre du Quatrième Mur, le Groupe La Veillée et le Théâtre Deuxième Réalité d'Alexandre Marine. Il jouera Kafka, Tchekhov, Pirandello et sera de la création de Au bout du fil d'Evelyne de la Chenelière ainsi que de Babylone de Pigeons International. Au cinéma, on le verra dans Cosmos où il sera le chauffeur de taxi, personnage principal qui fait les liens entre les scènes, French Kiss, Starbuck et Le Trip à trois, entre autres. À la télé, il est des séries Minuit, le soir, Temps mort, Les Aventures tumultueuses de Jack Carter et plusieurs autres. Il enseigne depuis 1992 à l'École Nationale de Théâtre du Canada mais est aussi régulièrement chargé de cours à l'UQAM et à l'Université Laval. Bonne fête, monsieur Ovadis!


1972: Naissance de Sébastien Ricard



Fils du dramaturge et poète André Ricard, le comédien et musicien Sébastien Ricard a terminé sa formation à l'École Nationale de Théâtre en 1998. On le connaît aussi sous le pseudonyme Batlam, son personnage dans le groupe Loco Locass. Dès sa sortie de l'école, les metteurs en scène se l'arrachent: Lorraine Pintal lui donne un rôle dans sa reprise des Oranges sont vertes de Claude Gauvreau au TNM, Guillermo de Andrea lui confie des rôles auprès d'Emmanuel Bilodeau dans son Hamlet au Rideau Vert et Claude Poissant le fait jouer dans sa pièce Les Enfants d'Irène avec le Théâtre PàP. Sa rencontre avec Brigitte Haentjens sera déterminante. Avec elle, il jouera Virginia Woolf (Vivre que Brigitte Haentjens adapte elle-même), Bernard-Marie Koltès (La Nuit juste avant les forêts et Dans la solitude des champs de coton), Georg Büchner (Woyzeck), William Shakespeare (Richard III), Bertholt Brecht et Kurt Weill (L'Opéra de Quat'Sous), Denis Plante (La bibliothèque-interdite) et Lars Norén (Sang). Il jouera aussi Michel Marc Bouchard avec Barbara Nativi (Les Manuscrits du déluge au TNM), Alexandre Dumas fils avec Robert Bellefeuille (La Dame aux camélias au TNM), John Logan avec Claude Poissant (Les Oiseaux de proie chez Duceppe), Anne Hébert avec Guy Beausoleil (Kamouraska au Théâtre Denise-Pelletier). Au cinéma, il crève l'écran dans 15 février 1839, dans Hochelaga, Terre des âmes et L'Acrobate, il épate en André Fortin dans le film biographique Dédé à travers les brumes et touche dans Avant que mon coeur bascule, Gabrielle et Une jeune fille. Il sera du Maria Chapdelaine de Sébastien Pilote en 2020. À la télé, on l'a apprécié dans Tabou, Fortier, Nos étés, 30 Vies, En thérapie, Le Clan, Olivier, Les Simone et Une Autre Histoire. Bonne fête, Sébastien!


1988: Naissance de Marc-André Thibault

Comédien, auteur, metteur en scène, fondateur du Théâtre du Bistouri, Marc-André Thibault a été formé au Conservatoire d’art dramatique de Québec. Avec le Théâtre Bistouri, il raconte des histoires qui mélangent humour et drame, tant les siennes que celles des autres.

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO