• Yanik Comeau

Théâtre: «L’Amour au 21e siècle (selon WikiHow)»: Y a beaucoup de nous autres là-dedans

Dernière mise à jour : 2 avr.

par Yanik Comeau (Comunik Média / ZoneCulture)

Depuis quelques semaines, la vie théâtrale reprend son cours presque normal et il fait bon retrouver les salles, les compagnies, les comédiens, être assis avec du vrai monde dans de vrais sièges, échapper enfin au virtuel.



Présentée à La Chapelle, Scènes contemporaines, L’Amour au 21e siècle (selon WikiHow) nous ramène dans le virtuel… mais en chair et en os! Les Compagnons Baroques, jeune compagnie théâtrale foisonnante, frappent directement dans le mille avec un spectacle «bien de son temps» qui met en scène une magnifique brochette de personnages dans la trentaine et la jeune quarantaine qui cherchent l’amour où? Dans notre ère, bien sûr! Ils le font comment? En s’inscrivant sur Tinder, évidemment. Et s’inspirant directement de textos échangés sur l’application, l’auteure Véronique Pascal, avec l’aide du dramaturge Mathieu Leroux, crée une série de vignettes bien agencées et efficacement reliées qui font qu’on a droit à un spectacle de 90 minutes qui passe plus vite que l’éclair.



Incarnant des personnages qui portent leurs prénoms et qu’on devine partiellement inspirés de leurs propres vies, Anna Beaupré Moulounda (qu’on a vue à l’automne en excellente Tituba dans Les Sorcières de Salem au Théâtre Denise Pelletier et qui ravit dans Survivre à ses enfants à la télé), Catherine Paquin-Béchard (que je retrouve avec bonheur sur scène après l’avoir vue dans Les Serpents avec L’Opsis, Rouge Speedo à la salle intime du Prospero et Manifeste de la Jeune-Fille d’Olivier Choinière avec L’Activité, entre autres), Chloé Barshee (dont j’avais adoré le Bâtardes avec sa sœur Jade), Guillaume Tremblay (un des formidables comédiens créateurs du Théâtre du Futur!), Gabriel Guertin-Pasquier et Gabriel Paré (grands talents aussi que je découvre pour la première fois) sont tous absolument rafraîchissants et tonifiants. Benjamin Déziel agit comme amusant, charismatique, clownesque dungeon master, maître de piste de ce rocambolesque cirque amoureux qu’on aimerait pouvoir qualifier de ridicule, loufoque, exagéré mais qui est tristement trop réaliste! À la sortie du spectacle, force est d’avouer que l’on se reconnaît un peu dans tous les personnages!



Avec des trouvailles de mises en scène brillantes (j’en tiens pour exemple les trois petits points qui clignotent nous indiquant que «quelqu’un écrit» dans une application de clavardage!), Véronique Pascal dirige son dream team avec une efficacité redoutable mais tout semble avoir été réalisé dans le bonheur le plus total. À un point tel qu’on se surprend à penser qu’on aurait aimé être une mouche sur le mur tout au long des répétitions!



L’Amour au 21e siècle (selon WikiHow) est un délice absolu. Courez-y! Je ne saurais vous le dire assez. Espérons aussi que la pièce sera reprise parce que, vraiment, quatre représentations? Ce n’est pas assez. Plus, plus, plus!



L’Amour au 21e siècle (selon WikiHow) Texte: Tinder et Véronique Pascal Conception et mise en scène: Véronique Pascal Dramaturge: Mathieu Leroux Assistance à la mise en scène: Catherine Paquin-Béchard Avec Anna Beaupré Moulounda, Guillaume Tremblay, Catherine Paquin-Béchard, Gabriel Guertin-Pasquier, Benjamin Déziel, Chloé Barshee et Gabriel Paré Conseillère à la scénographie: Manon Guiraud Scénographie: Les Compagnons Baroques Conception d’éclairage et régie: Julien Mercé Conception des costumes: Amélie Alle et Catherine Paquin-Béchard Conseillère au mouvement : Stéphanie Fromentin Une production des Compagnons Baroques 31 mars au 3 avril 2022 20h jeudi, vendredi, samedi – 16h dimanche (1h30 sans entracte) La Chapelle, Scènes Contemporaines, 3700, rue Saint-Dominique, Montréal Réservations : 514-843-7738 – www.lachapelle.org Photos: Hugo B. Lefort

175 vues0 commentaire