• Yanik Comeau

8 septembre

Dernière mise à jour : oct. 26

En ce 8 septembre, bonne fête au cofondateur du Théâtre des Deux Mondes, Daniel Meilleur, et à la comédienne Julie Le Breton. Ouvrons le rideau sur le théâtre québécois!


1951: Naissance de Daniel Meilleur

Natif de Thetford Mines, après ses études en danse moderne et en théâtre à l'UQAM, Daniel Meilleur cofonde le Théâtre de la Marmaille en 1973. La compagnie deviendra Les Deux Mondes en 1993. Sa carrière se confond à celle de la compagnie puisqu'il est étroitement associé à presque toutes ses créations. En 1980, il joue et met en scène Pleurer pour rire de Marcel Sabourin qui connaît plus de 550 représentations et qui ouvre la voie au rayonnement international de la compagnie. Il est un des idéateurs derrière Terre promise/Terra promessa coproduit avec le Teatro Dell Angolo de Turin, en Italie, un des plus beaux spectacles que j'aie vu dans ma vie. Il est l'initiateur du projet L’Histoire de l'oie de Michel Marc Bouchard qui s'étalera sur plus de quinze ans. Il en signe la mise en scène et l'amènera dans quinze pays pour être jouée dans quatre langues pour un total de 546 représentations. En 1997, l’auteur-compositeur-interprète Jean-Pierre Ferland fait appel à lui pour la mise en scène de son spectacle Yes l'univers! présenté au Casino de Montréal. La même année, il obtient une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec qui le conduit dans plusieurs pays européens pour approfondir une réflexion sur les liens entre le théâtre et la politique. Idéateur avec un de ses codirecteurs artistiques Michel Robidoux, il met en scène le drame musical acclamé Leitmotiv écrit par Normand Canac-Marquis (1996-2005). Cinq ans après cette création, il réunit la même équipe de concepteurs autour de Mémoire vive (2001). Ses dernières créations au sein de la compagnie – 2 191 nuits de Philippe Ducros, Carnets de voyages de Normand Canac-Marquis, Gold Mountain de David Yip et Tout est encore possible de Lise Vaillancourt – s’inscrivent dans la poursuite entreprise depuis plus de dix ans d’une intégration du multimédia au théâtre. Les tournées des Deux Mondes dans une trentaine de pays et sa participation à de nombreux festivals internationaux, où la compagnie s'illustre depuis une trentaine d'années, ont fait de Daniel Meilleur un spécialiste incontesté du théâtre, tous publics réunis. En 2013, Daniel, Michel et Monique Rioux cédaient la direction artistique des Deux Mondes à Sébastien Harrisson. Bonne fête, Daniel!


1975: Naissance de Julie Le Breton

Née à Arvida, Julie Le Breton est une des comédiennes les plus appréciées de sa génération. À la télé, elle commence dans Watatatow avant de passer à Rumeurs, Hommes en quarantaine, Les Aventures tumultueuses de Jack Carter, Ciao Bella, Nos étés, François en série, Le 7e Round, Les Hauts et les Bas de Sophie Paquin avant de décrocher des rôles encore plus marquants dans Toute la vérité, Mauvais Karma, Mensonges et bien sûr, Les Beaux Malaises, Victor Lessard, Plan B, Épidémie, Les Pays d'en haut en plus de participer au Bye Bye 2019. Au théâtre - et bientôt en téléthéâtre (dans une réalisation de Xavier Dolan) - elle est Mireille, le rôle principal dans La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé, personnage que Michel Marc Bouchard a écrit avec elle en tête. Elle est dirigée par Manon Vallée (Peines d'amour perdues de Shakespeare), Alexis Martin (Bureaux, La Parade du temps co-mise en scène avec Jean-Pierre Ronfard), Lorraine Pintal (Antigone de Sophocle/Marie-Claire Blais, Huis clos de Sartre), René Richard Cyr (Le Balcon de Genet), Claude Poissant (Marie Tudor de Victor Hugo), Mani Soleymanlou (Huit, 5 à 7 de Fanny Britt), Frédéric Blanchette (Trahison de Pinter), Edith Patenaude (Corps célestes de Dany Boudreault), Marie Brassard (La Fureur de ce que je pense) et, bien sûr, Serge Denoncourt dont elle est une des préférées (Les Liaisons dangereuses, Les Trois Mousquetaires). Au cinéma, on la voit dans de nombreux films dont Québec- Montréal, Maurice Richard, Starbuck, Manon Last Call, Le Vrai du faux, Le Génie du crime, Cadavres, Paul à Québec, De Père en flic 2, l'adaptation cinématographique de la pièce de François Archambault, Tu te souviendras de moi, et Au revoir le bonheur. Elle a reçu plusieurs nominations aux Gémeaux et aux prix Artis tout en en remportant quelques-uns dont Personnalité féminine de l'année en 2020. Bonne fête, Julie!


1999: Création de Le Soir de la dernière d’Isabelle Doré dans une mise en scène de Marc Grégoire, Compagnie Jean Duceppe (Montréal)


Surtout connu comme comédien et comme collaborateur à la traduction de Michel Dumont, Marc Grégoire dirigeait Markita Boies, Marie-Hélène Thibault, Jacques Lavallée, Marc Legault, Micheline Poitras et Caroline Roberge dans cette pièce d'Isabelle Doré qui ouvrait la saison 1999-2000 chez Duceppe.


2021: Création de Manuel de la vie sauvage de Jean-Philippe Baril Guérard, dans une mise en scène de Jean-Simon Traversy, une production Duceppe, au Théâtre Jean-Duceppe de la Place des Arts (Montréal)


Adaptation du roman du même auteur, cette pièce mettant en vedette Emmanuelle Lussier-Martinez, Isabeau Blanche, Maxime Mailloux, Patrick Emmanuel Abellard, Stéphane Demers, Joëlle Paré Beaulieu et Anne Trudel. Elle a reçu un succès critique et public, relançant ainsi de belle façon la compagnie Jean Duceppe post-pandémie. Lisez ma critique ici.




28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout