• Facebook Social Icon

© 2017 by Théâtralités.  Proudly created with Wix.com by TRIO

  • Yanik Comeau

Opinion: Le retour de «Broue» au Théâtre du Vieux-Terrebonne: Nouvelle administration, mais…

Mis à jour : 22 juin 2019


par Yanik Comeau (Comunik Média / ZoneCulture)




Il y a quelques semaines, les médias culturels, dont ZoneCulture, recevaient une invitation pour le moins intrigante. Les journalistes étaient convoqués à la Taverne Le Cheval Blanc de la rue Ontario à Montréal pour qu’on leur présente la «nouvelle administration» de Broue, la comédie culte du théâtre québécois, jouée plus de 3000 fois entre 1979 et 2017 et mise à la «retraite» par la distribution originale, les coproducteurs Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier qui l’ont jouée sur quatre décennies. Dans l’invitation, on apprenait que les auteurs Claude Meunier, Jean-Pierre Plante, Francine Ruel, Louis Saïa et les trois comédiens-auteurs allaient être présents pour la grande annonce.


En apprenant que la pièce allait faire un retour sur scène après deux ans (seulement) de repos, avec une toute nouvelle distribution, mais surtout en apprenant que cette «nouvelle administration» allait être le trio de vieux complices Martin Drainville, Luc Guérin et Benoît Brière, je me suis dit : «Mais oui. C’est tout naturel.» Après tout, Drainville, Guérin et Brière multiplient les projets à trois ou à plusieurs depuis quelques années déjà, tout récemment avec leur succès de la saison estivale, Pierre, Jean, Jacques de Ray et Michael Cooney, qui a tenu l’affiche tout l’été au Théâtre du Vieux-Terrebonne et prochainement avec Art de Yasmina Reza qui sera présentée au printemps au Théâtre du Rideau Vert dans la première mise en scène de Marie-France Lambert.


Que leur entreprise, Les Productions Ménage à trois, mette la main sur Broue et fasse revivre la pièce la plus jouée dans l’histoire de la dramaturgie québécoise n’a finalement rien de bien étonnant. Que Martin Drainville, Benoît Brière et Luc Guérin succèdent à Michel Côté, Marcel Gauthier et Marc Messier a même quelque chose d’organique. On devrait même se réjouir qu’un texte de chez nous soit enfin monté par le trio au Théâtre du Vieux-Terrebonne après six ans à présenter des traductions britanniques, américaines ou des adaptations françaises (et on peut même remonter jusqu’à l’arrivée de Benoît Brière à la direction artistique du TVT en 2007 pour ne voir encore que des traductions et des adaptations de pièces étrangères). Cependant, n’aurait-il pas été intéressant, tant qu’à inviter toutes les stars de l’écriture comique à la conférence de presse, d’apprendre que nous aurions droit à une nouvelle mouture de Broue, à de nouveaux textes, à un Broue II avec, peut-être, des femmes (même juste une !) étant donné qu’elles sont maintenant admises dans les tavernes et que la pièce, justement, se déroule la veille de la révolution qui permettra à la gent féminine d’entrer dans cette tanière réservée aux hommes depuis la nuit des temps ?

Je ne remets pas en question l’intérêt qu’aura le public pour cette Broue reprise avec de nouveaux comédiens. Nul doute que les inséparables Drainville-Brière-Guérin sauront revisiter le texte avec bonheur et seront accueillis favorablement autant par les spectateurs qui ont vu la pièce 5, 10, 15, 20 fois et plus au fil des années que par les amateurs de comédie qui ne l’ont toujours pas vue, les jeunes autant que les moins jeunes (bien que je ne sois pas certain que cette pièce rejoigne les milléniaux ou qu’ils soient même le public cible des producteurs – il faudra voir). Je ne dis pas non plus que, tant qu’à reprendre Broue, il aurait été mieux de le faire avec une distribution toute féminine (parce que, après tout, si elle est reprise, c’est aussi pour créer un nouveau véhicule pour les associés de Ménage à Trois), mais même si j’adore les Drainville, Brière et Guérin, que je trouve brillant pour eux de monter une pièce qui soit un peu moins exigeante physiquement que leur vaudeville de l’été dernier et qu’il est clair que Broue s’inscrive dans la foulée des reprises de valeurs sures comme c’est la mode à la télé, au cinéma et au théâtre, il reste néanmoins que j’aurais aimé qu’ils fassent un pas de plus et commandent de nouveaux textes aux auteurs (d’abord) puis qu’ils élargissent le spectre si les créateurs manquaient d’inspiration, question de nous donner une bière de microbrasserie plutôt que la bonne vieille Laurentide qui risque d’être un peu éventée. Cela étant dit, la première de Broue avec le nouveau trio aura lieu le 6 juin 2019 au Théâtre du Vieux-Terrebonne. La pièce y sera jouée jusqu’au 17 août avant que l’équipe prenne la route pour se rendre à Québec et Gatineau. Parions qu’il y aura peut-être même une tournée… et que ZoneCulture se fera un plaisir de vous parler de la nouvelle mouture au lendemain de sa première.

*** Broue de Michel Côté, Marcel Gauthier, Marc Messier, Claude Meunier, Jean-Pierre Plante, Francine Ruel, Louis Saïa Avec Benoît Brière, Martin Drainville et Luc Guérin Une production Ménage à Trois en collaboration avec le Théâtre du Vieux-Terrebonne Du 6 juin au 17 août 2019 Salle Desjardins – Théâtre du Vieux-Terrebonne, 866, rue Saint-Pierre, Terrebonne

Réservations : 450-492-4777 ou www.theatreduvieuxterrebonne.com