• Yanik Comeau

Théâtre: «Rock Bière : Le documentaire»: On With the Show!

Dernière mise à jour : nov. 22

par Yanik Comeau (Comunik Média/ZoneCulture)


Dès les premières secondes de Rock Bière : Le documentaire, présenté ces jours-ci par la jeune compagnie de théâtre Pleurer Dans’Douche jusqu’au 4 décembre, Espace Libre, transformé en cabaret, s’enflamme. C’est la voix de l’humoriste, ex-Zapartiste François Parenteau qui lance le bal avec les consignes de civisme, sécurité et santé publique d’usage mais avec une sérieuse twist comique. Les photos seront permises, on ne nous empêchera pas de faire du bruit (bien au contraire !) et on souhaitera que la fête lève. La salle est pleine et la scène et l’écran géant s’empliront aussi bientôt.



Rock Bière : Le documentaire commence par un mockumentary à la Musicographie qui présentera la vie et la carrière de la comédienne Mélodie Noël Rousseau et comment elle est devenue Rock Bière, chanteur rock dont la carrière a explosé et dont le sex appeal ne sera plus jamais remis en question ! Entrevues sérieuses par moments mais jamais ennuyeuses (dont les explications liées à la démarche artistique, etc.), plus drôles à d’autres moments. Quand Rock Bière fera irruption sur scène en chair et en os, ce sera au volant d’un chopper choppé avec deux «poupées» en shorts de jeans courts. La mise en scène de Geneviève Labelle, complètement éclatée et pleine de trouvailles tout aussi amusantes qu’étonnantes, permettra d’explorer tous les clichés de l’hyper-masculinité dans laquelle les artistes veulent faire des trous.



Multipliant les costumes interchangeables de Suzanne Labelle grâce à quelques Velcros bien placés, Mélodie Noël Rousseau prend clairement son pied non seulement à se transformer en multiples facettes de son alter ego masculin mais encore en offrons un show rock décapant, un medley des plus grands hits de la musique rock et du heavy metal, particulièrement des incontournables power balads de Def Leppard, Bon Jovi, Offenbach, Nazareth et combien d’autres. Par moments, les extraits montés sont super amusants comme l’étaient les numéros du groupe Sanguin qui collait des extraits de chansons pour raconter une histoire en lipsynch. Du bonbon !




La partie documentaire, dans laquelle Mélodie Noël Rousseau s’habille chic à la «Puttin’ on the Ritz» et narre en lipsynch toutes les infos et toutes les entrevues, est dynamique et savoureuse, particulièrement rehaussée par cette idée de ne pas laisser le spectateur à lui-même devant l’écran. Brillant !


Accompagnant Mélodie Noël Rousseau sur scène, les comédiennes/danseuses/ choristes/marionnettistes Sophie Levasseur et Elisabeth Gauthier Pelletier soutiennent Rock Bière, dansent avec lui, lui donnent tout ce dont il a besoin… en plus de «remplir les vides pendant les changements de costumes», blaguera François Parenteau dans une de ses narrations vers la fin du spectacle. Ce qui n’est pas faux mais alimente bien et ne tombe pas du tout dans le remplissage inutile.


Ce spectacle absolument brillant marie intelligemment le documentaire, l’histoire, l’humour, le théâtre, le chant, la danse, la drag, la parodie. Ceux et celles qui pourraient penser que Rock Bière est exclusivement pour adultes se trompent. Il s’agit là d’un véhicule ludique pour ouvrir les esprits et les cœurs… à presque tous les âges.



On gagne à voir Rock Bière: le documentaire non seulement parce que c’est drôle, sympathique et que ça passe à la vitesse de l’éclair mais parce que ça fait également réfléchir sans que le spectateur ait à se prendre la tête. Fascinant d'apprendre sur les drag kings et sur les drag queens, sur l'inclusion des femmes dans la communauté LGBTQ+ tout en assistant à un spectacle ludique et audacieux.


Rock Bière: le documentaire est un amalgame bien roulé que tout le monde se plaira à voir.


Rock Bière : le documentaire Création et mise en scène: Geneviève Labelle Création et interprétation: Mélodie Noël Rousseau avec Sophie Levasseur et Elisabeth Gauthier-Pelletier Scénographie: Jeanne Dupré et Noémi Paquette Costumes: Suzanne Labelle Éclairage: Joëlle LeBlanc Vidéo: Charlotte Gagné-Dumais et Samuelle Bourgault Direction de production: Josianne Dulong-Savignac Dramaturgie: Marie-Claude Garneau Régie: Marie-Frédérique Gravel Narration: François Parenteau Conseil au mouvement: Anmarie Legault Coiffure: Ariane Laguë-Barret Production : Pleurer Dans’Douche en codiffusion avec Espace Libre Du 16 novembre au 4 décembre 2021 (1h10 sans entracte) Mardi au samedi à 20h, jeudi à 19h Espace Libre, 1945, rue Fullum, Montréal Réservations : 514-521-4191 Information : https://espacelibre.qc.ca/evenement/rock-biere-le-documentaire/ Photos : Katya Konioukhova

235 vues0 commentaire