• Yanik Comeau

23 avril

Dernière mise à jour : avr. 26

Vous voulez savoir ce qui s'est passé dans l'univers du théâtre québécois au fil des années? C'est ici que nous vous en parlons!


1962: Naissance de James Hyndman

Photo: Julie Artacho


Né à Bonn, en Allemagne, James Hyndman a eu un parcours pour le moins éclectique et éparpillé avant de se consacrer au métier de comédien. Après une maîtrise en sciences politiques à l'Université d'Ottawa, il se rend en Europe pour trois ans pour des études théâtrales auprès de l'Atelier de l'Acteur-Créateur, connu auparavant sous le nom cours Alain Knapp. À son retour au Canada, il suivra différentes formations avec le Groupe La Veillée et au Dojo de Pol Pelletier. Il fera ses débuts dans le rôle de Lucky dans En attendant Godot de Samuel Beckett au Théâtre de l'Île à Hull et fera ses débuts à Montréal sur la scène de La Licorne en 1990 dans Je suis à toi de Judith Thompson, une mise en scène de Claude Poissant. À La Veillée en 1992, il sera dirigé par Gregory Hlady dans Le Retour de Harold Pinter (rôle qui lui méritera une nomination pour le prix Révélation de l'Association Québécoise des Critiques de Théâtre) et dans Amerika de Franz Kafka (adaptation de Hlady). Il triomphe dans L'Homme laid de Brad Fraser au Quat'Sous puis se voit confier d'autres rôles de haute voltige comme le solo de Koltès La Nuit juste avant les forêts, Jean dans Mademoiselle Julie de Strindberg à Espace GO et Ventroux dans Mais n'te promène donc pas toute nue! de Feydeau au Rideau Vert, trois productions dirigées par Brigitte Haentjens, permettant de montrer le large éventail de son talent. Il fera de la création «expérimentale» au théâtre en assumant le rôle du guru Timothy Leary dans Helter Skelter de Jean-Frédéric Messier, une production de Momentum au Bain Mathieu et au cinéma avec Eldorado de Charles Binamé. Il jouera des classiques au TNM (Le Marchand de Venise de Shakespeare, Le Temps et la Chambre de Botho Strauss et Don Juan de Molière, travaillant avec Daniel Roussel, Serge Denoncourt et Lorraine Pintal respectivement). Il excellera dans les huis-clos de couples, Le Dieu du Carnage de Yasmina Reza au TNM et Scènes de la vie conjugale d'Ingmar Bergman au Quat'Sous. En plus de prêter sa voix à d'inombrables publicités (notamment pour Loto-Québec), il devient une vedette de la télé grâce au personnage de Benoît dans Rumeurs d'Isabelle Langlois avant de devenir le Peter Marlboro du Coeur a ses raisons de Marc Brunet et le Dr. Meilleur du Trauma de Fabienne Larouche, rôle qui le réunit avec Christian Bégin qui jouait son complice dans Rumeurs. Au cinéma, il a tourné avec François Bouvier, Denys Arcand, Denis Côté, Yves Simoneau, Robert Lepage, Richard Roy, Jean Beaudin, Sophie Dupuis, Kim Nguyen, Jean-François Asselin... Bonne fête, James!


1978: Création de Le Voyage immobile (collectif de Les Enfants du Paradis) présentée à la Bibliothèque Nationale du Québec


Avant d'être présentée à la Salle Fred-Barry du Théâtre Denise-Pelletier en octobre 1978, Le Voyage immobile, un texte et une mise en scène de Gilles Maheu assisté de Danièle de Fontenay à la mise en scène et au son, et des interprètes au texte, était présenté à la Bibliothèque Nationale du Québec. Les Enfants du Paradis était une compagnie précurseure de Carbone 14 qui présentait ses spectacles autant dans des salles de spectacles traditionnelles que dans des salles moins conventionnelles. Murielle Paquette, Serge Théroux, Claire Crégheur, Pierre Gignac, Luce Lamoureux, Jacinthe Valiquette, Erick Vanchestein et Vincent Glorioso étaient de la partie.


2019: Création de Chansons pour filles et garçons perdus idée originale et direction artistique Loui Mauffette, mise en scène de Loui Mauffette et Benoit Landry au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui (Montréal) en coproduction avec La Place des Arts et la collaboration de Attitude locomotive

Photo: Valérie Remise


Un de mes coups de coeur de la saison 2018-2019, Chansons pour filles et garçons perdus était un magnifique feu roulant de textes et chansons présenté de façon originale, dynamique, vivante, étonnante. Les comédiens, chanteurs, musiciens Nathalie Breuer, Guido Del Fabbro, Kathleen Fortin, Émilie Gilbert, Benoit Landry, Roger La Rue, Pierre Lebeau, Jean-Simon Leduc, Gabriel Lemire, Macha Limonchik, Mylène Mackay, Catherine Paquin Béchard, Jean-Philippe Perras, Adèle Reinhardt et Marie-Jo Thério - avec la participation des enfants Luc Papacotsia, Florence Bourdeau ou Félixe Savage, Simone Noppen ou Samuelle Gaudette (en alternance) - nous ont donné une soirée de pure magie.


Photo: Valérie Remise


2021: Création de Corps titan (titre de survie) d'Audrey Talbot, mise en scène de Philippe Cyr, une production du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui (Montréal) et L'Homme allumette en coproduction avec le Théâtre français du Centre National des Arts (Ottawa)


Catherine Larochelle, Francis Ducharme, Leni Parker et Papy Maurice Mbwiti défendent ce premier texte d'Audrey Talbot, inspiré de son accident de vélo qui s'est produit le 28 mai 2013, jour où elle a été heurtée par un poids-lourd en rentrant d'une répétition de théâtre. Corps titan (titre de survie) est, selon le site du Théâtre d'Aujourd'hui, «une double réappropriation: réappropriation par l’auteure de sa propre histoire et réappropriation de son métier par la représentation sur scène de sa nouvelle réalité. Après des années passées dans les corridors des hôpitaux, les salles d’opération et les services de rééducation, elle quitte le mode survie pour réintégrer véritablement le monde. Gardant peu de souvenirs de ses mois de reconstruction, elle part sur les traces de sa renaissance en allant à la rencontre de ceux et celles qui l’ont accompagnée.»


Photos: Valérie Remise




35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout