• Yanik Comeau

27 mai

Mis à jour : 30 nov. 2020

C'est le 27 mai et, comme tous les jours, nous célébrons le théâtre de chez nous. Rideau!


1890: Naissance d’Arthur Petrie


Né à Ottawa le 27 mai 1890, Arthur Mastaï Pitre, qui prendra le nom d'artiste Petrie, commence sa carrière de comédien, humoriste et meneur de revue burlesque en anglais, durant la Première Guerre Mondiale. Il viendra tenter sa chance à Montréal encore dominée par les comics américains à l'époque. C'est pourtant lors d'une tournée en Ontario qu'il fera la rencontre d'Olivier Guimond père qui deviendra rapidement son partenaire... après avoir été son porteur de bagages! Rapidement, ils connaîtront un succès fulgurant, triomphant au Starland (Monument-National) et l'autre côté de la rue au King Edward. Petrie rencontrera la comédienne québécoise Juliette Vermeersch qui deviendra sa femme... et la principale danseuse, comédienne et conceptrice de costume de sa troupe. Quand Guimond quittera pour fonder sa propre troupe, les Petrie connaîtront quand même du succès au Ouimetopscope avec leur troupe les Poupées françaises à laquelle se joindront Rose Ouellette et Juliette Béliveau qui deviendront elles aussi, on le sait, de grandes vedettes. Les troupes Petrie et Guimond finiront par fusionner et ainsi devenir la plus importante compagnie de burlesque francophone du Québec. Ils envahiront le Théâtre National (rue Sainte-Catherine presque en face du Métro Beaudry, là où sont encore présentés bon nombre de spectacles - surtout musicaux - et où l'on enregistre l'émission Belle et Bum de Normand Brathwaite). En 1944, Petrie subira un grave accident cérébral et mourra 13 ans plus tard à l'âge de 66 ans.


1965: Naissance de Nathalie Mallette

Photo: Simon Clark - Journal de Québec


Native de Salaberry-de-Valleyfield, Nathalie Mallette est devenue une comédienne chouchou du public grâce à ses rôles dans la série dramatique Les Filles de Caleb et la comédie Histoires de filles. Formée au Conservatoire d'art dramatique de Montréal, elle montre son registre incroyable, sa voix chantée (trop peu exploitée) et son plaisir évident à se transformer et à diversifier les rôles. Après avoir travaillé avec Robert Lepage dans La Vie de Galilée et René Richard Cyr dans L'Opéra de Quat'Sous dès sa sortie de l'école, elle développera une complicité avec la metteure en scène Martine Beaulne qui la dirigera dans La Locandiera de Goldoni aux côtés de Sylvie Drapeau, un des méga succès du TNM pour lequel elle remporte le Masque du meilleur rôle de soutien féminin. Elles retravailleront ensemble sur Don Juan de Molière, La Savetière prodigieuse de Garcia Lorca (Nathalie reçoit le Prix Gascon-Roux interprétation féminine pour ce rôle en 2004) et la reprise de la pièce Les Muses orphelines de Michel Marc Bouchard chez Duceppe en 2013. En plus de se colletailler à George F. Walker (Le Génie du crime au Quat'Sous montée par Denise Guilbault), Molière (Le Bourgeois Gentilhomme au TNM mis en scène par Benoît Brière), George Bernard Shaw (Pygmalion dans une mise en scène de Paul Hébert chez Duceppe), David Mamet (Oleanna montée par Micheline Lanctôt au Quat'Sous), Victor Hugo (Ruy Blas dans une mise en scène de Guillermo de Andrea au Théâtre du Rideau Vert) ou Martin Crimp (Le Reste vous le connaissez par le cinéma dans une mise en scène de Christian Lapointe à Espace GO), elle se régale de participer à des créations: W.C. de Marie Michaud et Brigitte Poupart avec Transthéâtre, Le Ventriloque de Larry Tremblay avec Claude Poissant au Théâtre PàP et Pour qu'il y ait un début à votre langue de Steve Gagnon. Au cinéma, elle a été mémorable dans Ma vie en cinémascope de Denise Filiatrault (sur la vie d'Alys Robi) dans lequel elle interprétait Rose Ouellette (La Poune). On ne l'oubliera jamais dans Shehaweh, Miséricorde et 30 Vies, toujours aux côtés de Marina Orsini, ainsi que dans Willie, Le Volcan tranquille, Les Aventures tumultueuses de Jack Carter, Grande Ourse, Vice caché, Yamaska et Toute la vie. Bonne fête, Nathalie !


1983: Création de Pâté chinois de Paule Marier et Michèle Poirier au Café-théâtre La Licorne, boul. Saint-Laurent (Montréal), une production du Quatuor F.M.R.


La jeune compagnie Quatuor F.M.R., formée de Lou Fortier, Paule Marier et Gilles Renaud prenait d'assaut la scène du Café-théâtre La Licorne du boulevard Saint-Laurent avec Paté chinois, une pièce à deux personnages, Gerry O'Tanguay et Lili Lalonde joués par Gilles Renaud et Paule Marier qui étaient un couple à l'époque. Yves Desgagnés collaborait à la mise en scène. Je me souviens d'avoir apprécié cette pièce mais mon souvenir en est flou. Vous l'avez vue? Vous aimeriez partager vos souvenirs? Ne vous gênez pas!


1995: Création de The Dragonfly of Chicoutimi de Larry Tremblay dans une mise en scène de l'auteur, une coproduction Centre du Théâtre d'Aujourd'hui et Festival TransAmériques (Montréal) à la Salle Jean-Claude-Germain

Photo: Yves Dubé


L'inoubliable Jean-Louis Millette créait le personnage de Gaston Talbot dans cet étourdissant monologue de Larry Tremblay présenté à maintes reprises avec beaucoup de succès. En 2018, Patric Saucier dirigeait Jack Robitaille, accompagné sur scène par Sarah Villeneuve-Desjardins, sur les planches du Théâtre La Bordée à Québec.



15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO