• Yanik Comeau

21 décembre

La naissance de Jean Gascon, la création de Trois Petits Tours de Michel Tremblay, la création d'Emmanuel à Joseph à Dâvit d'Antonine Maillet. Le théâtre québécois dans toute sa splendeur!


1921: Naissance de Jean Gascon

Né à Montréal, le comédien et metteur en scène Jean Gascon, cofondateur du Théâtre du Nouveau Monde, fait ses débuts avec les Compagnons de saint Laurent après ses études au Collège Sainte-Marie. Il sera très apprécié au sein de la troupe du Père Legault et y rencontrera la comédienne française d'origine russe Ludmilla Pitoëff en visite au Québec avec qui il joue dans L'Échange et Le Pain dur de Claudel et Phèdre de Racine. Elle lui suggérera d'aller étudier en France. Il partira pour 5 ans et, à son retour en 1951, avec Jean-Louis Roux qui l'avait rejoint là-bas et Janine Sutto qui était aussi allée parfaire sa formation dans la Ville Lumière, il cofondera le Théâtre du Nouveau Monde et sera le premier Harpagon du nouveau TNM tout en assumant la mise en scène de cette première production de L'Avare. Il signera la mise en scène de dizaines de productions, plusieurs dans lesquelles il jouera aussi. Molière deviendra rapidement l'auteur fétiche de la compagnie, mais le TNM ne se limitera pas non plus aux classiques français. Jean Gascon enseigne également à l'École du TNM et assume la direction de la toute nouvelle École Nationale de Théâtre du Canada de 1960 à 1963. Il quitte le TNM avec fracas en 1966 pour protester contre le refus du gouvernement provincial de subventionner la compagnie assez pour qu'elle puisse soutenir une troupe permanente et avoir son propre théâtre. En 1968, il deviendra le premier Canadien à assumer la direction artistique du Festival de Stratford en Ontario, là où il avait déjà joué (Othello) et fait une mise en scène (The Comedy of Errors). Stratford continuera bien sûr à produire des classiques mais élargira son répertoire sous la direction de Gascon. Il y présentera Ibsen, Gogol, Tchekhov et des pièces encore plus audacieuses (Arrabal, Beckett, Brecht). En 1977, on lui confiera la direction du Théâtre du Centre National des Arts, poste qu'il occupera jusqu'en 1984. Pendant ses années en Ontario, il signera néanmoins des mises en scène au TNM et au Théâtre Populaire du Québec. Le Prix Gascon-Thomas décerné par l'École Nationale de Théâtre du Canada porte son nom et celui de Powys Thomas comme deux professeurs fondateurs importants de l'institution. Les Prix Gascon-Roux que remet chaque année le TNM portent son nom et celui de Jean-Louis Roux comme les deux principaux fondateurs de la compagnie. Son frère Gabriel Gascon a également participé à la fondation et sa fille Nathalie est aussi comédienne. C'est à Stratford qu'il s'est éteint le 20 avril 1988 à l'âge de 67 ans après avoir éprouvé beaucoup de problèmes de santé qui l'ont ralenti en fin de carrière.


1969: Diffusion de Trois Petits Tours (Berthe / Johnny Mangano & His Astonishing Dogs / Gloria Star) de Michel Tremblay (réalisation de Paul Blouin) aux Beaux Dimanches de Radio-Canada


Les Belles-Soeurs ont un peu plus d'un an et Michel Tremblay est sur toutes les scènes, toutes les lèvres. Radio-Canada crée ce tryptique théâtral mettant en vedette Denise Proulx (Berthe), Jacques Godin (Johnny Mangano), Denise Filiatrault (Carlotta), Jacques Bilodeau (maître de cérémonie), Dominique Briand (régisseur), Sophie Clément (Margot), Luce Guilbault (Laurette), Claudette Delorimier (Diane), Yolande Michot (Gigi), Marie-Claire Nolin (Lise), Denise Pelletier (La femme, agente de Gloria Star) et Ernest Guimond (Paul).


1978: Création d’Emmanuel à Joseph à Dâvit d’Antonine Maillet (adaptation du roman par l’auteure) au Théâtre du Rideau Vert (Montréal)


Dans le cadre du 30e anniversaire du Théâtre du Rideau Vert, Yvette Brind'Amour dirigeait Viola Léger dans un autre solo d'Antonine Maillet, l'adaptation du cinquième roman de l'auteure. La pièce était présentée jusqu'au 3 février 1979.



51 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout