• Yanik Comeau

12 février

Mis à jour : juin 20

Théâtralités présente Éphémérides du Théâtre québécois. Que s'est-il passé dans le monde du théâtre québécois un 12 février... ? Venez voir!

1968: Lecture publique de La Charge de l’Orignal Épormyable de Claude Gauvreau par le Centre d’essai des auteurs dramatiques au Théâtre de Quat’Sous (Montréal)


Texte phare du théâtre québécois, la pièce La Charge de l'Orignal Épormyable de Claude Gauvreau, auteur incontournable et signataire du Refus Global, a été écrite en 1956, mais n'a pas vu le jour avant cette lecture publique du 12 février 1968 présentée au Théâtre de Quat'Sous et dirigée par Jean-Pierre Cartier. Deux autres années allaient s'écouler avant que le Groupe Zéro crée la pièce sur scène au Gesù. Cette création allait cependant s'avérer un échec colossal malgré les efforts du metteur en scène Claude Paradis, professeur au cégep de Rosemont qui était associé à la troupe Les Saltimbanques (une des compagnies à l'origine du Théâtre d'Aujourd'hui). Lors de la seule et unique représentation, présentée devant seulement 16 spectateurs, certains comédiens ont quitté la scène au milieu du 2e acte! En 1974, la pièce eut droit à sa véritable création au Théâtre du Nouveau Monde dans une mise en scène de Jean-Pierre Ronfard. Puis, en 1989, le Quat'Sous accueillait une nouvelle production mise en scène par André Brassard et mettant en vedette Jacques Godin, Sylvie Léonard, Adèle Reinhardt, Michel Paré, René Richard Cyr, Monique Spaziani et Paul Cagelet. Cette production connût un tel succès qu'elle fut reprise au TNM et en tournée la saison suivante. À ce moment, Robert Lalonde prenait la relève de Jacques Godin. Lors de la captation télé en 1993, la distribution comprenait Jacques Godin, Yves Desgagnés, Mirella Tomassini, Marc Béland, Sylvie Drapeau, Charlotte Laurier et Guy Nadon.


1976: Création de Les Mûres de Pierre d’Yves Sauvageau au Centre d’essai de l’Université de Montréal, une production Les Pichous

L'auteur de Woof Woof! a aussi écrit plusieurs courtes pièces dans sa trop courte vie d'enfant prodige de la dramaturgie québécoise. Les Mûres de Pierre est une de celles-ci publiées avec Jean et Marie, Les enfants, Je ne veux pas rentrer chez moi, maman m'attend et Papa par Librairie Déom. Sur la photo: Yves Sauvageau


1997: Création de Les sept jours de Simon Labrosse de Carole Fréchette dans une mise en scène de Benoît Lagrandeur au Théâtre La Rubrique (Jonquière)


D'abord présentée en lecture publique par le CEAD en 1995, l'année de son écriture, cette pièce de Carole Fréchette a vu le jour d'abord à Jonquière dans une mise en scène du directeur artistique du Théâtre La Rubrique. Sarah Doré, Stéfane Guignard et Michel Lalancette. Quelques jours plus tard, le 4 avril 1997, la Compagnie Philippe Blasband et le Théâtre le Café de Bruxelles créaient la pièce en sol belge alors que la création française allait avoir lieu à Lille, au Théâtre Octobre, en janvier 1999. À Montréal, la production du Théâtre de la Manufacture, présentée à La Licorne et mise en scène par Martin Faucher, allait être présentée du 28 mars au 29 avril 2000 avec des reprises en 2001 et 2002. La distribution comptait Philippe Cousineau, Daniel Parent et Sophie Vajda.


2019: Création de Astronettes, la longue marche vers les étoiles de Caroline B. Boudreau et Marie-Josée Bastien dans une mise en scène des auteures, au Théâtre Périscope (Québec), une production du Théâtre Niveau Parking

D'après une idée originale de Caroline B. Boudreau, cette création à quatre mains mettait en vedette Claude Breton Potvin, Véronika Makdissi-Warren, Mélissa Merlo, Guillaume Perreault et Claudiane Ruelland.

  • Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO