• Yanik Comeau

29 octobre

Théâtralités marque les naissances, les décès et les créations au quotidien au coeur du théâtre québécois. Que le rideau se lève!


1961: Naissance de Jean-François Casabonne


comédien


1970: Décès de Mme Jean-Louis Audet (Yvonne Duckett)


Au cours des années 1910, cette jeune Irlandaise étudie le chant, le piano et la diction. Tout en élevant sa famille avec son mari, le dentiste Jean-Louis Audet, elle commence à enseigner au Conservatoire de musique et d'art dramatique de Montréal puis à l'École supérieure de musique d'Outremont. Au milieu des années 30, elle ouvre une école de diction pour enfants et monte plusieurs spectacles d'envergure dans l'ancienne bibliothèque Saint-Sulpice et dans la salle du Gesù. Pionnière de l'enseignement théâtral au Québec et reconnue pour ses talents de professeur de diction, elle formera plusieurs des plus grands noms du théâtre québécois. Quand on parle de la célèbre Mme Audet, c'est elle! Elle est née à Sorel le 1er septembre 1989 et avait 81 ans au moment de son décès à Montréal.


1987: Création double/simultanée (Québec et Montréal) de Le Faucon de Marie Laberge dans une mise en scène de Gill Champagne, une production du Théâtre du Trident à la Salle Octave-Crémazie du Grand Théâtre de Québec et dans une mise en scène de l’auteure, une production de la Compagnie Jean-Duceppe (Montréal) au Théâtre Port-Royal de la Place des Arts


Au Trident, ce sont Jules Philip, Jack Robitaille et Denise Verville qui jouent Steve, André et Aline dans la nouvelle pièce de Marie Laberge alors que l'auteure dirige elle-même Antoine Durand, Raymond Legault et Nicole Leblanc dans les mêmes rôles pour la création montréalaise,





21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout