• Yanik Comeau

14 mai

Mis à jour : mai 16

Vous vous demandez ce qui a marqué le théâtre québécois au fil des années le 14 mai? C'est ici que vous le saurez.


1952: Naissance de Claude Lemieux

Né à Québec et formé à l'Option-Théâtre du Cégep Lionel-Groulx après avoir fait des études en lettres au Cégep de Trois-Rivières, Claude Lemieux a eu une belle carrière comme comédien, metteur en scène et formateur/ professeur. Tristement, elle s'est terminée beaucoup trop rapidement et subitement avec son décès en 2019 à l'âge de 67 ans. Il aura commencé sa carrière avec le Théâtre de la Semelle à Trois-Rivières, travaillant avec Jean Beaudry (qui deviendra réalisateur au cinéma) et Carmen Jolin qu'il retrouvera à La Veillée. Pendant plus de vingt ans, il sera associé à cette compagnie fondée par Gabriel Arcand. Il y travaillera étroitement avec Téo Spychalski, Carmen Jolin, Pierre Mainville et Gabriel Arcand aussi, bien sûr. Il siégera au conseil d'administration et en sera même le président pendant plusieurs années. Dans l'esprit de La Veillée, ancré dans la méthode Grotowski, Claude Lemieux montera des spectacles dépouillés où le corps est outil, le langage corporel incontournable, faisant découvrir au public Matéï Visniec et Lars Noren et adaptant des oeuvres de Thomas Mann et Ernst Jünger. Comme acteur, on l'appréciera dans Amerika d'après Franz Kafka, dans l'adaptation de Spychalski de L'Idiot de Dostoïevski, dans Le Retour de Pinter et une multitude d'autres productions de La Veillée. Mais il ne jouera pas exclusivement au théâtre de la rue Ontario. On le verra dans Roméo et Juliette de Shakespeare au TNM (mise en scène de Martine Beaulne), Elle est là de Nathalie Sarraute à Espace GO (mise en scène de Christiane Pasquier), Six personnages en quête d'auteur de Pirandello au Quat'Sous (mise en scène de Wajdi Mouawad) et Au coeur de la rose de Pierre Perrault, une production Théâtre UBU au Théâtre du Rideau Vert (mise en scène de Denis Marleau). À la télé, on le verra régulièrement dans toutes sortes de rôles, mais beaucoup dans les séries policières comme 10-07, Omertà, Le Négociateur... Ses derniers rôles au petit écran auront été un enquêteur dans Lâcher prise et Pierre Gendreau dans Cheval-Serpent. Il aurait eu 68 ans aujourd'hui. (Photo: Nancy Lessard)


1974: Naissance de Pierre-François Legendre

Également natif de la Vieille Capitale, c'est au Conservatoire d'art dramatique de Québec que Pierre-François Legendre a reçu sa formation. Rapidement, il trouve du travail dans le théâtre pour adultes et pour le jeune public, devenant autant le Don Quichotte du Théâtre du Gros-Mécano et le Augustin d'Un Éléphant dans le coeur de Jean-Frédéric Messier avec le Théâtre des Confettis que le Carl du Chemin des Passes-Dangereuses de Michel-Marc Bouchard dans une mise en scène de l'auteur à La Bordée et le Lucio de Mesure pour mesure de Shakespeare dans une mise en scène de Michel Nadeau au Trident. Il travaillera beaucoup avec Jacques Lessard et avec Michel Nadeau (notamment sur la création collection Lentement la beauté qui sera également présentée à Montréal et qui demeure à jamais un de mes plus beaux souvenirs de théâtre). À la télé, il deviendra une vedette auprès des jeunes avec Il était une fois dans le trouble à VRAK et auprès des plus grands avec Les Invincibles. Au cinéma, il sera de Québec-Montréal, Horloge biologique et Maurice Richard, entre autres. Les rôles se multiplieront tant à la télé qu'au cinéma et à la scène. Il sera de la création de L'Oratorio de Noël de Michel Tremblay, La Traversée de la mer intérieure de Jean-Rock Gaudreault et des Chroniques de Saint-Léonard de Steve Galluccio, toutes à la Compagnie Jean Duceppe, ainsi que de L'Embardée d'Emmanuel Reichenbach au Théâtre Le Carré 150 de Victoriaville à l'été 2019. On le verra dans quelques autres productions estivales (Boeing, Boeing de Camoletti, mise en scène de Serge Postigo, pour Juste pour rire, entres autres), mais aussi dans trois productions du Théâtre de l'Opsis mises en scène par Luce Pelletier. Il sera également très sollicité comme metteur en scène de variétés (Gala Les Oliviers, galas Juste pour rire...), de spectacles d'humour (Mario Tessier, Mario Jean, Michel Barrette, Rosalie Vaillancourt, Les Denis Drolet...) et de théâtre. Bonne fête, Pierre-François! (Photo: Georges Dutil)

2019: Création de La Nuit où Laurier Gaudreault s’est réveillé de Michel Marc Bouchard dans une mise en scène de Serge Denoncourt au Théâtre du Nouveau Monde (Montréal)


Présentée du 14 mai au 8 juin avec des supplémentaires du 9 au 15 juin, La Nuit où Laurier Gaudreault s'est réveillé a été un triomphe public tout autant que critique. Écrite avec Julie Le Breton en tête pour le rôle de Mireille, la première production, mise en scène par Serge Denoncourt et réunissant Patrick Hivon, Mathieu Richard, Kim Despatis, Magali Lépine-Blondeau et Eric Bruneau autour de Julie Le Breton, a fait salle comble. Tellement que des dix représentations ont été annoncés dix-huit mois à l'avance pour le 22 au 31 octobre 2020. Lisez ma critique en cliquant sur le lien.


  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO