top of page
  • Photo du rédacteurYanik Comeau

7 février

Dernière mise à jour : 8 févr.

En ce 7 février, voici les événements qui ont marqué le théâtre québécois.


1980: Création de Panique à Longueuil… de René-Daniel Dubois dans une mise en scène de l’auteur au Café-Théâtre Nelligan (Montréal), une production de la troupe La Gougoune de Fantex.

C'est le 7 février 1980 que la pièce Panique à Longueuil... de René-Daniel Dubois était créée... à Montréal! Le Café-Théâtre Nelligan n'existe plus aujourd'hui, mais il était situé, à l'époque, boulevard Dorchester (maintenant René-Lévesque). L'auteur signait la mise en scène de la création et était le coproducteur de la production puisqu'il était un des cofondateurs de La Gougoune de Fantex. La pièce était jouée par feu Larry-Michel Demers, Serge Dupire, Martin Kevan et Diane Ricard.


Dix ans plus tard, le Centre National des Arts et le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui s'associaient pour une nouvelle coproduction de la pièce mise en scène par Denise Filiatrault qui dirigeait Jean-Pierre Bergeron, Bernard Fortin, Luc Guérin, Monique Mercure et Benoit Rousseau.


La pièce est régulièrement montée par des troupes amateures et a été traduite en anglais.


1992: Création de Conte d’hiver 70 d’Anne Legault, mise en scène d’André Brassard, au Centre du Théâtre d’Aujourd’hui (Montréal), une coproduction avec le Théâtre Populaire du Québec


Sous la direction artistique de Michelle Rossignol, en coproduction avec le Théâtre Populaire du Québec (TPQ) qui amènera le spectacle en tournée du 21 mars au 9 mai 1992, le Centre du Théâtre d'Aujourd'hui met la voix d'Anne Legault au centre de la scène de sa salle principale avec sa nouvelle pièce Conte d'hiver 70. Vous devinerez sans doute que les événements d'octobre 1970 sont au coeur de cette pièce. L'auteure de La Visite des sauvages nous amène dans l'arrière-boutique d'une épicerie de campagne en décembre. Une impressionnante distribution défendait ce texte mis en scène par André Brassard: Denis Bernard, Frédérique Collin, Pierre Curzi, Normand D’Amour, Louis de Santis, Marjolaine Hébert, Roger La Rue, Hélène Major et Pascale Montpetit.


2017: Décès de François Cartier


Né dans le 7e arrondissement de Paris le 14 novembre 1927, le comédien et metteur en scène François Cartier a eu une carrière impressionnante avant de s'éteindre le 7 février 2017 à 89 ans. Au théâtre, c'est presqu'exclusivement au Rideau Vert qu'il brûlera les planches à partir de 1957. Il jouera surtout au Théâtre du Rideau Vert en saison mais aussi en été à quelques reprises. Parmi les auteurs qu'il se voit confier par Yvette Brind'Amour comme metteur en scène, mentionnons Barillet & Grédy, Sacha Guitry, Noel Coward, Jean Anouilh, Françoise Sagan, Bernard Slade et Françoise Dorin. Il sera de plusieurs téléthéâtres de Radio-Canada, notamment Le Misanthrope et L'École des femmes de Molière, Un Sale Égoïste de Françoise Dorin, Deburau de Sacha Guitry qu'il jouera aussi à la scène. Au Rideau Vert, il lui arrivera de mettre en scène des pièces dans lesquelles il joue aussi. Deburau en est un example, Les Choutes de Barillet et Grédy, N'écoutez pas, mesdames! de Sacha Guitry et Le Printemps de la Saint-Martin de Noel Coward en sont d'autres. Il participe aux créations de Avant de t'en aller de Marcel Dubé et à la revue de fin d'année Henni soit qui joual y pense. À la télé, il sera de plusieurs téléromans et séries dont Monsieur Lecoq écrite par Jean-Louis Roux, La Clé des champs de Michel Faure, Le Courrier du Roy de Réginald Boisvert et les comédies Moi et l'Autre et Du tac au tac. Son dernier rôle à la télé sera celui d'un juge dans Montréal, Ville ouverte de Lise Payette.

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page