top of page
  • Photo du rédacteurYanik Comeau

Théâtre: «Équinoxe» d’Hugo Fréjabise: Éclipse totale

par Yanik Comeau (Comunik Média / ZoneCulture)

C’est avec Équinoxe que le jeune Français Hugo Fréjabise et son Joussour Théâtre font leur entrée dans la dramaturgie québécoise par la porte de la Salle Jean-Claude-Germain du Centre du Théâtre d’Aujourd’hui. Entouré d’une grosse distribution (12 comédien.ne.s – peut-être trop ?), Fréjabise tente de refaire le monde avec un texte dense mais tristement opaque qui part dans tous les sens et se perd à trop vouloir s’entendre sur tous les territoires.



La prémisse est intéressante et prometteuse sur papier. Une jeune troupe de théâtre dont les membres se sont perdus de vue est rassemblée à nouveau par le leader du groupe (un pervers narcissique pas très sympathique, même carrément enrageant par moments) qui semble pourtant toujours avoir ses fidèles puisqu’il déjà un certain charisme (comme la majorité des pervers narcissiques, a-t-on besoin de le rappeler). Pendant près de trois heures (après une première scène qu’on ne s’explique pas trop entre deux filles chiantes sur des chaises longues), la troupe débattra de tous les grands et petits enjeux de la société actuelle pendant qu’elle décide si elle rejouera ensemble et, surtout, si elle s’attaquera au grand projet du gourou qui consiste à stager une pièce de théâtre pleine de puissantes revendications.



Malheureusement, malgré certaines qualités et un niveau d’écriture élevé, la pièce se perd dans trop de personnages à peine esquissés alors qu’on aurait peut-être été plus intéressés par ce qui a convaincu quelques-un.e.s d’entre eux à revenir, à renouer avec le groupe alors que, clairement, ça avait mal tourné lorsque la troupe avait implosé. Aussi, le fait que la distribution soit internationale est un atout, mais les niveaux de langage et les accents des comédiens ne se reflètent pas toujours dans leurs personnages ce qui fait que certains sont pris à articuler des expressions qui ne leur conviennent pas et qui font froncer les sourcils. Dommage parce qu’il y avait là un sujet passionnant.



Malgré tout et malgré tout particulièrement le jeu inégal que l’on aurait tendance à mettre sur le dos d’une mise en scène laxiste, on découvre ou redécouvre ici certains talents sur scène qu’on a hâte de retrouver dans autre chose: j’ai surtout apprécié le jeu de Louis Carrière, Anna Sanchez, Pierre Alexis St-Georges et Jean-Luc Terriault.



Hugo Fréjabise aura clairement tenté de ratisser trop large ou aura voulu à tout prix donné du travail à beaucoup trop de ses ami.e.s en même temps. Cette fresque est beaucoup trop ambitieuse et rate les trop nombreuses cibles qu’elle tentait de toucher. Un peu de modestie aurait peut-être été de mise.



Équinoxe d’Hugo Fréjabise

Texte et mise en scène: Hugo Fréjabise

Assistance à la mise en scène et dramaturgie: Ellisa Kayal

Interprétation: Stéphanie Arav, Esther Augustine, Roxane Azzaria, Marion Bajot, Louis Carrière, Sarah Cavalli Pernod, Jonathan Massové Guerville, Sara Naïm, Anna Sanchez, Pierre-Alexis St-Georges, Jean-Luc Terriault, Hanna Zeïda

Scénographie: Nadine Jaafar

Lumière: Marguerite Hudon

Musique et direction de production: Renaud Dionne

Assistance aux costumes : Marianne Arav-Fortier

Équipe technique: Emmanuel Bossé-Messier, Gwenaëlle Elashdé, Didier Senécal

Une création de Joussour Théâtre en codiffusion avec le Centre du Théâtre d’Aujourd’hui

Du 25 septembre au 14 octobre 2023 (3h15 incluant un entracte animé)

Mardi et mercredi 19h, jeudi et vendredi 20h, samedi 15h

Salle Jean-Claude-Germain – Théâtre d’Aujourd’hui, 3900, rue Saint-Denis, Montréal

Billetterie: 514-282-3900 poste 1

Photos: Valérie Remise

Comentários


bottom of page