• Yanik Comeau

Cinéma: «Niagara» de Guillaume Lambert: Trois frères et une aquamation

par Yanik Comeau (Comunik Média / ZoneCulture)


Après Les Scènes fortuites, son premier film très intime aux moments savoureux qui m’ont rappelé l’humour des frères Coen, sa très amusante série courte L’Âge adulte, ses performances d’acteur dans Like-Moi et sa co-scénarisation avec Florence Longpré de la série Audrey est revenue qui brille même à l’internationale, Guillaume Lambert arrive avec son deuxième long-métrage, la très attendue comédie dramatique Niagara. À l’affiche dès aujourd’hui, le road movie est un prétexte pour les retrouvailles entre trois frères dépareillés et désunis qui doivent mettre de l’eau dans leur vin au moment du décès de leur père.



Ces trois frères sont incarnés par François Pérusse, Éric Bernier et Guy Jodoin, tous de grands acteurs dont les rôles semblent avoir été écrits sur mesure pour chacun. Pas étonnant puisque Guillaume Lambert fait lui-même ses castings et imagine sans doute ses interprètes en action pendant qu’il écrit. Les deux premiers étaient déjà du premier film de Lambert, Pérusse comme narrateur, Bernier comme producteur un peu excentrique. Dans Niagara, Pérusse tient son premier rôle à l’écran au cinéma, oscillant avec une habileté déconcertante entre le comique et le tragique qu’on ne lui connaissait pas jusqu’ici. Certains ont commenté qu’on voyait ici son clown triste et ce n’est pas faux.


Autour du trio gravitent des comédiens chevronnés et d’autres qui plongent dans des contre-emplois très réussis. On se régale de voir Katherine Levac (partenaire de Guillaume dans Like-Moi) et Véronique Dicaire en fille et mère franco-ontariennes qu’Alain (Pérusse) et Léo-Louis (Bernier) croiseront sur leur chemin et qui, malgré les péripéties comiques qu’elles apportent, toucheront aussi leurs cœurs. Marcel Sabourin, Elisabeth Chouvalidzé, Marie Eykel (elle aussi dans un contre-emploi drôle mais on se demande si on devrait rire !) et Muriel Dutil sont excellents. On est heureux de retrouver Geneviève Néron à l’écran et Josée Deschênes et Ariel Charest dans de très courts caméos hilarants.



Dans Niagara, on reconnaît l’humour décalé de Guillaume Lambert et certains moments cocasses se frottent encore à l’absurde des frères Coen (Fargo, Barton Fink, Raising Arizona). On se surprend à rire aux éclats et à parfois vouloir s’exclamer «Ben voyons! Ça s’peut pas!» Si vous avez apprécié les autres œuvres de Guillaume Lambert, faites l’effort de vous déplacer au cinéma pour dire à notre cinéma québécois que vous l’aimez et qu’il mérite encore et toujours d’être présenté en salle avant d’être partagé sur toutes les plateformes.


Pour ma part, j’ai passé un très bon moment.



Niagara Scénario et réalisation: Guillaume Lambert Avec François Pérusse, Éric Bernier, Guy Jodoin, Ariel Charest, Emi Chicoine, Elisabeth Chouvalidzé, Marie Eykel, Josée Deschênes, Véronic DiCaire, Katherine Levac, Vincent Kim, Muriel Dutil, Marie-France Marcotte, Geneviève Néron, Marcel Sabourin, Alphé Gagné, Louis Sincennes et Guillaume Lambert Producteurs: Laurent Allaire et Tim Ringuette Directrice de la photographie: Marie Davignon Directrice artistique: Sophia Belhamer Casting: Guillaume Lambert Sortie en salles au Québec : 16 septembre 2022 (Durée: 1h46) Information: http://entractfilms.com/films/niagara

13 vues0 commentaire