• Yanik Comeau

18 novembre

Dernière mise à jour : 2 mars

Bonne fête aux comédiennes Suzanne Lemoine et Violette Chauveau! Tous les jours, c'est la fête du théâtre québécois sur Théâtralités!


1960: Naissance de Suzanne Lemoine

Formée en théâtre à l'UQAM (baccalauréat et maîtrise), la comédienne Suzanne Lemoine a participé à de nombreuses créations marquantes au fil des années et continue de nous épater avec son talent, même si je considère qu'elle est tristement sous-employée. Collaboratrice régulière du Théâtre Expérimental des Femmes même avant qu'il devienne Espace GO, Suzanne Lemoine a travaillé avec Pol Pelletier et Louise Laprade dès les créations de Ballade pour trois baleines de Lise Vaillancourt et Équivoque de Diane Bégin en 1982. Elle sera du 3e Festival de Créations de Femmes dans lequel elle joue le solo Nulliode de Lise Vaillancourt, des créations de Marie-Antoine (opus 1), Si toi aussi tu m'abandonnes... et des reprises de La Lumière blanche et La Peur surtout. À partir de la reprise d'Au pied de la lettre d'André Simard au Théâtre Denise-Pelletier en 1981, elle multiplie les collaborations avec le metteur en scène René Richard Cyr: L'Éveil du printemps de Frank Wedekind au Théâtre de Quat'Sous par le Théâtre Petit à Petit (maintenant PàP), Un SImple Soldat de Marcel Dubé, de Serge Boucher et, bien sûr, a création de Belles-Soeurs - Musical dans lequel elle crée le personnage de Marie-Ange Brouillette. Elle jouera régulièrement pour la jeunesse, créant le solo L'Arche de Noémie de Jasmine Dubé qu'elle jouera des deux côtés de l'Atlantique pour le Théâtre Bouches Décousues, Au bout de la rivière de Pascale Rafie avec L'Arrière-Scène et Au Loup! de Claude Castonguay et Louis-Dominique Lavigne pour le Théâtre de Quartier. Elle sera de nombreuses autres créations dont l'inoubliable À quelle heure on meurt? de Martin Faucher à partir de l'oeuvre de Réjean Ducharme. Elle travaillera avec le Théâtre Urbi et Orbi (38, Contes urbains 1994), le Théâtre Il va sans dire (Cabaret Neiges Noires, Lolita), le Théâtre de l'Opsis (Oreste à travers le temps), le Nouveau Théâtre Expérimental (Mao Tse Toung de Jean-Pierre Ronfard), le Théâtre du Sous-Marin Jaune (Kanata)... À la télé, on a peu la voir, entre autres, dans Lobby, Jasmine, Simonne et Chartrand, Caserne 24, Le Négociateur, Tout sur moi, Les Bobos, Yamaska, Mensonges, Unité 9. Au cinéma, elle a notamment tourné avec Denise Filiatrault (C't'à ton tour, Laura Cadieux), Robert Morin (Le Neg'), Anaïs Barbeau-Lavalette (Le Ring), Sylvain Archambault (Piché: Entre ciel et terre) et Stéphane Lafleur (En terrains connus). Bonne fête, Suzanne!


1963: Naissance de Violette Chauveau

Photo: Paul-Antoine Taillefer


Née à Kfar-Saba en Israel, la comédienne Violette Chauveau joue sur toutes nos scènes depuis sa sortie du Conservatoire d'art dramatique de Montréal en 1986. Des grands classiques aux créations les plus expérimentales, elle recule devant rien tout en n'hésitant pas à se perfectionner auprès de Warren Robertson, Jean Asselin, Daniel Léveillé, John Stanzel, Anne-Claire Poirier, André Brassard en interprétation, en danse, en cinéma. En doublage, elle est autant les voix françaises de Clémentine et Mousseline dans Caillou que les rôles-titres de Belle et Ariel dans La Belle et la Bête et La Petite Sirène de Disney, respectivement. Au théâtre, de Molière (Tartuffe, deux productions différentes du Malade imaginaire, George Dandin) à Robert Gravel (Durocher le milliardaire, L'Homme qui n'avait plus d'amis, Il n'y a plus rien, Thérèse, Tom et Simon) en passant par Eugène Ionesco (La Leçon, Le Roi se meurt) et George Feydeau (Le Dindon, L'Hôtel du Libre-Échange), ce sont plus de 70 productions qui composent son CV à ce jour. Que ce soit en été ou pendant la saison régulière, elle a aussi bien joué Euripide (Médée) et Sophocle (Électre) que Sébastien Harrisson (Warda, Titanica, la robe des grands combats, Edmund C. Asher, Londres, 1968) et Louise Bombardier (Pension vaudoo, Atelier étrange). On ne compte plus les créations auxquelles elle a participé dont certaines qu'elle a coécrites en création collective: Coeur léger, coeur lourd à La Licorne, 50 + 1 au Nouveau Théâtre Expérimental, En terre, là-bas avec Omnibus, L'Imposture d'Evelyne de la Chenelière au TNM, Le Passé antérieur de Michel Tremblay chez Duceppe, Pig de Simon Boulerice à la salle intime du Prospero, Le Goûteur de Geneviève Billette à Espace GO, Culpa d'Evelyne de la Chenelière à Espace Libre, Bacchanale d'Olivier Kemeid et La Main d'Edwige au moment de la naissance de Wajdi Mouawad au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui, pour n'en nommer que quelques-unes. Parmi les auteurs étrangers qu'elle a joués, mentionnons Edward Albee (Delicate Balance), Thomas Bernhard (Avant la retraite), Paula Vogel (Comment j'ai appris à conduire), Martin Crimp (Le Traitement) et Tom Stoppard (La Vérité des choses). Elle a aussi traduit quelques pièces qui ont été présentées à Montréal et en région en plus de jouer à la télé, bien sûr (Cher Olivier, Les Invincibles, Au nom de la loi, Mirador, Toute la vérité, Madame Lebrun et Les Moments parfaits, entre autres). Bonne fête, Violette!


1981: Création de la comédie musicale Au pied de la lettre d'André Simard et de Jean Lambert dans une mise en scène de Dominic La Vallée au Grand Théâtre de Québec (Salle Octave-Crémazie), une coproduction Théâtre du Gros Mécano (Québec) et Nouvelle Compagnie Théâtrale (Théâtre Denise-Pelletier)


D'abord présentée à Québec puis à Montréal, cette comédie musicale d'André Simard mettant en vedette Marie Aubut, Ginette Chevalier, Yves Bourque, Marie-Hélène Gagnon et Gaston Hubert. En 1987, René Richard Cyr en montait une nouvelle production pour la Nouvelle Compagnie Théâtrale (Théâtre Denise-Pelletier) qui réunissait cette fois sur scène Anne Dorval, Roy Dupuis, Luc Guérin, Suzanne Lemoine (voir plus haut), Luc-Martial Dagenais et Marie Yolaine Alber.

2015: Création de Table rase de Catherine Chabot, mise en scène de Brigitte Poupart, à Espace Libre (Montréal), une coproduction Transthéâtre et le Collectif Chiennes


Grand succès public et critique, Table rase a été créée en novembre 2015 et reprise en janvier 2017 et octobre 2017! Les personnages de Catherine Chabot, développés en partie en ateliers avec les comédiennes et la metteure en scène, étaient interprétés par Vicky Bertrand, Marie-Anick Blais, Rose-Anne Déry, Sarah Laurendeau, Marie-Noëlle Voisin et l'auteure. Une pièce que j'ai vue en 2017 avec ma Charlotte adolescente (14 ans) à l'époque et qui nous avait beaucoup plu. Comme en témoigne ma critique que vous pouvez lire sur ce blogue.


Photo: Eva-Maude TC

40 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout