top of page
  • Photo du rédacteur

Théâtre: «Pas maintenant» de David Ireland: Belfast ou Londres, là est la question

Dernière mise à jour : 7 mai

par Yanik Comeau (Comunik Média/ZoneCulture)


   Après Les Prémonitions de Mikaël Morneau, pièce grinçante de l’Écossaise Frances Poet, le Théâtre Bistouri propose une oeuvre de l’Irlandais David Ireland, celui-là même qui nous a donné Ulster American présentée à La Licorne il y a trois ans et reprise plus tôt cette saison. C’est toujours dans le cadre des 5 à 7 de La Licorne inspirés du concept écossais A Play, a Pie, and a Pint qu’est présentée Pas maintenant, une délicieuse petite heure de théâtre intime servie avec une bière et de non-moins savoureux mini-wraps de légumes grillés. Comment ne pas adorer le concept?



   À l’instar de Duceppe qui rentabilise sa coulisse avec ses 5 à 7, La Licorne ouvre sa salle de répétition pour accueillir les spectateurs. Dans un décor minimaliste (une table, deux chaises et un mur de bahuts et buffets), deux comédiens de talent (Jean-Sébastien Lavoie et Antoine Nicolas) se donnent la réplique, racontant une tranche de vie universelle qui fait rire, touche, fait réfléchir.



   Ça semble tout simple comme ça, mais… c’est là la force de la vision de Marc-André Thibault et son Théâtre Bistouri qui, bien qu’il ne se limite pas au concept des 5 à 7, s’est néanmoins créé une niche qui lui attire un public fidèle et grossissant. En plus de La Licorne et La Bordée à Québec, les productions intimes du Théâtre Bistouri partent parfois en tournée. Il y a eu entre autres Fondant, Voie de contournement, Manipuler avec soin, Madra, Conversations avec mon pénis, cette dernière qui a tourné pendant presque dix ans !



   Avec Pas maintenant, l’excellente traduction de Marc-André Thibault (passé maître dans l’art de nous amener ailleurs dans une langue bien de chez nous) nous plonge dans l’univers de Matthew, un jeune homme qui veut quitter son Belfast natal pour la grande ville de Londres où il auditionnera avec un monologue de Shakespeare et une scène de David Hare pour la prestigieuse RADA (Royal Academy of Dramatic Arts). Le fait que le père de Matthew soit décédé quelques jours avant et que le jeune homme sorte à peine des funérailles du paternel le bouscule considérablement mais il y voit l’occasion d’une fuite en avant, qu’il le réalise ou non. Son oncle Ray, peintre en bâtiment, pas ben ben du genre à s’intéresser au tiâtre et autres arts un peu trop… (insérez ici le mot homophobe de votre choix), viendra lui donner des conseils plus ou moins judicieux… mais étonnera néanmoins avec sa vision plus éclairée qu’on aurait pu le croire.



   Après avoir offert une excellente performance dans Chevtchenko à la Salle Jean-Claude-Germain plus tôt cette saison, Jean-Sébastien Lavoie se trouve encore dans un rôle qui lui va comme un gant. Sa complicité avec le jeune Antoine Nicolas qui joue son neveu est palpable et le public a l’impression d’être une mouche sur le mur. Le dialogue naturel est livré avec aisance et amuse ferme tout en faisant évoluer la réflexion de Matthew qui hésite entre partir et rester. Antoine Nicolas est une belle découverte que j'ai déjà hâte de revoir.


   Grâce à l’excellente vision de Marc-André Thibault et de sa petite équipe de complices, on passe un bon moment et on se réjouit de ce nouveau 5 à 7 tout aussi heureux (sinon plus) qu’une fin d’après-midi dans un bar.



Pas maintenant (Not Now) de David Ireland Traduction et mise en scène: Marc-André Thibault Avec Jean-Sébastien Lavoie et Antoine Nicolas Collaboration aux conceptions: Leïlah Dufour-Forget Environnement sonore: Étienne Thibeault Photographie: Hugo B. Lefort Affiche: Jérémie St-Cyr Directrice de production: Suzie Bilodeau Coordination des 5 à 7: François Morin Direction artistique: Marc-André Thibault Une production du Théâtre Bistouri en codiffusion avec La Manufacture Du 23 avril au 16 mai 2024 – du mardi au vendredi à 17h30 (60 minutes sans entracte) *** Supplémentaires : lundi 29 avril, mardi 14 mai, mercredi 15 mai, jeudi 16 mai, vendredi 17 mai Théâtre La Licorne, 4559, avenue Papineau, Montréal Billetterie: 514-523-2246 – theatrelalicorne.com Photos: Maryse Boyce

Comentarios


bottom of page