• Yanik Comeau

27 novembre

Chaque jour, Théâtralités souligne les naissances, les décès et les créations qui ont marqué la journée. Que le rideau se lève!


1915: Naissance d’Yves Thériault


Né à Québec, Yves Thériault est romancier, essayiste, scénariste, nouvelliste et dramaturge. Certains de ses romans connaîtront des adaptations cinématographiques et théâtrales et quelques-unes de ses pièces seront présentées en téléthéâtre à Radio-Canada (Aaron, Déclin, Le Marcheur...). Ses pièces Fredange et Le Marcheur sont publiées dans la collection Théâtre Leméac. Son roman Agaguk est bien sûr son plus célèbre. Il écrit aussi beaucoup pour la jeunesse. Une figure marquante de notre littérature. Il s'éteint à l'âge de 67 ans à Rawdon le 20 octobre 1983.


1948: Naissance de Lyse Bédard


Née à Québec, Lyse Bédard exerce le métier de créatrice de costumes depuis plus de 40 ans au cinéma, à la télévision, au théâtre et en danse. Elle étudie d'abord à l'Institut des Arts Appliqués avant d'être diplômée de l'école de haute couture Cotnoir-Caponi et de l'École Nationale de Théâtre du Canada. Avec ses costumes éclatés et exubérants pour le Grand Cirque Ordinaire (T'es pas tannée, Jeanne d'Arc, Un Prince, mon jour viendra, La Tragédie américaine de l'enfant prodigue, La Stepette impossible, T'en rappelles-tu Pibrac?, Mandrake chez lui), elle crée une véritable révolution à une époque où on se cantonne dans la vérité et la vraisemblance. Comme l'affirme Claire Dé dans le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, «Ces productions pour le moins échevelées lui permettent sans doute également d'amplifier des capacités insignes de symbiose artistique (avec le texte, le metteur en scène, le scénographe) et d'harmonisation plastique.» Par la suite, elle travaillera avec Denis Marleau sur Les Ubs, production qui lui méritera le Prix de la critique. À la télé, elle reçoit des Gémeaux pour ses costumes sur Le Chemin de la scène (sur la vie de Jean Duceppe) et sur Chartrand et Simonne (sur la vie de Michel Chartrand et Simonne Monet-Chartrand). Au théâtre, «qu'il s'agisse de guenilles célestes, d'accoutrements transposés ou de reconstitutions historiques, d'atouts ou d'oripeaux, de petites tenues ou de grands équipages, à travers ces déguisements qui mettent à nu l'âme des personnages, dans l'art à la fois intuitif et savant de Lyse Bédard, tout est affaire de rigueur, d'imagination et de doigté» souligne Claire Dé avec grande éloquence. On se rappellera de ses costumes pour Maîtres anciens de Thomas Bernhard, Roberto Zucco de Bernard-Marie Koltès, Le Coeur à gaz et autres textes dada de Tristan Tzara, Le Passage de l'Indiana de Normand Chaurette et Le Portrait de Dora d'Hélène Cixous avec UBU et les créations d'Eddy de Jean-Marc Dalpé (Théâtre Denise-Pelletier), Contes d'enfants réels de Suzanne Lebeau (Le Carrousel), Le Soir de la dernière d'Isabelle Doré (Duceppe), Motel Hélène pour le Théâtre PàP à Espace GO et 24 poses (portraits) au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui et chez Duceppe, deux pièces de Serge Boucher montées par René Richard Cyr avec qui elle travaille aussi sur Le Chant du Dire-dire de Daniel Danis et Les Combustibles d'Amélie Nothomb à Espace GO. Bonne fête, madame Bédard!


1958: Décès de Jeanne Demons

La comédienne Jeanne Demons a 70 ans lorsqu'elle meurt à Montréal. Dans le Dictionnaire des artistes du théâtre québécois, l'historien Jean-Marc Larrue trace un portrait de cette figure important de notre théâtre née le 18 janvier 1888 en France. Elle fera des études auprès de Madeleine Roc de la Comédie Française qui l'intégrera à la troupe du Théâtre Montparnasse. Elle y rencontrera son futur mari, Maurice Pelletier. En 1911, Fernand Dhaverol engage le couple pour jouer au Théâtre National à Montréal. Jeanne fera ses débuts sur cette scène en septembre 1912 dans Les Vieux Garçons de Victorien Sardou. La critique sera élogieuse et Jeanne devient rapidement la vedette principale du National, un des théâtres francophones les plus courus à Montréal à l'époque. Elle y restera 5 ans. Plus tard, elle fondera une troupe qui porte son nom. Palmiéri et Antoinette Giroux en feront partie. Fait tout particulier, la Troupe Jeanne Demons s'installera au Chanteclerc en 1921, scène qu'elle partage en alternance avec une autre troupe dirigée par une femme, la Troupe Bella Ouellette. En 1930, Jeanne Demons se joint au Stella, autre théâtre si important dans notre histoire. Comme bien des acteurs de l'époque, elle fait aussi de la radio, participant notamment aux radioromans d'Henry Deyglun. En 1953, 5 ans avant sa mort, elle joue pour la première fois aux Variétés Lyriques dans l'opérette Violettes impériales de Vincent Scotto et tient la vedette dans l'adaptation cinématographique de la pièce d'Henry Deyglun, Coeur de maman.


1968: Création de la comédie musicale Les Posters de Louis-Georges Carrier et Claude Léveillée dans une mise en scène de Richard Martin au Théâtre du Rideau Vert (Montréal)

Photo: Guy Dubois


Le trio Louis-Georges Carrier, Claude Léveillée et Richard Martin n'en étaient pas à leur première collaboration ayant déjà créé quelques comédies musicales au Théâtre La Marjolaine mais voilà qu'ils se retrouvaient au Théâtre du Rideau Vert avec une jolie distribution de jeunes comédiens prometteurs, Robert Toupin et Ghislaine Paradis (qui allaient devenir frère et soeur dans le téléroman Quelle famille! la saison suivante!), Hubert Gagnon, Josée Beauregard, André Cartier et Yvonne Moisan. Louis-Georges Carrier, connu pour ses réalisations à Radio-Canada, racontait la genèse du projet comme ceci dans le programme de la pièce: «Les Posters sont nés d'une provocation. Il a suffi qu'un jeune metteur en scène me tende un piège pour que je m'y laisse prendre comme un enfant d'école. Car, je me le rappelle maintenant, c'était bien un enfant d'école qui dessinait, avec ses crayons de couleur, les personnages que vous allez voir naître devant vous dans quel­ques instants. Un enfant d'école que j'avais tristement égaré dans les ombres de ma mémoire d'adulte. Un enfant qui raconte en ses mots l'histoire d'un pre­mier amour.»


20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout