top of page
  • Yanik Comeau

Théâtre: «Ciseaux» de Geneviève Labelle et Mélodie Noël Rousseau: Déconstruire les clichés

par Yanik Comeau (Comunik Média/ZoneCulture)

Après l’immense succès public et critique de Rock Bière : Le documentaire, un faux rockumentaire qui avait pour objectif de dresser un portrait théâtral du monde méconnu des drags kings au fil des décennies, la compagnie Pleurer Dans’Douche de Mélodie Noël Rousseau et Geneviève Labelle s’est vue ouvrir les portes d’Espace Libre toutes grandes lorsqu’elle a proposé un second théâtre documentaire qui poursuivrait la «réflexion sur la sous-représentativité des personnes s’identifiant comme femme, entre autres dans le milieu 2SLGBTQI+».



Avec Ciseaux, les deux créatrices se réapproprient les clichés associés à la lesbophobie et s’en servent pour les détruire avec humour. Explorant l’histoire du milieu lesbien montréalais et québécois – qui a pris beaucoup plus de temps à sortir du placard et à pouvoir s’épanouir que le monde homosexuel masculin… encore aujourd’hui si l’on se fie à la conclusion à laquelle semble en arriver le spectacle –, les comédiennes/metteures en scène, amoureuses dans la vie comme à la scène, revisitent des moments charnières dans l’exposition médiatique de l’amour entre femmes au fil des décennies, mariant témoignages réels à des réincarnations de personnages masculins (le maire de Montréal Jean Drapeau, le journaliste Bernard Derome…) ou féminins. Brisant régulièrement le quatrième mur pour entrainer un public déjà conquis avec elles, Mélodie et Geneviève proposent un spectacle percutant, pertinent, original et généreux. On y entendra Safia Nolin, Monique Giroux, Manon Massé, Judith Lussier qui parleront de leurs expériences et que Mélodie et Geneviève mettront en valeur avec ingéniosité.



Tant avec des archives visuelles que sonores, Pleurer Dans’Douche fait son théâtre documentaire bien à elle. Les interprètes multiplient les changements de costumes pour devenir une multitude de personnages tout en redevenant régulièrement elles-mêmes, ce qui donne une touche très humaine, très personnelle au spectacle.



Passant de l’humour satyrique au témoignage touchant, Ciseaux est brillamment ficelé pour ne pas emprunter un cliché tranchant et dire «ciselé». Alors que les interprètes prennent clairement leur pied sur scène, le public instantanément complice est tout aussi ravi.



Bien que les filles de Pleurer Dans’Douche multiplient les projets avec leurs personnages de drag kings Rock Bière et Hervé Métal, espérons que Ciseaux pourra être repris et puisse rejoindre un public encore plus vaste. Le fait qu’Espace Libre ait ajouté des supplémentaires et que presque toutes les représentations aient affiché complet est une preuve criante que le public a soif de tels spectacles à la fois informatifs et ludiques.


Ciseaux Création et mise en scène: Pleurer Dans’Douche Création et interprétation: Geneviève Labelle et Mélodie Noël Rousseau Assistance à la mise en scène: Geneviève Gagné Costumes: Angela Rassenti Habilleuse: Vicky Wolfe Conception lumières: Joëlle LeBlanc Conception vidéo et mapping: Joy Boissière et Kimura Byol Scénographie: Jeanne Dupré Direction de production: Geneviève Voyzelle Direction technique: Sarah Merrette-Fournier Conseil dramaturgique: Gabriel Cholette Conception sonore: Marie-Frédérique Gravel Musique: Calamine avec Kèthe Magané (Prod, guitare et basse), Valérie Lachance-Guillemette (saxophone et vibraphone), Arthur Evenard (keys) et Sarah Dion (percussions) Conseil au mouvement: Anmarie Legault Régie: Marie-Frédérique Gravel et Joy Boissière Illustration et création du zine: Geneviève Darling Production: Pleurer Dans’Douche en codiffusion avec Espace Libre Du 15 novembre au 3 décembre 2022 (1h40 sans entracte) *** Supplémentaires samedis 26 novembre et 3 décembre à 20h Espace Libre, 1945, rue Fullum, Montréal Réservations: 514-521-4191 Information: https://espacelibre.qc.ca/evenement/ciseaux/ Photos: Katya Konioukhova

4 vues0 commentaire
bottom of page