• Yanik Comeau

Théâtre/Entrevue: «Rock Bière : Le documentaire»: Le King est en ville!

par Yanik Comeau (Comunik Média / ZoneCulture)


Alors que les drag queens entrent dans le main stream depuis quelques années avec les RuPaul’s Drag Race, Call Me Mother et compagnie à la télé, elles sont déjà connues dans la communauté LGBTQ+ qui les ont embrassées comme symboles de liberté, de réappropriation des clichés de genre et des préjugés qui la minent depuis toujours. Beaucoup moins connus et moins nombreux sont les drag kings, ces personnages masculins incarnés par des femmes et qui, plus souvent qu’autrement, naissent de la même motivation, de la même intention mais avec des touches supplémentaires et – oserais-je le dire ? – un peu plus de profondeur sociologique. Rencontre avec deux comédiennes-créatrices qui ont puisé dans leur mâle intérieur.



À quelques jours de la création de leur spectacle Rock Bière : Le documentaire, j’ai rencontré les graduées de l’École de théâtre du Cégep Lionel-Groulx Mélodie Noël Rousseau et Geneviève Labelle, copropriétaires du Café Reine-Garçon de l’avenue Duluth à Montréal, sur la terrasse de leur commerce.


Couple dans la vie, les jeunes entrepreneures-artistes ont fondé Pleurer Dans’Douche, leur compagnie de création théâtrale, à leur sortie de l’école. «Nos spectacles partent toujours d’une préoccupation, d’un questionnement, d’un thème,» affirme Geneviève Labelle, cocréatrice, metteure en scène et recherchiste/documentariste derrière tout le volet documentaire du spectacle hybride que la compagnie propose à Espace Libre du 16 novembre au 4 décembre. «Avec Rock Bière, qui est l’alter ego masculin de Mélodie, on s’est questionnées sur la présence des drags kings mais plus généralement sur la place de la drag dans la communauté LGBTQ+.» Ainsi, pour cette importante partie «théâtre documentaire» du spectacle, elles ont fait appel à des drag queens bien connues, des experts qui s’y connaissent. «La drag existe depuis toujours, mais elle n’a pas toujours été légale,» raconte Geneviève. «Les male impersonators au 19e siècle ne pouvaient pas vivre leur différence. C’était dangereux.»



À cette partie documentaire «sérieuse» pour laquelle «Geneviève a fait une grosse recherche», affirme Mélodie avec une fierté évidente dans ses yeux pétillants, s’ajouteront à la fois une partie «mokumentary» à la Musicographie (dont la narration a été confiée à l’ex-Zapartiste François Parenteau qui s’est généreusement prêté au jeu tout en acceptant de remettre en question quelques idées reçues qu’il aurait pu avoir sur cet univers peu connu du grand public) qui retracera la vie et la carrière de Rock Bière, chanteur rock «un personnage de scène qui, comme femme comédienne, me permet d’explorer le sex appeal, la force, tout en me moquant du sexe fort,» et une partie «show rock» assumée et décapante.


À l’intersection du théâtre, du cabaret et du cinéma documentaire, Rock Bière: Le documentaire pose de nombreuses questions et s’interroge autant sur la sous-représentation des drag kings par opposition aux drag queens que sur la place des femmes dans la communauté LGBTQ+. Est-ce que le fait de se faire ouvrir les portes d’un théâtre à la fois expérimental et de moins en moins jugé hermétique et «pseudo-intello» comme Espace Libre contribue à cette visibilité accrue? Les créatrices ne sauraient le dire mais son directeur artistique «Geoffrey Gaquère a tout de suite voulu le programmer quand il a vu le show». Espace Libre fait en effet de plus en plus place à la diversité sous toutes ses formes comme on a pu le voir ces dernières années avec des shows comme KINK, Black Boys, Genderf*cker, etc.


Accompagnée sur scène par deux complices comédiennes, Sophie Levasseur et Elisabeth Gauthier Pelletier, Mélodie Noël Rousseau est ravie que son personnage rencontre enfin son public après toutes les embûches «covidiennes» qui ont retardé les projets théâtraux précédents de Pleurer Dans’Douche. Et comme public, on ne peut que s’en réjouir aussi.



Rock Bière : le documentaire

Création et mise en scène: Geneviève Labelle

Création et interprétation: Mélodie Noël Rousseau avec Sophie Levasseur et Elisabeth Gauthier-Pelletier

Scénographie: Jeanne Dupré et Noémi Paquette

Costumes: Suzanne Labelle

Éclairage: Joëlle LeBlanc

Vidéo: Charlotte Gagné-Dumais et Samuelle Bourgault

Direction de production: Josianne Dulong-Savignac

Dramaturgie: Marie-Claude Garneau

Régie: Marie-Frédérique Gravel

Narration: François Parenteau

Conseil au mouvement: Anmarie Legault

Coiffure: Ariane Laguë-Barret

Production : Pleurer Dans’Douche en codiffusion avec Espace Libre

Du 16 novembre au 4 décembre 2021 (1h10 sans entracte)

Mardi au samedi à 20h, jeudi à 19h

Espace Libre, 1945, rue Fullum, Montréal

Réservations : 514-521-4191

Information : https://espacelibre.qc.ca/evenement/rock-biere-le-documentaire/

11 vues0 commentaire